Accueil » Test » Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d’AMD au service d’un notebook gamer efficace

Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d’AMD au service d’un notebook gamer efficace

Asus rafraichit sa gamme TUF, destinée aux joueurs soucieux de ne pas investir une trop grande somme d’argent pour se divertir. Le modèle TUF566IV-AL155T est un modèle haut de gamme, proposé à 1 500 €, dont les deux principaux points forts résident dans son processeur AMD Ryzen 7 4800H et son écran à 144 Hz.

Image 2 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
8,5/10

Asus TUF566IV-AL155T

1499,00€ > Boulanger
On aime
  • Processeur AMD Ryzen 7 4800H très performant
  • Puce GeForce RTX 2060
  • Ecran 144 Hz
  • Clavier RGB
  • Design séduisant
On n’aime pas
  • Pas de lecteur SD
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
  • Pas de Wi-Fi 6
  • Autonomie très limitée
Verdict :

Ce nouveau PC portable de la gamme TUF d’Asus embarque un bon équipement, auquel il le manque que des petits détails, qui ne sont pas vraiment indispensables, comme le Wi-Fi 6 ou le lecteur d’empreintes digitales. Le principal, c’est que les performances du couple AMD Ryzen 7 4800H / Nvidia GeForce RTX 2060 permettent d’exploiter l’affichage à 144 Hz dans de bonnes conditions. Et – ce n’est pas une surprise sur une telle configuration – il est préférable de se contenter de surfer sur le Web ou de consulter ses mails et réseaux sociaux lorsque le PC fonctionne sur batterie.

plus

Parmi les PC portables « gamer » d’Asus, on trouve la gamme complète de machines ROG (Republic Of Gamers) Zephyrus, mais aussi les modèles plus abordables de la famille TUF. Suite à l’annonce au CES de Las Vegas de la refonte de cette dernière pour l’année 2020, nous avons pu tester l’un de ses nouveaux représentants les plus sophistiqués, l’Asus TUF566IV-AL155T, équipé en particulier d’une puce graphique Nvidia GeForce RTX 2060. D’autres configurations, moins onéreuses, embarquent une puce GeForce GTX 1650 Ti ou 1660 Ti.

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque

Image 3 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

D’autre part, alors que des modèles dotés de puces Intel sont également proposés par le constructeur, le TUF566IV-AL155T exploite quant à lui une des dernières puces AMD pour ordinateurs portables, en l’occurrence l’excellent Ryzen 7 4800H. Et comme nous allons le voir, cela s’avère payant du point de vue des performances. Et au final, la configuration offre un niveau de prestation des plus satisfaisants.

Asus TUF, cuvée 2020 : un design subtil et efficace

Cette année, le constructeur fait évoluer le design de ses PC portables TUF. Ainsi, le capot gris/bleu est désormais réalisé en métal lisse, discrètement frappé du logo TUF et avec quatre vis bien visibles dans les coins. L’intérieur, noir, est tout aussi sobre, même s’il arbore un motif strié subtil et du plus bel effet, et peu salissant de surcroît !

Test du PC Gamer MSI GS66 Stealth 10SGS, un design sage qui cache bien son jeu

Image 4 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Compte tenu de son écran de 15,6 pouces de diagonale (il est aussi proposé en 17,3 pouces), le TUF566IV-AL155T a des dimensions relativement compactes : 35,9 x 25,6 x 2,47 cm, pour un poids de 2,3 kg.

Image 5 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

On note la présence d’une légère excroissance de la bordure supérieure de l’écran, qui facilite la prise en main du capot lorsqu’on désire utiliser l’ordinateur.

Image 6 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Le clavier bénéficie d’un dispositif de rétro éclairage RGB. Trois niveaux d’intensité et quatre modes de rétro éclairage (fixe, par pulsation, stroboscopique et avec des cycles de couleurs) sont proposés. L’ensemble est facilement paramétrable par l’intermédiaire des flèches directionnelles du clavier ou par l’intermédiaire de l’application Asus Armoury Crate. L’éclairage offre une bonne lisibilité de l’ensemble des caractères.

Image 7 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média
Image 8 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Asus Armoury Crate

Et pour que l’utilisateur puisse rester 100 % opérationnel en toutes circonstances, les touches de déplacement ZQSD sont transparentes, ce qui permet de les repérer immédiatement.

Comme souvent, les flèches directionnelles du clavier permettent de modifier rapidement l’intensité du rétroéclairage, ainsi que l’effet de couleur appliqué à l’ensemble des touches.

Image 9 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Concernant la qualité de frappe, le clavier de ce TUF ne pose pas de problème particulier. Si la touche Espace est assez petite, on la trouve finalement sans problème.

De même, le pavé tactile est lui aussi assez petit, avec deux boutons physiques. Mais cela laisse de la place pour poser ses mains et l’ensemble s’avère efficace.

