Accueil » Actualité » Une momie de 2 000 ans avec une langue en or découverte en Égypte

Une momie de 2 000 ans avec une langue en or découverte en Égypte

Une momie vieille de 2 000 ans avec une langue en or placée dans sa bouche a été découverte par des archéologues en Égypte. Celle-ci a sûrement été placée là pour aider le défunt à parler dans l’au-delà, ce qui était une pratique courante à l’époque gréco-romaine.

Des archéologues ont découvert une momie surprenante en travaillant sur le site de Taposiris Magna près d’Alexandrie en Égypte dont le temple correspond à la tombe d’Osiris. Ils ont découvert 16 tombeaux à l’intérieur de ce temple. Au moins l’un de ces tombeaux contenait une momie avec une langue en or placée dans sa bouche. Il s’agit d’une amulette en feuille d’or.

La momie avec une langue en or
La momie avec une langue en or – Crédit : Ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités

Parmi les autres momies découvertes, une était plutôt bien décorée avec « une couronne ornée de cornes et un serpent cobra sur le front ». De plus, la poitrine de cette momie présentait un « décor doré représentant le large collier auquel pend la tête d’un faucon, symbole du dieu Horus ». Il y a seulement quelques mois, des archéologues avaient découvert sur un autre site de fouille 59 sarcophages de 2 500 ans, dont une momie qui avait été ouverte pour la première fois.

Placer une langue en or dans la bouche du défunt était une pratique courante

Le Ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a partagé la nouvelle découverte des archéologues dans un post Facebook. Il a notamment expliqué que la langue en or placée à l’intérieur de la bouche des momies était un rituel qui permettait au défunt de parler dans l’au-delà. D’ailleurs, des scientifiques avaient réussi l’année dernière à redonner la parole à un prêtre de l’Égypte antique grâce à l’impression 3D.

À l’époque gréco-romaine, plusieurs rituels étaient effectués pour préparer les défunts à leur voyage dans l’au-delà. Outre la langue en or pour parler, les rituels consistaient à redonner au mort tous ses sens, à savoir le toucher, la vue, l’ouïe et l’odorat. Au terme de son voyage, le défunt arrivait dans la salle d’Osiris qui est aussi connue comme étant le lieu du jugement. Le défunt se confessait devant les dieux et son cœur était pesé pour savoir s’il avait droit à l’immortalité ou non. La langue en or permettait donc au défunt de parler devant les dieux et Osiris.

Enfin, l’âge des momies découvertes sur le site de Taposiris Magna est estimé à environ 2 000 ans. Pour déballer des momies aussi vieilles sans les endommager et risquer de les détruire, des chercheurs se servent notamment de la diffraction des rayons X pour éviter de les toucher. Cependant, la momie à la langue en or n’était pas dans un bon état de conservation. C’est donc ce qui a permis aux archéologues de faire la découverte plus facilement.

Source : CNET