Accueil » Dossier » Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros

Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros

Beaucoup rêvent d’avoir des pouvoirs comme les super-héros plus populaires que jamais au cinéma et à la télévision. Mais certains personnages possèdent des capacités vraiment nulles et inutiles. Dans les comics et les productions audiovisuelles, beaucoup d’exemples existent. Voici notre liste !

Image 1 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Des personnages aux pouvoirs farfelus – Crédit : DC Comics

Dans l’histoire des comics, les lecteurs profitent de personnages très puissants. Aussi bien chez Marvel, DC Comics ou les autres éditeurs moins populaires. Tout le monde a rêvé de posséder les pouvoirs d’un Superman, l’intellect d’un Reed Richards ou les talents de détective d’un Batman. Ces héros font rêver petits et grands. Même chose pour les super-vilains avec des capacités impressionnantes. Mais parfois, les scénaristes optent pour une autre… approche.

Il existe une multitude de super-héros et autres méchants aux pouvoirs vraiment nazes voir inutiles. Vomir sur ses adversaires, être plat comme une feuille, changer les couloirs, autant de capacités qui ne vous sauveront pas la vie lors d’un combat. La rédaction vous propose une sélection de ces personnages pas très puissants. On s’autorise de glisser des productions audiovisuelles, histoire d’avoir une liste complète !

A lire > Ultraviolence : 10 comics qui font passer The Boys pour un épisode des Teletubbies

TDK

Image 2 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Vous avez pu le voir dans The Suicide Squad – Crédit : DC Comics

Vous avez sans doute aperçu TDK dans The Suicide Squad de James Gunn. Un personnage au pouvoir pas forcément très utile. Venu du futur, il est capable de retirer ses bras puis s’en servir… pour taper sur les autres. Une capacité tellement mauvaise qu’aujourd’hui, on préfère le dépeindre sous couvert d’humour au cinéma ! Et ça marche.

Color Kid

Image 3 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Changez les couleurs, voici son pouvoir – Crédit : DC Comics

Changez les couleurs à votre guise, un pouvoir incroyable pour le commun des mortels. Mais quand on veut être un super-héros, c’est moins évident. Color Kid a tout de même un fait d’arme. Cet exploit, c’est avoir changé la couleur de la kryptonite pour protéger Superman et Supergirl. On prend !

Squirrel Girl

Une femme écureuil, c’est suffisamment ridicule pour apparaître dans ce classement. Mais saviez-vous que le personnage était prévu pour apparaître dans New Warriors, une série finalement annulée ? Il existe des images visibles ci-dessus : RIP, Squirrel Girl.

Extraño

Image 4 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Un personnage partant d’un bon sentiment – Crédit : Marvel Comics

Extraño partait d’un bon sentiment. Un personnage ouvertement homosexuel à une époque pas forcément facile au niveau de la représentation. Puis c’est le dérapage. Il se fait attaquer par Hémo-Gobelin et termine avec… le SIDA. On a connu moins cliché…

Flatman

Image 5 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Flatman est plat, c’est tout – Crédit : Marvel Comics

Flatman, sur le papier, semble avoir le même pouvoir que Reed Richards des Quatre Fantastiques. Sauf que le personnage ne peut adopter qu’une forme 2D, comme une feuille de papier, et ne possède pas son intellect supérieur. Il peut passer sous la porte si vous n’avez pas vos clés.

Matter-Eater Lad

Image 6 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Allez hop, on mange de la ferraille – Crédit : DC Comics

Un gros mur bloque le passage. Que faites-vous ? Réponse A, vous détruisez l’obstacle avec des explosifs. Réponse B, vous mangez le béton. Si vous optez forcément pour la A, ce n’est pas le cas de Matter-Eater Lad. Le super-héros peut bouffer absolument tout, un appétit insatiable !

Doorman

Image 7 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Oui, Doorman a croisé le chemin de Flatman – Crédit : Marvel Comics

Se téléporter, c’est le rêve de beaucoup. Un pouvoir aux possibilités infinies que possède Doorman. Mais avec une énorme limitation : il ne peut que se rendre dans la pièce à côté. Autant utiliser ses jambes, ça demande moins d’énergie pour le même résultat.

El Guapo

Image 8 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
« How do you do, fellow kids ? » – Crédit : Marvel Comics

Créé en 2003, El Guapo visait un lectorat plus jeune. Vous voyez le mème « How do you do, fellow kids ? » avec Steve Buscemi ? C’est un peu la même chose. Le personnage est doué en skateboard et peut communiquer avec sa planche. 

Bouncing Boy

Image 9 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Un pouvoir temporaire – Crédit : DC Comics

Allez savoir pourquoi, les créateurs de Superman ont également donné naissance à Bouncing Boy. En buvant une étrange mixture, le personnage gonfle comme un ballon et peut rebondir. Il résiste également à la douleur. Malheureusement pour lui, les effets finissent par se dissiper pour le faire redevenir totalement inoffensif.

