Accueil » Actualité » Officiel : Captain America n’est pas puceau !

Officiel : Captain America n’est pas puceau !

Certains fans du MCU étaient persuadés que Captain America était toujours vierge. Un mythe démonté dans le premier épisode de la série She-Hulk !

Image 1 : Officiel : Captain America n'est pas puceau !
Le Cap sous le charme d’une jolie blonde ? – Crédit : Marvel Studios

La série She-Hulk a fait sa rentrée sur Disney+. Un premier épisode bien chargé qui a permis de démystifier une étrange théorie défendue depuis moult années par certains fans du MCU, probablement un tantinet puritains. Ces derniers clament avec vigueur que Steve Rogers est toujours vierge lorsqu’il remonte le temps à la fin d’Avengers : Endgame.

Pour rappel, le super-héros décide de retrouver Peggy Carter en 1945 afin de couler des jours heureux avec elle. L’occasion probablement d’avoir des relations intimes. Mais les fans éludent cette temporalité particulière, se concentrant exclusivement sur la vie soi-disant prude du Cap avant la fin d’Endgame. Jennifer Walters se fait l’écho de cette théorie dans l’épisode 1 de She-Hulk, questionnant avidement son cousin Bruce à ce sujet.

MCU : Captain America a bel et bien perdu son pucelage !

Et de reprendre à son compte les arguments avancés par les internautes. Avant de recevoir le sérum du super-soldat, Steve n’aurait jamais été tenté par le sexe. À tel point qu’il fuit un double rendez-vous galant organisé par Bucky pour tenter de s’enrôler dans l’armée. Certains pensent ainsi que Steve était bel et bien vierge avant l’injection du sérum. Le Cap passe ensuite près de 70 ans emprisonné sous la glace. Puis consacre une grande partie de son temps à accomplir des missions pour le SHIELD et les Avengers. Une vie bien remplie où il n’aurait pas eu l’occasion de voir le loup, estime Jennifer.

Dans la scène de mi-crédits, la cousine de Bruce fait mine d’être ivre et déplore le fait que Steve Rogers soit mort vierge. Agacé, Hulk finit par vendre la mèche, révélant que Steve Rogers avait perdu sa virginité en 1943 au cours de la tournée USO en 1943. Il ne précise toutefois pas l’identité de l’heureuse élue. On peut probablement exclure Peggy Carter qui combattait en Europe à cette époque. En revanche, il est possible que sa première partenaire soit la femme blonde en quête d’un autographe qui l’avait troublé lors la tournée USO (Captain America: The First Avenger).

Cela correspond en tout cas aux dires de Bruce Banner. Mais aussi de Stephen McFeely, co-scénariste de First Avenger, qui avait déjà réfuté la théorie sur la virginité de Captain America : « Pourquoi autant de gens pensent qu’il est vierge ? Je pense que si vous avez son physique, vous allez signer des autographes. Les femmes pour lesquelles vous signez des autographes. J’imagine que… »