Accueil » Actualité » Un morceau d’une protoplanète plus vieille que la Terre a été découvert en Algérie

Un morceau d’une protoplanète plus vieille que la Terre a été découvert en Algérie

Une météorite qui a atterri dans le désert du Sahara en Afrique en 2020 a été datée de 4,6 milliards d’années, ce qui rend la roche volcanique plus ancienne que la Terre elle-même.

La datation de la météorite a révélé qu’elle provenait de la croûte d’un corps céleste rocheux en train de se transformer en une nouvelle planète, que l’on appelle aujourd’hui une protoplanète.

Erg Chech 002 - A. Irving / Public Domain image
Erg Chech 002 – Crédit : A. Irving / Public Domain image

Une équipe dirigée par Jean-Alix Barrat, géochimiste à l’université de Bretagne occidentale, a annoncé dans une étude que la roche est apparemment très ancienne, antérieure à la Terre. Elle a été découverte dans le désert à Erg Shish, au sud-ouest de l’Algérie.

L’équipe pense que la météorite, appelée Erg Chech 002 (EC 002), est probablement un rare fragment survivant d’une petite planète perdue qui a été détruite ou absorbée par des planètes rocheuses plus grandes pendant la formation de notre système solaire. En 2018, des scientifiques avaient déjà trouvé des diamants qui se seraient formés sur une protoplanète.

La météorite est plus vieille que la Terre

Cette météorite ne ressemble pas aux météores que nous voyons habituellement. En effet, EC 002 est une achondrite, un type de météorite qui provient d’un corps parent avec une croûte et un noyau distinct, et qui manque de grains minéraux ronds appelés chondres, selon le Centre d’études des météorites de l’Arizona State University.

Aujourd’hui, environ 3 000 météorites sur les dizaines de milliers identifiées à ce jour sont des achondrites. Cela rend cette découverte plutôt rare. Cette météorite est plus ancienne que la Terre elle-même puisque la météorite daterait d’environ 4,566 milliards d’années. En comparaison, la Terre a 4,54 milliards d’années.

Contrairement à la météorite extrêmement rare tombée au Royaume-Uni qui pourrait bouleverser nos connaissances sur la vie, la nouvelle météorite pourrait aider à comprendre comment les anciennes protoplanètes se sont formées et ce qui leur est arrivé. On devrait bientôt en savoir plus sur les protoplanètes. En effet, la NASA vise un astéroïde qui rendrait chaque humain milliardaire, qui serait le noyau d’une protoplanète.

Source : Fredzone