Accueil » Test » Test Bose Portable Home Speaker, l’enceinte nomade et intelligente

Test Bose Portable Home Speaker, l’enceinte nomade et intelligente

La Portable Home Speaker est la première enceinte connectée sans fil de Bose. Un produit que l’on saisit par l’anse pour l’emmener hors du salon et profiter de son son spatialisé.

Image 2 : Test Bose Portable Home Speaker, l'enceinte nomade et intelligente
8/10

Bose Portable Home Speaker

299,99€ > Darty
On aime
  • Son excellent
  • Très bonne autonomie
  • Légère comme une plume
  • Émission à 360°
On n’aime pas
  • Le support influe sur le rendu sonore
  • Compatibilité limitée avec les services musicaux en réseau
  • Pas de fonctions connectées en Bluetooth
  • Nomade, mais pas tout-terrain
Verdict :

Bose propose une bonne première enceinte connectée. La Portable Home Speaker offre une belle et puissante signature musicale (pour peu qu’elle soit sur un support mou) ainsi qu’un design suffisamment léger pour l’embarquer partout. La limitation vient de sa certification IPX4. Non testée à la poussière, on rechigne à la poser dans l’herbe et on oublie tout de suite la plage. C’est avant tout une enceinte d’intérieur qui peut s’utiliser à l’extérieur. On regrettera aussi sa compatibilité limitée avec les services musicaux en ligne. Côté autonomie, en revanche, elle est au top, battant sa rivale la Sonos Move. Bose la proposant à un prix inférieur, la Portable Home Speaker a de sérieux atouts dans sa manche.

plus

Bose a pour habitude de produire des appareils de qualité. Mais jusqu’alors, si l’on souhaitait une enceinte Bose intelligente, il fallait en passer par un produit filaire. La Bose Portable Home Speaker corrige le tir. Elle offre une solution nomade qui permet d’emporter partout avec soit Amazon Alexa ou Google Assistant, au choix de l’utilisateur, et ce, dans un seul et même produit.

La Bose Portable Home Speaker est une réponse directe au Sonos Move, puissante enceinte portable vendue à un tarif sensiblement plus élevé. La Sonos a pour elle le Trueplay, technologie qui permet d’avoir le meilleur rendu sonore avec un réglage automatique que l’enceinte soit derrière un rideau ou au milieu de la pièce. La Bose a pour elle d’être moins onéreuse et surtout plus portable, et c’est sans compter sur sa conception bien pensée pour un usage à 360°.

Comparatif : quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ?

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Bose Portable Home Speaker – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Un design sceau très pratique et léger

La Portable Home Speaker diffère du reste de la gamme par son anse qui permet de le transporter aisément. Physiquement, il s’agit d’une évolution de la Bose SoundLink Revolve+. Bose la propose en deux finitions : Triple Black ou Luxe Silver. Si l’une est résolument noire, l’autre mélange blanc et gris.

Une grille parcourt le tiers inférieur de l’enceinte, permettant la diffusion du son tout autour d’elle. Une autre entoure cette fois les boutons de commandes sur le plateau de l’enceinte. Sous elle se trouvent les micros destinés à capter les commandes de l’utilisateur. Ce panneau de commande rassemble un bouton d’allumage, un pour activer le Bluetooth, un bouton pour couper le micro, un autre pour réveiller l’assistant et enfin les classiques lecture, pause et volume.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Un panneau de commande sommaire et fonctionnel – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Une lumière rouge vient indiquer lorsque le micro est coupé. Un cercle de LEDs s’illumine aussi lorsque l’assistant est actif et écoute. De quoi préserver sa vie privée.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Un point rouge, le micro est coupé – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

La base de l’enceinte est caoutchoutée ce qui permet de la poser en toute tranquillité sur n’importe quel support sans crainte qu’elle ne verse. Ses dimensions sont assez réduites tout comme son poids qui dépasse à peine le kilogramme. C’est le tiers du poids de la Sonos Move, une vraie prouesse.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Un dessous en caoutchouc, mais l’enceinte n’est pas pour autant tout-terrain – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

On a alors envie de l’emporter partout avec soit, mais attention, ce n’est pas du tout une enceinte tout-terrain. Si elle se comporte très bien en intérieur, on est bien plus prudent lorsqu’on la traîne dans le jardin. Par exemple, elle n’est pas waterproof. Bose la certifie IPX4. Cela signifie qu’elle peut supporter une éclaboussure, mais pas d’immersion ni d’aspersion trop importante. Ainsi, cet été on évitera de la poser à côté de la piscine. Dommage, c’était un endroit tout trouvé pour en profiter pleinement. Idem pour la plage. Sa structure trouée en nid d’abeille ne parviendra pas à bloquer les grains de sable. En extérieur, c’est une bonne enceinte Bluetooth, mais qui mérite d’être utilisée avec précaution lorsqu’elle est loin d’un salon.