Image 10 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Une connectique sans surprise

La plupart des connecteurs de l’Asus TUF566IV-AL155T sont situés sur la tranche gauche. On y trouve un connecteur Gigabit Ethernet, une sortie vidéo HDMI 2.0 et trois ports USB (deux de type A 3.2 et un USB C 3.2).

Image 11 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Sur le bord droit du PC portable ne figure qu’un seul port USB 3.2 de type A. On note donc l’absence de lecteur de cartes mémoire SD. Il faut donc passer par un adaptateur USB si on en a absolument besoin pour récupérer régulièrement les fichiers provenant d’une caméra d’action, d’un drone ou d’un smartphone…

Image 12 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Pour les communications sans fil, il faut se contenter du Bluetooth 5 et du Wi-Fi 5 (Wi-Fi AC), ce qui est un peu dommage à l’heure ou le Wi-Fi 6 (AX) devient de plus en plus courant.

Test Asus ROG Zephyrus G14 : un portable gamer compact dopé au Ryzen 9 4900HS

Une dalle mate à 144 Hz pour un affichage efficace

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, Asus n’a pas sacrifié la Webcam 720p sur l’autel du design sans bordure. Le constructeur fait même d’une pierre deux coups en profitant de l’excroissance, dont nous avons déjà parlé, pour faciliter son placement en haut de l’écran. Au final, trois des quatre bords de l’écran sont assez fins (0,7 à 1 cm).

Image 13 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

On peut toutefois regretter que la Webcam ne soit pas compatible avec le système d’identification par reconnaissance du visage Windows Hello, ce qui aurait pu compenser l’absence d’un lecteur d’empreintes digitales. Il faut donc s’en remettre au bon vieux mot de passe de Windows pour protéger l’accès à la machine.

L’intérêt principal de l’écran Full HD (1 920 x 1 080 pixels) de 15,6 pouces réside dans sa faculté à fonctionner avec une fréquence de rafraichissement maximale de 144 Hz. Dans des conditions favorables (voir les performances plus bas), cela permet d’obtenir des animations plus fluides, ce qui peut procurer un certain avantage, dans des jeux de tir à la première personne en particulier.

Image 14 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

D’autre part, la dalle IPS offre de larges angles de vision et a l’avantage de supportes la technologie Adaptive Sync (FreeSync). L’écran se synchronise donc parfaitement avec le nombre d’images envoyées par la puce graphique, ce qui élimine les effets de déchirement d’image.

Dernier bon point, la dalle de l’écran est mate. Comme le montre la photo ci-dessus, on ne se voit quasiment pas dedans, ni tout ce qui se trouve derrière vous, même lorsque l’image affichée est très sombre…

AMD Ryzen 7 4800H et GeForce RTX 2060, le couple gagnant

L’Asus TUF que nous avons testé intègre des composants costauds. A commencer par le processeur AMD Ryzen 7 4800H (Renoir), qui bénéficie d’un procédé de fabrication en 7 nm. De plus, il intègre pas moins de huit cœurs physiques (16 Threads), cadencés à 2,9/4,2 GHz. Son TDP est de 45 Watts.

Et force est de constater que ce Ryzen constitue un excellent choix. En effet, en utilisant le benchmark de codage H.265 HWBOT, la puce d’AMD obtient d’excellents résultats, qui confirment ceux déjà obtenus par AMD avec son Ryzen 9 4900HS, lors de notre récent test de l’Asus ROG Zephyrus G14.

Image 15 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

En effet, en Full HD, avec le Ryzen 7 4800H, le codage est effectué au même rythme très soutenu : 54 à 55 images par seconde ! En comparaison, les puces Intel que l’on rencontre régulièrement dans les PC portables gamer (Core i7-8750H, i7-9750H ou Core i9-8950HK (des modèles dotés de 6 cœurs physiques) réalisent le codage ) des cadences comprises entre 30 et 38 images par seconde.

Image 16 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

Et le constat est le même lorsque HWBOT code des séquences vidéo en 4K ! Le Ryzen 7 4800H soutient un rythme légèrement supérieur à 12 images par seconde, alors que les puces Intel sont, la plupart du temps, limitées à 7 à 9 images par seconde…

L’Asus TUF566IV-AL155T intègre également 16 Go de mémoire (deux barrettes de DDR4-3200, à 1 600 MHz, en double canal), ainsi qu’un SSD (Kingston) de 512 Go. Un second emplacement M.2 PCIe interne est disponible.

Image 17 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

L’ensemble est (bien) complété par la puce graphique Nvidia GeForce RTX 2060 (pas Max-Q !). Le processeur AMD intègre quant à lui un processeur graphique Radeon Vega, doté de 7 cœurs cadencés à 1 600 MHz.

