Accueil » Test » Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

Le dernier membre de la famille Galaxy S21 permet à Samsung de faire une synthèse de l’année 2021. Ecran 120 Hz, zoom optique 3x, IP68, processeur véloce… presque rien ne manque à l’appel !

galaxy-s21-fe-128go-graphite-1_1140x1140
9/10

Samsung Galaxy S21 FE

On aime
  • Processeur performant
  • Ecran lumineux
  • Zoom optique 3x
  • Bonnes performances photo
  • Bonne autonomie
  • Haut-parleurs stéréo
  • Etanche (certifié IP 68)
  • Charge sans fil
On n’aime pas
  • Recharge pas vraiment rapide
  • Pas de lecteur microSD
  • Pas de prise casque
  • Chargeur non fourni
Verdict :

En définitive, le smartphone de Samsung s’avère globalement bien équilibré. Performances, affichage, photos et autonomie sont autant d’aspects sur lesquels le Galaxy S21 FE procure satisfaction. Sa seule réelle faiblesse réside dans sa recharge relativement lente. Et encore ! Ce n’est pas vraiment un souci néanmoins pour tout ceux qui ont pris l’habitude de recharger leur téléphone la nuit ou qui peuvent le raccorder au secteur dans la journée. En outre, il affiche deux caractéristiques techniques qui montrent qu’on a bel et bien affaire à un smartphone haut de gamme : la recharge sans fil et une étanchéité totale. Reste une question qui demeure : faut il opter pour le Galaxy S21 FE alors que le Galaxy S22 pourrait arriver dès le mois prochain ?

Alors que les Galaxy S22 devraient débarquer dans la deuxième moitié du mois de février, Samsung vient de débuter la commercialisation de son Galaxy S21 FE. Ce nouveau smartphone est censé être une version améliorée du Galaxy S21, lancé en février 2021, conçue en tenant compte des remarques faites au constructeur par les utilisateurs (rappelons que FE signifie « Fan Edition »). Il succède au Galaxy S20 FE et son design a bien sur évolué, tout comme certaines de ses caractéristiques techniques, comme le montre le tableau ci-dessous.

Image 1 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Galaxy S21 FEGalaxy S20 FEGalaxy S21
Ecran6,4 pouces, Full HD+, 120 Hz6,5 pouces, Full HD+, 120 Hz6,2 pouces, Full HD+, 120 Hz
ProcesseurSnapdragon 888Snapdragon 685Exynos 2100 / Snapdragon 888
Capteur photo principal12 mégapixels12 mégapixels12 mégapixels
Capteur grand angle12 mégapixels12 mégapixels12 mégapixels
Capteur téléobjectif8 mégapixels (zoom 3x optique)8 mégapixels (zoom 3x optique)64 mégapixels (Zoom optique 3x)
Batterie4500 mAh (charge 25 W et 15 W sans fil)4500 mAh (charge 25 W et 15 W sans fil)4000 mAh (charge 25 W et 15 W sans fil)

Le Samsung Galaxy S21 FE est disponible en deux versions : la première est équipée de 6 Go de mémoire vive et de 128 Go d’espace de stockage. Elle est proposée à 759 €. La seconde, quant à elle, intègre 8 Go de mémoire et 256 Go de stockage, pour 829 €.

Bon point, grâce à une offre de lancement, valable jusqu’au 8 février, chaque acheteur du smartphone reçoit gratuitement les écouteurs intra auriculaires Bluetooth Samsung Galaxy Buds 2, d’une valeur de 149 €.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2021 (Android, iOS) ?

Sur le créneaux des smartphones « d’entrée de gamme du haut de gamme », la concurrence est rude (tout comme sur les autres créneaux d’ailleurs). Par exemple, on peut citer le OnePlus 9, que nous avons testé en avril dernier. Il est aujourd’hui proposé à 719 € en version 8 / 128 Go. Ce dernier dispose d’un écran légèrement plus grand (6,55 pouces), et n’est pas étanche. Il intègre des capteurs photo de 48 et 50 mégapixels (principal et grand angle), mais pas de capteur photo téléobjectif. Et sa batterie a la même capacité que celle du Galaxy S21 FE. Toutefois, cette dernière peut être rechargée très rapide en 65 W, et supporte – elle aussi – la recharge sans fil en 15 W (lire notre test du OnePlus 9).