La Bose Portable Home Speaker côté audio : parfaite, une fois bien positionnée

Bose intègre à son enceinte sa technologie mono-signal qui corrige le rendu droite/gauche en temps réel. Quel que soit l’endroit où l’on se trouve autour de l’enceinte, on profite toujours d’une même qualité de reproduction sonore. L’ensemble est régi par trois radiateurs de graves passifs, des transducteurs et un déflecteur.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
L’anse est solide et pratique pour le transport – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Une construction qui a ses avantages et inconvénients. Elle offre un puissant volume, mais au détriment du son équilibré par moment. La faute à la conception même de l’enceinte qui renvoie ses basses et médiums par le dessous. Là où la Sonos Move calibre en temps réel son rendu sonore, la Bose n’en fait rien. Posée sur une surface dure, elle renvoie un son étouffé. Il faut idéalement la mettre sur l’herbe ou une nappe afin d’exploiter au maximum ces fréquences.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Posée sur une surface dure, la Portable Home Speaker ne délivre pas tout son potentiel – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Le son Bose peut alors être apprécié à sa juste valeur. Comme d’habitude avec ce fabricant, il faut adhérer à sa signature audio. On a un son plein de basses, mais qui n’en oublie pas les autres tonalités. Le son est même un peu chaleureux. L’énergie déployée par cette petite enceinte d’un kilo est impressionnante. On a tôt fait de saturer un salon de 20 m². À haut volume, le rendu a tendance à perdre de sa clarté, mais demeure audible. Attention cependant aux titres trop extrêmes comme Love Lockdown de Kanye West. Tout en basses, il est parvenu à saturer la Portable Home Speaker à 60% de son volume.

Autre bel atout sonore de cette enceinte, elle s’attache à une reproduction fidèle des voix. Un véritable bonheur pour les amateurs d’Opéra, par exemple. Nous l’avons constaté sur l’Air de la Reine de la nuit extrait de l’Acte II de la Flute Enchantée de Mozart.

Une compatibilité limitée avec les services musicaux

On dispose de trois moyens pour accéder à sa musique avec la Bose Portable Home Speaker. En Wi-Fi, en Bluetooth ou via AirPlay 2, l’enceinte étant compatible avec le système propriétaire d’Apple. Pour ces deux derniers cas, tout l’audio est redirigé vers l’enceinte. On peut lancer une série Netflix ou une vidéo YouTube tout en profitant de la puissance de l’enceinte. À ce titre, on notera qu’il n’y a aucune latence à ce niveau. Nous avons regardé un extrait de Tyler Rake sur Netflix depuis notre Pixel 4 relié en Bluetooth à l’enceinte et n’avons rencontré aucun décalage entre le son et l’image.

Image 3 : Test Bose Portable Home Speaker, l'enceinte nomade et intelligente
Seuls quatre services sont compatibles avec l’enceinte de Bose – Crédit : Bose

En Wi-Fi, ça devient plus compliqué, non pas que ça ne fonctionne pas, tout va bien de ce côté. C’est plutôt sur les services compatibles que l’on bute. Spotify, Deezer, Amazon Music et TuneIn. Voilà tout ce qui est disponible avec la Portable Home Speaker. Si vous avez un abonnement à Tidal ou Qobuz et bien tournez-vous plutôt vers la Sonos Move, mieux achalandée, d’autant plus qu’elle comporte un accès direct à des milliers de radios Internet.

On pousse plus avant les fonctionnalités multimédias de l’enceinte de Bose qui est également multiroom. Une spécification qui fait plaisir, mais trop limitée dans les faits pour être totalement intéressante. Elle se résume ici à associer plusieurs enceintes pour diffuser une même source simultanément sur l’ensemble de ce réseau. Impossible en revanche de faire fonctionner deux Portable Home Speaker de concert pour obtenir un mode stéréo. Dommage, les Ultimate Ears bien moins chères le font pourtant très bien.

Une reconnaissance vocale satisfaisante

Connectée, l’enceinte portable de Bose fonctionne aussi bien avec Amazon Alexa qu’avec Google Assistant. Une double option bien pratique, puisqu’accessible depuis un seul appareil. Pour y accéder, il suffit de configurer l’enceinte depuis l’application Bose Music, sobre et fonctionnelle.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Le cerclage lumineux indique que les micros captent la voix – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Les micros contenus sous la partie haute de l’enceinte sont ensuite sollicités. Ils font un très bon travail. Ils parviennent à entendre les commandes jusqu’à plus de cinq mètres, ce qui est très satisfaisant. À noter tout de même que cela s’entend lorsque l’enceinte n’émet aucune musique.

À l’inverse, sa capacité à reconnaître la voix dépend du volume de diffusion. Avec un volume aux trois quarts, elle commence à bloquer. C’est très largement au-dessus d’un usage classique de cette enceinte Bose.

Une autonomie démentielle

Comme pour toute enceinte nomade, le nerf de la guerre reste avant tout l’autonomie. Sur ce terrain, la Portable Home Speaker peut être classée parmi les champions. Lors de notre test, à mi-volume en diffusion Wi-Fi, l’enceinte n’avait baissé que de 15 % en trois heures. Si l’on doit extrapoler, on frôlerait donc les 20 heures. Bose, de son côté, donne son enceinte pour 12 heures d’autonomie à fort volume.

Bose Portable Home Speaker, enceinte bluetooth connectée
Pas de jack, un unique port USB-C pour la charge – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Quoi qu’il en soit, on est dans tous les cas au-dessus de ce que propose la lourde Sonos Move qui ne dépasse pas 10 heures d’autonomie. Reste que c’est une enceinte connectée et que donc elle dispose d’un mode veille dans lequel le micro est actif. Là, elle ne tient que 24 heures. C’est déjà pas mal, mais ici on préfère alors la brancher pour plus de sécurité.

Bose propose judicieusement un support pour une charge plus pratique. Problème, il est vendu en option à 30 €. Franchement pour une enceinte vendue 369 €, c’est assez mesquin de ne pas l’inclure dans le package.

Base de charge pour Bose Portable Home Speaker
La base de charge est vendue en option par Bose – Crédit : Bose