The Intoxicator

Image 10 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Un personnage constamment ivre – Crédit : Top Cow Productions

Pauvre Elwood Johns. Après un grave accident pendant qu’il buvait de l’alcool pour la première fois, le jeune homme acquiert des pouvoirs pour le moins… spéciaux. En gros, il peut empoisonner ses ennemis après avoir bu ou fumé en leur… rotant dessus. Tout un programme.

Zeitgeist

Image 11 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Vous l’avez même aperçu dans Deadpool 2 – Crédit : Marvel Studios

On reste dans le crado avec Axel Cluney alias Zeitgeist. Un mutant capable de vomir de l’acide sur ses adversaires. Bien sûr, son corps est protégé pour éviter de se brûler. Si le personnage meurt dans le seul comics où il apparaît, on peut le féliciter d’être capable de faire fondre les métaux.

Doctor Bong

Image 12 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Même She-Hulk se moque de lui ! – Crédit : Marvel Comics

Doctor Bong porte bien son nom. Un super-vilain doté d’une grande intelligence portant un casque permettant le contrôle des vibrations. Le personnage peut tordre le métal et se montrer meurtrier avec ses adversaires. Sauf qu’en général, il se fait éjecter au début des combats. Gros hic à noter : son pouvoir de téléportation est incontrôlable, le Doctor Bong peut se retrouver loin sans raison !

Skateman

Image 13 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Des rollers pour combattre le crime – Crédit : Pacific Comics

Skateman, c’est un peu une curiosité du monde des super-héros. Avec ses patins à roulettes, ce vétéran de la guerre du Vietnam combat le crime en envoyant des coups de pied. Et ça fait mal avec ça aux pieds ! Gros détails : Skateman n’a eu droit qu’à un seul comics. On imagine que tout le monde ne peut pas être un nom flamboyant de Marvel ou DC Comics.

Codpiece

Image 14 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Oui, un canon à la place du pénis – Crédit : DC Comics

On s’est dit qu’aucun éditeur n’allait oser s’aventurer en dessous de la ceinture et pourtant… DC Comics a gratifié les lecteurs de Codpiece. Un personnage qui tire avec un canon situé au niveau de son pénis… Le pire, c’est que le super-vilain doit cet entrejambe massif à une fille qui l’a rejeté au lycée ! Comme quoi, les origines d’un vilain ne tiennent à rien.

Éclair Cramoisi

Image 15 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Un super-héros loin d’être doué – Crédit : IFC Films

Avant de réaliser Les Gardiens de la Galaxie et The Suicide Squad, James Gunn dirigeant Super. Un film dans lequel un type paumé devient un super-héros raté, Éclair Cramoisi, après une « vision » de Dieu. Il décide de s’en prendre à un gros nom du crime pour récupérer sa femme qui l’a quitté pour la came.

Meteor Man

Image 16 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Crédit : Marvel Comics

Meteor Man a tout entre les mains pour être un super-héros. Jefferson Reed se découvre des pouvoirs après avoir été percuté par une météorite. Malheureusement, le nouveau justicier ne maîtrise pas forcément toutes ses capacités. Quand il vole, il a immédiatement le vertige. La ville a pourtant besoin de lui pour combattre les Golden Lords. Le super-héros a eu droit à ses propres comics Marvel après le film.

Moist

Image 17 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Il sue, c’est tout – Crédit : The CW Television Network

Moist de la série Dr. Horrible’s Sing-Along Blog a l’un des pires pouvoirs au monde. Il peut humidifier l’air. Résultat ? L’homme transpire constamment. 

Invisible Boy

Image 18 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Un pouvoir d’invisibilité inutile, un comble – Crédit : Universal Pictures

Dans Mystery Men, Invisible Boy peut devenir invisible. Plutôt pratique non ? Ah, nous avons oublié de vous préciser. Ce pouvoir ne peut pas être activé quand quelqu’un le regarde. Pas très utile.

Alisha Daniels

Image 19 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Crédit : E4

Misfits est l’une des meilleures séries au monde. Ce programme britannique met en scène des petits voyous obligés d’effectuer des travaux d’intérêts généraux. Mais après une tempête, ces derniers sont frappés par la foudre et obtiennent des pouvoirs. Pour Alisha Daniels, c’est le pire. Quiconque touche la femme souhaite coucher avec elle. Ce qui la met dans des situations périlleuses à plusieurs reprises.

Kick-Ass

Image 20 : Marvel, DC : gênants, crades, les pires pouvoirs des super-héros
Crédit : Metropolitan Filmexport

Si Kick-Ass devient un véritable super-héros à la fin du film, les débuts sont difficiles. Le jeune homme se fait tabasser, poignarder et frôle la mort. Un véritable amateur qui entre dans la cour des grands quand débarquent Hit-Girl et Big Daddy. De véritables justiciers et combattants hors-pair.