Image 2 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Oneplus 9 – Crédit : Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 3 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Asus Zenfone 8 – Crédit : Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 4 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
realme GT – Crédit : Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les derniers smartphone signés Asus, les Zenfone 8 et Zenfone 8 Flip, disposent eux aussi d’un équipement comparable à celui du Galaxy S21 FE. Le premier et vendu à 749 €, en version 8 / 256 Go (lire notre test du Asus Zenfone 8). Le second – proposé à 799 € en 8 / 256 Go – est un smartphone très original, doté d’un module photo pivotant, grâce auquel l’utilisateur dispose des mêmes possibilités pour les photos classiques et pour les selfies (lire notre test du Asus Zenfone 8 Flip).

Chez Sony, le récent Xperia 5 III est un peu plus cher : 999 € en 8 / 128 Go. Lui aussi est certifié IP 68. Mais il adopte un format plus compact (6,1 pouces), avec un zoom optique plus perfectionné, jusqu’à 4,4x (lire notre test du Sony Xperia 5 III). Le Xiaomi 11T Pro, quant à lui, est actuellement proposé à 669 € en 8 / 256 Go. Il intègre un capteur de 108 mégapixels et offre la recharge la plus rapide du marché (120 W). Mais il n’est pas doté d’un capteur associé à un téléobjectif (lire le test du Xiaomi 11T Pro de nos confrères de Phonandroid). Sans oublier le realme GT, qui affiche une rapport performances / prix imbattable, même si quelques caractéristiques techniques indispensables à un smartphone haut de gamme lui manquent : étanchéité, recharge sans fil, zoom optique.

Le tableau ci-dessous fait la synthèse de tous ces smartphones, qui embarquent la puce Qualcomm Snapdragon 888 et affichent des images en Full HD+ et 120 Hz (à l’exception du Zenfone 8 d’Asus, dont l’écran fonctionne en 90 Hz).

Samsung Galaxy S21 FEOnePlus 9Sony Xperia 5 IIIAsus Zenfone 8Asus Zenfone 8 FlipXiaomi 11T Prorealme GT
Prix759 €719 €999 €749 €799 €669 €599 €
Mémoire / stockage6 Go8 Go8 Go8 Go8 Go8 Go12 Go
Staockage128 Go128 Go128 Go256 Go256 Go256 Go256 Go
Ecran6,4 pouces6,55 pouces6,1 pouces5,9 pouces6,67 pouces6,67 pouces6,43 pouces
Capteur photo principal12 Mpix48 Mpix12 Mpix64 Mpix64 Mpix108 Mpix64 Mpix
Capteur grand angle12 Mpix50 Mpix12 Mpix12 Mpix12 Mpix8 Mpix8 Mpix
Capteur téléobjectif8 Mpix (zoom 3x)12 Mpix (zoom 4,4x)8 Mpix (zoom 3x)
Batterie4500 mAh (charge 25 W et 15 W sans fil)4500 mAh (charge 65 W et 15 W sans fil)4500 mAh (charge 30 W)4000 mAh (charge 30 W)5000 mAh (charge 30 W)5000 mAh (charge 120 W)4500 mAh (charge 65W)

Un Galaxy S21, en plus grand

Sans surprise, le Galaxy S21 FE reprend à son compte le look du Galaxy S21. De taille moyenne, le smartphone ne pèse que 177 grammes. L’écran est protégé par un revêtement de type Gorilla Glass Victus, le plus résistant en date, alors que le dos est réalisé en plastique mat, doux au toucher et qui ne retient que très peu les traces de doigt.

Le smartphone est disponible en quatre coloris : les traditionnels noir et blanc, ainsi que Olive (vert) et lavande (violet).

Image 5 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 6 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La configuration générale du Galaxy S21 FE est des plus traditionnelles. Ainsi, le bouton de démarrage et la touche de réglage du volume sont placés sur la tranche droite. Le lecteur d’empreintes digitales est quant à lui placé directement sous la dalle OLED. Lors de nos test, ce dernier s’est avéré efficace et rapide. Pour faciliter et accélérer le déverrouillage du smartphone, le capteur photo frontal peut être mis à profit pour reconnaître le visage de l’utilisateur.

