Accueil » Test » Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Image 2 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?
7,5/10

Jabra Elite 75t

170,99€ > Amazon
On aime
  • Excellente autonomie
  • Bonne qualité audio (après réglages)
  • Légers et discrets
  • Multipoint
  • IP57
On n’aime pas
  • Mains libres impossible en environnement bruyant
  • Qualité audio perfectible
  • Peu d'embouts disponibles dans la boîte
Verdict :

Avec les Elite 75t, on a bien droit à une évolution, mais pas sur tous les plans. L’autonomie s’améliore grandement et le design aussi a été revu pour se faire plus discret. Côté audio, ça coince plus. De base, le rendu est déséquilibré, trop centré sur les basses. Il faut en passer par l’égaliseur pour plus de justesse. Côté appels, on a un problème dans les environnements bruyants (extérieur, transports) puisque nos interlocuteurs ne nous entendent pas. Malgré ces points, Jabra continue de proposer un produit de qualité qu’il peaufine de plus en plus. On a hâte de voir les Elite 85t, lesquels pourraient corriger les défauts subsistants.

plus

Après des Elite 65t acclamés par les testeurs, Jabra a sorti une nouvelle paire d’écouteurs totalement sans fil, les Elite 75t. Plus qu’une évolution, il s’agit ici d’un vrai nouveau modèle qui propose de profondes modifications. Le spécialiste danois de l’audio venant de lancer la version Active de ces écouteurs, c’est l’occasion pour nous de vous proposer notre test des 75t classiques qui, s’ils ne sont pas affublés du suffixe sportif de la marque, se débrouillent malgré tout très bien en activité sportive.

Comparatif : quels sont les meilleurs écouteurs intra-auriculaires ?

Image 3 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Les Elite 75t changent de design, est-ce mieux ?

Jabra a largement revu le design de ses écouteurs. La perche si caractéristique des 65t se fait beaucoup plus discrète. Ici, elle est réduite à une surface légèrement bombée au bout de l’écouteur. Visuellement, cela permet aux écouteurs de Jabra de gagner encore plus en discrétion. Insérés dans les oreilles, ils ne dépassent quasiment pas des pavillons. De plus, ils gagnent en confort. Leur port est agréable, sensation aidée par leur poids plume de 11 grammes.

Image 4 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

À noter qu’ils se placent facilement une fois le coup de main pris pour les faire tourner afin de les bloquer dans les oreilles. Avantage de ce principe, ils sont comme verrouillés et ne bougent plus. Nous les avons utilisés quotidiennement en courant dans les couloirs du métro ou même lors de séances de footing. À aucun moment ils ne nous ont fait défaut. Ils restent toujours en position et ne nécessitent pas d’être repositionner, opération qui peut générer un frottement désagréable comme nous avons pu le constater avec d’autres écouteurs true wireless.

Comme dit en préambule, les 75t sont aussi à même d’être utilisés pour le sport que les 75t Active. Ces derniers sont plutôt réservés aux sportifs chevronnés. Pour deux footing par semaine, les 75t sont suffisantes. Ils tiennent dans leurs logements et surtout sont résistants à la sueur. Ils sont ainsi certifiés IP57, là où les Elite 65t n’étaient qu’IP55. La différence ? Tous deux résistent à la poussière, mais les 65t ne supportent que des projections d’eau. Les Elite 75t, quant à eux, peuvent être (théoriquement) immergés temporairement jusqu’à 1m de profondeur pendant 30 minutes. On ne les utilisera donc pas sous la douche ou en piscine, mais ils sont censés résister à une chute dans une flaque d’eau.

[Test] Jabra Elite 65t / 65t Active : les AirPods ont un sérieux rival

Image 5 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Appels vocaux : quel verdict pour les Elite 75t ?

La modification du design des 75t a sans nul doute joué sur les capacités de ses micros. Jabra utilise toujours 4 micros pour une meilleure captation du son. Pour autant, lors de notre test, nos appels en main libre avec eux n’ont pas toujours été concluants. Dans un cadre isolé, un bureau par exemple, ils se débrouillent très bien. Le correspondant entend parfaitement l’utilisateur.

