Accueil » Actualité » Starlink : des chercheurs chinois veulent détruire les satellites d’Elon Musk

Starlink : des chercheurs chinois veulent détruire les satellites d’Elon Musk

La Chine voit d’un très mauvais œil le développement du réseau satellitaire Starlink. Un groupe de chercheurs conseille même à l’Etat d’en venir à bout, estimant qu’il s’agit d’une menace militaire sérieuse.

Image 1 : Starlink : des chercheurs chinois veulent détruire les satellites d'Elon Musk
Starlink dans le viseur de la Chine – Crédit : Starlink

La constellation de satellites Starlink donne des sueurs froides à la Chine. Des chercheurs chinois ont publié un article dans la revue Modern Defense Technology. Celui-ci explique pourquoi Starlink représente une menace épineuse pour le pays. Alors que plus de 2000 satellites sont déjà en orbite, SpaceX prévoit d’étendre son réseau à plus de 30 000 satellites afin de fournir le haut débit aux utilisateurs et aux entreprises du monde entier.

Les chercheurs chinois craignent toutefois que Starlink soit utilisé pour appuyer les opérations de l’armée américaine, en facilitant la transmission des communications. Dernièrement, SpaceX a d’ailleurs mis son réseau à la disposition des forces ukrainiennes afin de les aider à lutter contre l’armée russe dans les zones où les infrastructures Internet sont malmenées. Un tel déploiement a notamment maintenu en vie les communications tout en permettant de surveiller l’ennemi pour anticiper les attaques et réaliser des frappes ciblées.

Starlink affole la Chine

Un usage militaire de Starlink qui inquiéterait donc fortement la Chine en cas de conflit avec les États-Unis. En dehors des communications, les chercheurs craignent que la constellation permette de détecter les satellites chinois afin de les éliminer. « Les satellites Starlink ont ​​de puissantes capacités de changement d’orbite de manœuvre et peuvent également être équipés de dispositifs d’exploitation en orbite tels que des bras robotisés pour réaliser l’approche et l’élimination de cibles spatiales », souligne l’article.

À lire > Elon Musk porte secours à l’Ukraine par le biais de Starlink

Dès lors, les chercheurs exhortent la Chine à renforcer sa « stratégie de guerre spatiale » en approfondissant la recherche sur les manières de contrer Starlink. Et d’encourager à développer des méthodes logicielles et matérielles permettant de détruire une constellation de satellites. À ce propos, Elon Musk a révélé que le Kremlin tentait de perturber l’accès à Starlink en Ukraine via le brouillage du signal et les cyberattaques. La Chine pourrait ainsi développer des techniques similaires pour mettre au tapis le réseau de SpaceX.

Source : PC Mag