Image 7 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

Comme c’était déjà le cas sur les Galaxy S20 FE et Galaxy S21, la prise casque est toujours absente. Pour compenser, Samsung livre avec le téléphone des écouteurs USB C de marque AKG (une filiale du constructeur). L’absence de la prise n’est donc un souci que pour les utilisateurs qui sont déjà équipés d’un casque filaire et qui ne sont pas encore décidés à acheter un modèle Bluetooth.

Le lecteur de cartes mémoire microSD est un autre élément absent du Galaxy S21 FE. Le smartphone ne peut accueillir que deux cartes SIM.

Image 8 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 9 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bon point, deux haut-parleurs se chargent de diffuser le son en stéréo. Si les basses sont peu représentées, la qualité audio est assez bonne. Comme très souvent, un seul des deux haut-parleurs est orienté vers l’utilisateur, le second étant placé à côté du port USB C et diffuse donc la musique et la voix vers la droite. Souvent, ce dernier s’avère nettement plus puissant que celui situé en haut de l’écran, ce qui crée un certain déséquilibre. Dans le cas du Galaxy S21 FE, ce phénomène est assez contenu.

Image 10 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’instar du Google Pixel 6 ou du Asus Zenfone 8, le Galaxy S21 FE a également l’avantage d’être certifié IP68, ce qui garantit son étanchéité (lire notre test du Google Pixel 6). Le smartphone peut donc être utilisé sous la pluie ou dans des endroits humides ou poussiéreux sans crainte de l’endommager. Il peut même résister à une chute accidentelle dans la baignoire ou une piscine.

Un affichage globalement maitrisé

Ni compact, ni trop imposant, le Galaxy S21 FE embarque un écran OLED de 6,4 pouces. Du point de vue du confort d’affichage, le S21 FE fait donc un compromis entre le Galaxy S21 (6,2 pouces) et le Galaxy S21+ (6,7 pouces). Et comme ses prédécesseurs, lorsqu’on joue ou regarde un film, l’image n’est parasitée que par une minuscule ouverture circulaire, qui abrite le capteur photo frontal.

Pour la définition d’affichage, c’est le mode Full HD+, soit 2400 x 1080 pixels, qui a été retenu, comme c’est le cas sur la plupart des smartphones commercialisés à moins de 1000 €. Et comme c’est devenu un standard aujourd’hui, la fréquence de rafraichissement de l’écran s’élève à 120 Hz. La fluidité des défilement d’écran de haut en bas s’en trouve nettement améliorée lorsqu’on surfe sur le Web ou qu’on parcours les réseaux sociaux.

Image 11 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Récemment, seuls quelques exceptions, comme le Google Pixel 6 et Asus Zenfone 8 Flip, se sont limitées au mode 90 Hz. En revanche, certains constructeurs – comme Motorola – sont d’ores et déjà passés à une fréquence maximale de 144 Hz (lire notre test du Motorola Edge 20).

En revanche, on peut déplorer qu’aucun mode adaptatif ne soit proposé. Ce dernier pourrait permettre d’optimiser quelque peu l’autonomie, en laissant le système d’exploitation décider par lui même la fréquence la mieux adaptée à l’application en cours d’utilisation (une fréquence élevée est inutile lorsqu’on regarde une vidéo par exemple !). Bien sur, il est toujours possible pour cela de basculer à tout moment en 60 Hz.

Image 12 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour évaluer les performances de la dalle OLED du Galaxy S21 FE, nous l’avons soumise à une panoplie de tests, à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus. Dans les paramètres d’affichage, on trouve deux profils d’image : le mode Naturel et le mode Vif. Ce dernier permet à chacun de modifier la température des couleurs afin de trouver le rendu visuel qui correspond le plus à ses préférences.

