Accueil » Actualité » Quelque chose ne tourne pas rond avec notre planète

Quelque chose ne tourne pas rond avec notre planète

La vitesse de rotation de la terre continue d’évoluer et les jours raccourcissent. Les scientifiques observent des changements qui pourraient avoir de graves conséquences sur notre vie quotidienne.

Depuis plusieurs années, les scientifiques étudient avec inquiétude l’évolution de nos journées. Celles-ci tendent à raccourcir, à l’image du 29 juin dernier qui a duré 1,29 milliseconde de moins que prévu. Ce fut le jour le plus court de l’histoire. Tout du moins depuis que les spécialistes ont commencé à étudier et enregistrer la durée de nos journées.

Raccourcissement des jours et rotation de la terre
Evolution de la rotation de la terre – Crédits : Pixabay PIRO4D et Pexel Skitterphoto

Cette observation peut avoir de graves impacts sur nos vies et nos économies. Notre monde moderne a développé des technologies et des systèmes critiques utilisant des horloges atomiques. Nos transports en commun comme notre métro, nos trains et nos avions, sont gérés et synchronisés à l’aide de ces horloges.

En 2020, les scientifiques ont enregistré les 28 jours les plus courts depuis qu’ils ont commencé à étudier ces phénomènes dans les années 60. De même, le 26 juillet dernier a duré 1,5 milliseconde de moins que prévu. Selon les affirmations de Leonid Zotov, chercheur à l’Université Lomonosov de Moscou, la rotation de la terre s’est accélérée depuis 2016. Cette année notre planète tourne plus vite qu’en 2020 et 2021.

Depuis la formation de la planète bleue, les jours se sont progressivement allongés. Il y a 1,4 milliard d’années, les journées ne duraient que 19 heures. Au fil des millénaires, des poussières de secondes sont venues allonger la durée des journées au rythme de 1/74.000 seconde par année.

Selon les scientifiques, differents facteurs peuvent expliquer ces fluctuations. La rotation de notre planète peut être impactée par des tremblements de terre, la fonte et le regel des glaces polaires, des vents forts, la lune et le climat en général. Un élément supplémentaire à prendre en compte est l’effet “Chandler wobble” qui est le déplacement de la position exacte des pôles nord et sud de la Terre.

A lire > Les experts du MIT pensent pouvoir inverser la tendance climatique actuelle

Ajustement des horloges atomiques : un chaos mondial potentiel

Depuis 1972, nous avons ajusté occasionnellement le temps universel coordonné (UTC) par l’ajout de secondes intercalaires. Pour tenir compte des fluctuations de la longueur des jours, nous devront peut être bientôt retirer une seconde à l’UTC. L’ajout de secondes intercalaires a provoqué de nombreuses pannes de réseau ces dernières années comme par exemple chez Reddit et Cloudflare.

Nous n’avons à ce jour jamais testé à grande échelle le retrait d’une seconde intercalaire. Les ingénieurs Oleg Obleukhov et Ahmad Byagowi de Meta, redoutent un effet dévastateur sur des systèmes logiciels reposant sur les calculs de précision du temps. Un scenario catastrophe de dimension biblique (transport, armée, réseaux sociaux…) pourrait rapidement devenir le pire des cauchemars de nos scientifiques.

Source : Engadget