Accueil » Actualité » Star Wars : les pouvoirs de Dark Vador que vous ne verrez jamais dans les films

Star Wars : les pouvoirs de Dark Vador que vous ne verrez jamais dans les films

Plusieurs comics Marvel montrent Dark Vador employer la Force avec d’incroyables pouvoirs qui n’ont jamais été montrés dans les films, comme la nécromancie.

Dark Vador et le Grand Inquisiteur (Crédits image : Marvel Comics)
Dark Vador et le Grand Inquisiteur (Crédits image : Marvel Comics)

Attention : cet article contient des spoilers sur l’univers et les films Star Wars.

Force surhumaine, étouffement à distance, manipulation des objets grâce à la Force… ce ne sont pas les pouvoirs qui manquent à Dark Vador, anciennement Anakin Skywalker, le méchant mythique de la saga Star Wars. Mais il dispose aussi d’autres pouvoirs plus sinistres que vous ignorez peut-être si vous ne connaissez que les films et les séries de la saga.

Luke Skywalker se bat contre un adversaire « zombie » ressuscité par Dark Vador

Les comics Marvel qui prolongent l’histoire de Star Wars dépeignent Dark Vador dans plusieurs histoires secondaires. Dans le numéro 17 du comics Star Wars, sorti récemment, on découvre par exemple que l’armure du seigneur Sith lui permet de survivre dans l’espace. Mais c’est dans un autre numéro plus ancien (Star Wars #6) que Vador fait usage de pouvoirs encore plus sinistres… voire dérangeants. Scénarisé et dessiné par Charles Soule et Jesus Saíz en 2020, ce comics voit Vador faire preuve de contrôle sur les défunts.

L’histoire se passe dans les jours qui suivent Star Wars V : L’Empire contre-attaque, peu après que Dark Vador ait révélé à Luke Skywalker qui était son père. L’apprenti chevalier Jedi pénètre sur un avant-poste Jedi abandonné pour y trouver son nouveau sabre laser, après avoir perdu le précédent lors de son duel contre Vador. Ce dernier a cependant tendu un piège à quiconque oserait franchir les portes de l’avant-poste, et c’est ainsi que Skywalker se retrouve à combattre un gardien inattendu : le Grand Inquisiteur.

Dark Vador et le Grand Inquisiteur dans Star Wars #6 publié en 2020 (Crédits : Marvel Comics)
Dark Vador et le Grand Inquisiteur dans Star Wars #6 publié en 2020 (Crédits : Marvel Comics)

Le pouvoir de tromper la mort est mentionné dans Star Wars III : La Revanche des Sith

Dans la chronologie de l’univers Star Wars, le Grand Inquisiteur était censé être mort dans Star Wars Rebels des années auparavant. Il a en réalité été maudit par Dark Vador, qui a employé le côté obscur de la Force pour prolonger l’existence de son serviteur et l’empêcher de mourir. De la nécromancie, en d’autres termes, c’est-à-dire la capacité à ramener les morts à la vie.

À lire aussi > Star Wars : « Jedi », un acronyme problématique pour certains

Cette capacité n’a jamais été présentée dans les films, mais les fans les plus attentifs auront remarqué qu’elle est mentionnée dans Star Wars III : La Revanche des Sith. Dans ce film, le chancelier Palpatine, pas encore empereur, soumet Anakin à la tentation en expliquant qu’il dispose de la capacité à tromper la mort. Un pouvoir « contre-nature » bien utile au jeune Jedi pour empêcher sa femme Padmé de mourir en couches, comme une vision le lui a affirmé. Séduit par le côté obscur de la Force, Anakin Skywalker, devenu Dark Vador, est resté impuissant à sauver Padmé. Son horrible prophétie s’est réalisée parce qu’il a tenté de l’empêcher.

Dark Vador impuissant à empêcher sa femme Padmé de mourir – et à la ressusciter

Anéanti par son échec, Dark Vador s’installe après ces événements sur le monde volcanique de Mustafar, où sa défaite face à Obi-Wan Kenobi l’avait laissé brûlé et mutilé. Dans la série Dark Vador de 2017 de Charles Soule et Giuseppe Camuncoli, Vador construit une forteresse au-dessus d’un lieu envahi par le côté obscur, et s’en sert comme d’un diapason pour exploiter son pouvoir à des fins sinistres. Vador, déterminé à sauver Padmé envers et contre tout, parvient à ouvrir une porte vers le royaume des morts.

Dark Vador, doté du pouvoir de manipulation des morts, a alors cherché sa défunte épouse, morte le cœur brisé d’apprendre ce qu’était devenu son compagnon. Beaucoup de fans avaient d’ailleurs décrié la mort absurde de Padmé dans La Revanche des Sith, décidée par Georges Lucas pour des raisons scénaristiques.

À lire aussi > Star Wars : Visions dévoile le sabre laser le plus épique jamais imaginé

On peut se demander ce qui se serait passé si Dark Vador avait disposé plus tôt de cette capacité à tromper la mort, promise par Palpatine. Serait-il parvenu à empêcher Padmé de se laisser mourir ? Cette question est définitivement résolue dans le comics Dark Vador de 2017 : l’esprit de Padmé refuse de suivre Dark Vador sur la terre des vivants, considérant que le mari qu’elle avait connu… était corrompu et n’existait plus. Un nouvel échec pour Vador, qui s’est alors servi de ce pouvoir terrifiant pour combattre son fils dans les comics de la saga.

Source : Screenrant