Image 13 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

En activant le mode Naturel, la luminosité maximale mesurée par la sonde s’élève à 484 nits, ce qui s’avère dans la moyenne à l’heure actuelle (seuls le OnePlus 9 et le Asus Zenfone 8 Flip sont montés respectivement à 568 et 650 nits). D’autre part, la température moyenne des couleurs relevée est de 6452 K. C’est exactement la valeur que l’on recherche si on désire avoir un affichage parfaitement neutre (ni trop jaune, ni trop bleu). Enfin, pour ce qui est de la fidélité des couleurs, le Delta E moyen est de 3,6. En théorie, il faudrait que cette valeur soit inférieure à 3 pour qu’il ne soit pas possible de voir la différence entre les couleurs affichées et les couleurs parfaites théoriques. Toutefois, en pratique, il y a fort à parier que bon nombre d’utilisateurs ne soient pas vraiment perturbés en regardant des photos ou des vidéos…

Image 14 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on bascule dans le mode Vif, la luminosité maximale est quasiment inchangée (465 nits), alors que la température moyenne des couleurs passe à 7183 (ce qui confirme la sensation que l’on a quand on active le mode, puisque le blanc tire alors légèrement vers le bleuâtre). Le Delta E moyen, quant à lui, est encore un peu moins bon (4,7). C’est plutôt normal, car les couleurs sont artificiellement boostées pour être plus séduisantes, même si elles deviennent un peu moins réalistes !

Des performances haut de gamme

Nous n’allons pas nous attarder outre mesure sur le processeur retenu par Samsung pour figurer dans le Galaxy S21 FE. Il s’agit en effet du Processeur Snapdragon 888 (et non pas sa toute dernière déclinaison, le Snapdragon 888+), le modèle phare de gamme de Qualcomm de l’année 2021.

Image 15 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

Autant dire que le smartphone offre une excellente réactivité, qu’il s’agisse des naviguer dans menus d’Android (12 en l’occurrence !), de jongler entre plusieurs application, ou de jouer. Les indices de performances 3D mesurés par l’application 3D Mark correspondent aux valeurs déjà obtenues sur les précédents smartphones équipés de cette puce.

De la même façon, le smartphone permet de jouer dans d’excellentes conditions. Par exemple, Fortnite tourne en qualité épique avec un nombre d’images par seconde compris entre 40 et 60 la plupart du temps, ce qui permet d’assurer des animations parfaitement fluides.

Image 16 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

De belles prestations en photo

Si le bloc optique du Galaxy S21 FE est d’un aspect différent de celui du Galaxy S20 FE, qui était lui même calqué sur celui du Galaxy S20, il en reprend toutefois exactement les mêmes caractéristiques techniques. On retrouve donc les trois capteurs suivants :

  • Un capteur principal de 12 mégapixels, doté d’un système de stabilisation optique, afin de réduire au maximum les flous causés par les tremblements au moment de la prise de vue. Il offre une focale équivalente à un objectif de 26 mm.
  • Un capteur grand angle (focale de 13 mm) de 12 mégapixels lui aussi.
  • Le troisième capteur n’est pas dédié à la macro ni aux mesures de profondeur, puisqu’il est associé – et c’est bien plus utile ! – à un téléobjectif de 8 mégapixels, qui offre un facteur de grossissement de 3x (zoom optique), qui peut atteindre un maximum de 30x. Ce capteur dispose lui aussi d’un dispositif de stabilisation optique, qui s’avère pratique pour viser son sujet lorsqu’on utilise un fort facteur de grossissement (sans la stabilisation optique, les vibrations du smartphone compliquent considérablement le cadrage).
Image 17 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En plein jour, les nombreuses photos que nous avons réalisées montrent clairement que les trois capteurs du Galaxy S21 FE s’avèrent d’une grande efficacité. Les images sont précises, avec des couleurs fidèles à la réalité. Bien sur, plus on pousse le zoom au-delà du mode 3x, plus les détails s’estompent. Ainsi, avec un zoom compris entre 3x et 10x, les clichés sont encore satisfaisants. Au-delà, il ne faut regarder les photos de trop près (à l’écran d’un smartphone elles peuvent faire illusion !).

Image 18 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Grand angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 19 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 20 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 3x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 21 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Grand angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 22 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 23 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 3x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 24 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 5x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 25 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 10x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 26 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 20x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 27 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 30x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 28 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 5x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 29 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 10x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 30 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 20x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 31 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 30x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Lorsque la luminosité ambiante devient trop faible, il est préférable d’activer le mode Nuit. La différence est alors nettement visible, grâce à un temps d’exposition de quelques secondes (pendant lequel il faut rester le plus immobile possible !). Les photos réalisées avec l’un des trois capteurs dans ce mode sont beaucoup plus précises. Le bruit numérique disparaît quasiment, alors que les contours des objets se font plus nets et que de nombreux détails deviennent visibles dans les zones très sombres (les nuages dans le ciel par exemple dans les clichés ci-dessous).