Avec le benchmark 3D Mark, la puce RTX 2060 3D mark obtient des résultats logiquement supérieurs de 7 % à ceux réalisés par une puce GeForce RTX 2060 Max-Q.

On peut dire que l’adéquation est plutôt bonne entre l’écran fonctionnant à 144 Hz et les performances du couple Ryzen 7 4800H / GeForce RTX 2060, même si les jeux les plus exigeants ne tourneront à plus de 120 ips qu’en utilisant un niveau graphique moyen à faible.

Image 18 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

Par exemple, en faisant tourner Far Cry 5 en mode graphique Ultra, on obtient en moyenne 85 images par seconde (et on passe à 96 ips en mode Normal). En revanche, dans les mêmes conditions, The Division tourne à 72,3 ips (en mode Ultra), voire 114,8 ips (en mode Medium). Plus récent, The Division 2 délivre pour sa part 61 ips en mode Ultra et 103 ips en mode Moyen.

Au passage, signalons que le volume sonore généré par le système de ventilation reste raisonnable (pas trop élevé !) lorsqu’on se trouve dans le mode Performances de l’application Armoury Crate. Le bruit reste masqué par le volume des haut-parleurs, si la bande-son du jeu est bien rythmée, comme un jeu de course auto. Mais, pour profiter de la petite musique d’ambiance calme et délicate de son jeu préféré, un casque est alors préférable.

Le volume sonore de l’Asus TUF grimpe d’un niveau lorsque bascule la configuration en mode Turbo. Cela n’est pas vraiment indispensable puisque ce mode ne permet de gagner que quelques images par seconde. En effet, avec Far Cry 5, on atteint respectivement 87 et 99 ips dans les modes Ultra et Normal. Et on passe à 78,8 ips dans The Division (mode Ultra) et 121,3 ips avec un niveau graphique Moyen…

Image 19 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

Avec un jeu moins exigeant, comme Fortnite, on peut assez facilement obtenir des animations plus fluides encore et tirer le meilleur parti de l’écran à 144 Hz. Car en mode graphique Epique, le jeu tourne entre 80 et 100 images par seconde, la plupart du temps.

En rétrogradant légèrement, en mode Elevé, on arrive alors entre 100 et 120 fps. Et pour bloquer le compteur à 144 images par seconde, il faut basculer en mode graphique Moyen.

Terminons la partie concernant les performances de cet Asus TUF en parlant du système audio intégré. Les haut-parleurs s’avèrent de bonne qualité, avec un son assez bien équilibré. Ils manquent toutefois légèrement de pêche !

Une montée en température maitrisée

L’application Armoury Crate d’Asus permet, entre autres, de sélectionner un profil de fonctionnement, plus ou moins performant en fonction des situations : Silencieux (autonomie maximale, pour des tâches simples), Performances (tâches bureautiques et multimédias qui nécessitent une bonne réactivité) et Turbo (jeux).

Image 20 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace

En mode Performances, la température du PC portable est contenue, même après une séance d’une heure de jeu. Il faut dire que de nombreuses ouvertures sont présentes sur les côtés et sous l’ordinateur portable, qui évacuent l’air réchauffé par les composants lorsqu’ils sont fortement sollicités.

Image 21 : Test Asus TUF Gaming A15 (TUF566IV-AL155T) : le Ryzen 7 4800H d'AMD au service d'un notebook gamer efficace
Crédit : Xavier Regord / Galaxie Média

Une autonomie en berne pour le jeu

Terminons ce passage en revue de l’Asus TUF566IV-AL155T par le maillon traditionnellement faible des PC portables gamer : son autonomie. Et même si le constructeur met en avant une batterie de 90 Wh, force est de constater que la règle va être une fois de plus vérifiée : composants performants = fonctionnement sur batterie très limité.

Nous avons réalisé nos tests sans les options d’économie d’énergie de Windows et avec la luminosité à 50 %. Nous nous sommes également placés dans le mode « Silencieux » de l’Armoury Crate.

Avec le benchmark en ligne Basemark Web 3.0, la configuration a pu fonctionner pendant 1 h 50 min. Un peu moins exigeant, le test d’autonomie du benchmark PC Mark 10 a mis 3 h 19 min pour faire baisser le niveau de charge de la batterie de 80 %, avec le test Modern Office (qui fait tourner des applications bureautiques). C’est donc plutôt bien pour une configuration musclée !

En revanche, avec le Test d’autonomie Gaming de ce même PC Mark 10, il suffit de 50 minutes pour arriver au même résultat !

Et cela se confirme en pratique puisqu’il suffit de jouer à Fortnite pendant 30 minutes pour voir le niveau de la batterie passer de 100 % à seulement 33%.

Enfin, le niveau de la batterie passe de 100 % à seulement 10 % en seulement 2h et 25 min si on désire regarder des vidéos sur Youtube en Wi-Fi.