Image 6 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Là où ça se complique, c’est dans les environnements bruyants. En extérieur, il faut se mettre à l’écart ou porter la main à son oreille pour transporter la voix vers les écouteurs et se faire comprendre. Dans les transports en commun, en revanche, c’est un total fiasco. Métro, bus ou train de banlieue, les Elite 75t sont inopérants dans ces univers de pollution sonore. À chaque fois, nous sommes obligés de retirer un écouteur pour passer en appel classique via le téléphone. Problématique que nous ne rencontrons pas avec un casque comme le Headphone 700 de Bose, par exemple.

Les Jabra Elite 75t offrent-ils une bonne qualité audio ?

C’est sans nul doute la petite déception de ces Elite 75t. Jabra semble avoir fait table rase des réglages des 65t. Ses nouveaux écouteurs ne bénéficient pas de l’héritage de cette signature audio. Et c’est bien dommage puisque Jabra était parvenu à proposer un modèle, certes perfectible, mais déjà solide. Les 75t, quant à eux, offrent trop de basses, mal définies en plus. On a l’impression que Jabra a souhaité plaire aux amateurs de gros son qui veulent s’en mettre plein les oreilles.

Image 7 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Mais tout n’est pas non plus à jeter puisque les médiums sont de bonne facture, tout comme les aigus, chose appréciable sur de si petits éléments. L’objectif est alors de temporiser les basses. Heureusement, on peut se tourner vers l’application de Jabra qui permet d’accéder à un égaliseur. Là, en trifouillant les fréquences on parvient à un rendu plus fidèle et surtout moins fatigant pour l’ouïe.

Jabra Sound+, une application complète

Faisons un aparté sur cette application Jabra Sound+. Elle permet de configurer les 75t avec un EQ, mais aussi de paramétrer leur comportement lors des appels (entendre sa voix ou non, priorité à l’appareil qui prend l’appel) ou d’activer un ensemble de « Soundscape ». Par là, Jabra entend des bruits détendants. On a accès à des bruits rose, blanc, au son d’une cascade ou encore à celui des vagues de l’océan. Un ensemble de pistes idéales pour une sieste rapide. Nous avons expérimenté avec succès ce petit à côté très sympathique.

Image 8 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Enfin, l’application s’articule autour de trois univers à paramétrer : Mon Moment, Trajets et Focus. Elle switch d’elle-même en fonction de la position de l’utilisateur. Assis à son bureau, on sera en mode focus. En balade, les écouteurs passent en mode trajet. À l’utilisateur de régler les presets et widgets de chaque domaine à sa guise.

Pas d’antibruit, mais une bonne isolation

Les Elite 75t ne possèdent pas de système d’annulation du bruit ambiant. Seuls les embouts font barrage avec l’extérieur. D’ailleurs, on regrette de n’avoir le choix qu’entre trois tailles en silicone. Le choix entre d’autres textures aurait été agréable. Sur ce point packaging, les 75t copient à la lettre les 65t.

Notons que l’isolation passive de ces écouteurs est de bonne facture. Les embouts remplissent bien leur rôle. Nul besoin de monter le son dans les transports pour entendre son podcast correctement. De plus, ajoutons que l’on peut bénéficier d’une annulation de bruit inversée. À savoir qu’en pressant le bouton de l’oreillette gauche, on active le mode HearThrought qui transmet alors l’environnement sonore extérieur. Idéal lorsque l’on se déplace à pied pour entendre la circulation environnante. En revanche, c’est inutilisable en vélo ou trottinette, par exemple, le bruit du vent venant perturber le système.

L’autonomie, la vraie bonne nouvelle de ces Elite 75t

Cela semble être la marotte des constructeurs. Samsung améliore l’autonomie de ses Galaxy Buds en lançant les Buds+. Jabra semble avoir fait de même avec ses Elite 75t. Et ce n’est pas pour nous déplaire. En utilisation courante, on atteint plus de 7 heures d’autonomie ce qui fait près de deux heures de plus qu’avec les 65t. Une belle évolution donc qui se poursuit grâce au boîtier de charge des écouteurs de Jabra. Ceux-ci offrent deux charges complètes. Les 75t parviennent donc à 21 heures d’utilisation environ, loin d’une prise électrique. Une très bonne performance.

Image 9 : Test Jabra Elite 75t : les remplaçants des 65t sont-ils les meilleurs écouteurs true wireless ?

Ajoutons en parlant de ce boîtier de charge qu’il a été particulièrement bien pensé puisque les logements des écouteurs sont aimantés. Ces derniers sont donc happés lorsqu’on les approche. Idéal pour ne pas risquer de les laisser tomber au moment du rangement.