Image 32 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Grand angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 33 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 34 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 3x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 35 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Grand angle mode Nuit – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 36 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Capteur principal mode Nuit – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 37 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Zoom 3x mode Nuit – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, le capteur frontal de 32 mégapixels s’avère lui aussi efficace à souhait. Les selfies, avec ou sans le mode Portrait (avec effet Bokeh), de jour comme de nuit, sont de bonne qualité.

Image 38 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – selfie – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 39 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – selfie – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 40 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – selfie – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 41 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – selfie mode Portrait- Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 42 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – selfie mode Portrait- Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour les vidéos le Galaxy S21FE offre une panoplie complète d’options. Ainsi, il est possible de capturer des séquences en 4K avec 60 images par seconde. Une option de stabilisation est présente, mais utilisable uniquement en mode Full HD. Il est également possible de filmer au ralenti, en 240 images par seconde (en Full HD) ou en 960 images par seconde (en 720p). On a même la possibilité d’enregistrer des séquences avec les capteurs avant et arrière simultanément, avec une image fractionnée en deux ou avec l’image du capteur frontal en incrustation dans celle du capteur arrière…

Une autonomie solide

Comme son prédécesseur, le Galaxy S21 FE est équipé d’une batterie de 4500 mAh. En utilisant le test d’autonomie intégré à l’application PC Mark 10, après avoir ajusté la luminosité de l’écran sur 200 nits, le smartphone est resté en fonctionnement pendant 9 heures et 55 minutes, en mode 60 Hz. Le passage au mode 120 Hz fait perdre environ 20 % d’autonomie, puisque le test s’est alors arrêté après 7 heures et 59 minutes.

Dans les deux cas, l’autonomie du smartphone est plutôt bonne, compte tenu de la puissance du processeur. Les deux valeurs obtenues sont toutefois inférieures à celles relevées avec deux smartphones dotés d’une batterie de même capacité et d’un équipement similaire (Snapdragon 888 et écran Full HD+ 120 Hz) : deux heures de moins que le Sony Xperia 5 III (11 h 57 min et 9 h 46 min) et une heure de moins que le OnePlus 9 (11 h 11 min et 9 h 16 min).

Image 43 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible

De la même façon, l’autonomie en streaming vidéo s’avère satisfaisante. En effet, après avoir lu – en Wi-Fi – un film de 2 heures depuis Netflix, le niveau de charge de la batterie est passé de 100 % à 87 %, soit une baisse de 13 %. On peut donc en déduire une autonomie totale en lecture vidéo d’environ 15 heures et 23 minutes au maximum. C’est un bon résultat, du même ordre que ceux obtenus avec les OnePlus 9 et Sony Xperia 5 III. Il s’avère toutefois inférieur à l’autonomie mesurée sur certains smartphones récents comme le Google Pixel 6 ou le realme GT Neo 2 (plus de 28 heures pour les deux).

Image 44 : Test Samsung Galaxy S21 FE : un smartphone bien équilibré, sans gros point faible
Samsung Galaxy S21 FE – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Signalons enfin que Samsung ne fournit pas d’adaptateur secteur avec son smartphone. Seul un câble USB C / USB C est fourni. Le Galaxy S21 FE supporte une charge « rapide »… en 25 W ! C’est peu à l’heure où certains smartphones signés Oppo ou realme ont déjà adopté une recharge en 65 W, ce qui leur permet de refaire le plein en énergie en environ une demie heure. Et c’est sans parler de Xiaomi, qui double encore cette puissance de recharge (120 W !), ce qui permet de réduire encore de moitié le temps de recharge (un peu plus d’un quart d’heure seulement !).

Concrètement, en une demie heure, le niveau de la batterie du Galaxy S21 FE remonte de 24 %, pour atteindre à peine moins de 50 % (49 % !) en une heure. Et si on attend une demie heure supplémentaire, le niveau passe à 73 %. Bref, cette charge rapide est plutôt lente…