Accueil » Actualité » Starlab : la station spatiale privée bientôt mise en orbite

Starlab : la station spatiale privée bientôt mise en orbite

Nanoracks, Voyager Space et Lockheed Martin ont annoncé la mise en place d’une station spatiale privée en orbite dans un futur proche. La Starlab devrait etre opérationnelle en 2027, si tout se passe comme prévu.

L’avant-poste privé, appelé Starlab, est conçu pour être une destination touristique ainsi qu’un centre de recherche et de fabrication. Son lancement est prévu pour 2027. La station devra contribuera à la croissance d’une économie extra-terrestre. Les trois entreprises en charge du projet ont ainsi fait plusieurs déclarations sur le sujet lors d’un récent communique de presse.

Starlab - Crédit : Nanoracks/Lockheed Martin/Voyager Space
Starlab – Crédit : Nanoracks/Lockheed Martin/Voyager Space

Lors de celui-ci, les industriels déclarent ainsi : « Pour répondre aux besoins du gouvernement américain, des agences spatiales internationales et des entreprises de l’espace, [nous] développeront Starlab spécifiquement pour permettre la croissance de l’économie spatiale ». Toutefois, l’avant-poste se veut d’abord être un laboratoire spatial, comme son nom l’indique. Le trio ajoute ainsi :  « La station proposera des services spatiaux tels que la recherche sur les matériaux, la croissance des plantes et la qualité de vie des astronautes. »

Starlab : La concurrence arrive déjà !

La station Starlab, pourra accueillir un équipage de quatre personnes. Celle-ci sera mise en orbite en un seul lancement, qui devrait avoir lieu en 2027. L’avant-poste comprendra un module d’habitat d’un volume interne d’environ 9 m cubes, un élément d’alimentation et de propulsion, ainsi que d’un laboratoire. D’une manière semblable à l’ISS, Starlab bénéficiera d’un bras robotique articulé pour les opérations de maintenance et de récupération des charges utiles et des cargaisons.

Les dix prochaines années s’annoncent chargées concernant les lancements privés. Starlab devrait ainsi avoir rapidement de la concurrence pour attirer les clients. Axiom Space a l’intention de lancer un module privé vers l’ISS en 2024 et trois autres d’ici à la fin de 2027. Ces modules seront capables de se séparer de l’ISS et de fonctionner comme une station spatiale commerciale autonome. La société Sierra Space, basée au Colorado, élabore en ce moment des plans pour un avant-poste orbital privé. Enfin, la société Blue Origin de Jeff Bezos a également exprimé son intérêt pour ce projet.

À lire aussi > SpaceX : Elon Musk veut créer une ville appelée « Starbase » au Texas pour y lancer des fusées

À lire aussi > L’ISS se fissure, la station spatiale vieillit mal et trop vite

Source : space.com