Accueil » Actualité » Selon Tesla, « aucune défaillance technique » lors de l’accident mortel de taxi à Paris

Selon Tesla, « aucune défaillance technique » lors de l’accident mortel de taxi à Paris

Tesla n’a trouvé aucune preuve d’une défaillance technique lors de l’accident de taxi qui a coûté la vie à une personne et blessé vingt autres dans le 13e arrondissement de Paris.

Image 1 : Selon Tesla, "aucune défaillance technique" lors de l’accident mortel de taxi à Paris
Tesla Model S – Crédit : JayUny

L’accident de Tesla qui a eu lieu ce week-end à Paris continue de faire parler de lui. Suite au décès d’un cycliste à la suite de ses blessures, le conducteur du véhicule a été mis en examen pour homicide volontaire. Il est également tenu comme responsable de vingt autres blessés durant l’accident. Tesla assure que l’accident n’est pas dû a une défaillance de son véhicule électrique.

A lire aussi > Tesla d’occasion : quel Model choisir ? que faut-il vérifier avant d’acheter ?

La Tesla Model 3 a soudainement accéléré à un feu rouge, le conducteur n’a pas pu la contrôler

Le taxi, une Tesla Model 3, avait terminé son service et se trouvait à l’arrêt à un feu rouge dans le 13e arrondissement de Paris lorsque l’accident s’est déclenché. Le véhicule a soudainement accéléré, percutant et traînant un cycliste, décédé par la suite. Le conducteur a tenté en vain de freiner son véhicule, puis de tourner contre des obstacles pour ralentir la voiture. La course du Model 3 s’est terminée en faisant au total une vingtaine de blessés, certains graves.

On ignore si la fonction Autopilot était activée au moment de l’accident. Tesla a remis les données qu’il récupère en continu sur ses véhicules aux autorités policières, et il semblerait que l’Autopilot ne soit pas un facteur contributif du crash qui a coûté la vie à une personne. « La direction de Tesla nous dit qu’il n’y a pas de problème technique signalé sur le véhicule », a déclaré aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Tesla assure que l’accident n’a pas été provoqué par une défaillance technique de son véhicule

Suite à cet accident, la compagnie de taxi incriminée, G7, a suspendu les 37 voitures Model 3 de sa flotte, en attendant que l’enquête de police fasse la lumière sur cette affaire. Le conducteur de taxi, âgé d’une cinquantaine d’années, a trente ans de carrière comme taxi et se trouve actuellement sous contrôle judiciaire.

Bien que Tesla ait transmis des données, elle n’a fourni que les informations qui lui sont demandées dans ces cas-là par les autorités. Le taxi accidenté se trouve actuellement sous scellés et on ignore encore si ses données internes ont pu être exploitées de leur côté par les enquêteurs. On se rappellera enfin que des enquêtes des autorités américaines sur d’autres accidents impliquant une accélération soudaine de Tesla avaient conclu qu’ils avaient été causés par « une mauvaise application de la pédale ».

A lire aussi > Tesla : après une série d’accidents, l’Autopilot est dans le collimateur des autorités

Source : Carscoops