Accueil » Actualité » Starlink : l’internet par satellite de SpaceX entre en bêta publique dans six mois

Starlink : l’internet par satellite de SpaceX entre en bêta publique dans six mois

SpaceX ajoute 60 minisatellites supplémentaires à la constellation Stralink. L’occasion pour Elon Musk d’annoncer l’ouverture d’une bêta privée dans 3 mois suivie d’une bêta publique dans 6 mois. Un vol historique également pour la Falcon 9 qui devient le lanceur américain le plus expérimenté avec 84 vols.

Mercredi soir, la mission F84 du lanceur Falcon 9 de SpaceX a mis en orbite 60 minisatellites supplémentaires à partir du centre spatial Kennedy en Floride. Un vol sans encombre qui démontre à nouveau la fiabilité de la fusée américaine qui a vu son premier étage revenir pour la quatrième fois sur la barge « Of Course I Still Love You » après un vol de huit minutes. Un lancement qui porte la constellation Starlink à 420 satellites

Image 1 : Starlink : l’internet par satellite de SpaceX entre en bêta publique dans six mois
Crédit : SpaceX

Elon Musk profite de l’occasion pour nous donner un aperçu rapide des échéances à venir sur Twitter. Le réseau Starlink sera ouvert en bêta privée d’ici trois mois avant de passer en bêta publique dans 6 mois. À raison de deux lancements par mois, la constellation devrait rassembler 1140 minisatellites. Suffisant pour commencer des tests, mais pas pour les ouvrir au monde entier. Elon Musk précise dans son tweet que la bêta publique sera réservée aux « hautes latitudes ». Au-delà du 45e parallèle a priori puisque dans un autre tweet, le patron SpaceX précise que les Allemands pourront participer.

SpaceX : le prototype de sa fusée Starship explose pour la 3e fois

SpaceX : le réseau Starlink aura une latence de seulement 20 ms

La Falcon 9 de SpaceX dépasse l’Atlas 5 pour devenir le lanceur américain le plus expérimenté

Un nouveau lancement réussi qui constitue un jour historique dans la carrière de la Falcon 9. En service depuis juin 2010, le lanceur de SpaceX affiche désormais 84 lancements contre 83 pour l’Atlas 5 d’United Launch Alliance qui a pourtant effectué son premier vol huit ans plus tôt. On souhaite le même destin aux navettes Starliner CST-100 et Crew Dragon. La capsule de SpaceX doit d’ailleurs effectuer son premier vol habité mi-mai pour remplacer la capsule Soyouz qui assure seule la relève des astronautes de l’ISS depuis 9 ans.

Source : Twitter