Accueil » Actualité » Super Mario Bros. 3 : la version PC des créateurs de DOOM refait surface 31 ans après

Super Mario Bros. 3 : la version PC des créateurs de DOOM refait surface 31 ans après

Super Mario Bros. 3 aurait pu avoir un portage PC si le jeu développé par id Software avait été accepté par Nintendo. Le Strong National Museum vient de recevoir cette version du portage PC envoyée par un développeur avec d’autres jeux.

En 1990, id Software, que nous connaissons aujourd’hui pour avoir donné naissance à Quake, DOOM et Wolfenstein, a tenté de vendre à Nintendo l’idée d’un portage PC de Super Mario Bros. 3. Le studio avait développé un prototype du jeu de plateforme. Bien entendu, Nintendo a immédiatement refusé le portage PC de son jeu phare. Par conséquent, id Software s’est servi du prototype pour créer sa série Commander Keen dont sept versions sont sorties sur PC. Le studio serait maintenant en train de préparer une version en réalité virtuelle de DOOM Eternal.

Le portage PC de Super Mario Bros. 3 développé par id Software
Le portage PC de Super Mario Bros. 3 développé par id Software – Crédits : John Romero / usgamernet

Super Mario Bros. 3 est évidemment resté une exclusivité des consoles Nintendo. Il est sorti sur la NES, la Super Nintendo et la Game Boy Advance. D’ailleurs, une cartouche scellée de Super Mario Bros. 3 s’est vendue aux enchères pour 156 000 $ l’année dernière. Il était alors le jeu le plus cher de l’histoire pendant un court moment. Dorénavant, c’est Super Mario 64 qui détient ce titre avec la fameuse cartouche vendue à 1 560 000 $ il y a seulement quelques jours.

Le portage PC de Super Mario Bros. 3 refait surface après 31 ans

Le Strong National Museum a reçu la version du portage PC de Super Mario Bros. 3 sur une disquette. Elle a été envoyée par un développeur qui n’a pas travaillé sur le jeu, dans le cadre d’une donation de plusieurs jeux. Andrew Borman, le conservateur du musée, a fait une copie de la disquette. Il a ensuite lancé le jeu avec l’émulateur DOSBox.

Andrew Borman a révélé à Ars Technica que : « c’est une première démo et il manque de nombreuses fonctionnalités et finitions qui auraient été ajoutées si les développeurs avaient pu travailler avec Nintendo pour créer une version commerciale complète. Pour être une démo si précoce, c’est très amusant à jouer, en particulier le niveau 1-1, qui recrée ce premier niveau emblématique de Super Mario Bros. 3 ».

Le conservateur du musée a comparé la copie du jeu qu’il a reçue avec la vidéo du portage PC de Super Mario Bros. 3 partagée par John Romero en 2015. Pour le moment, la copie du jeu n’est pas exposée au Strong National Museum, mais Andrew Borman promet qu’il y aura « de nombreuses opportunités à l’avenir ».

Source : Engadget