Accueil » Actualité » Xpeng s’inspire tellement de Tesla qu’il en copie le site web

Xpeng s’inspire tellement de Tesla qu’il en copie le site web

Le constructeur chinois Xpeng se veut comme le Tesla-killer. Il s’inspire tellement de son concurrent américain qu’il vient de mettre à jour son site web au point d’en faire une copie presque conforme du site Tesla.

Image 1 : Xpeng s’inspire tellement de Tesla qu’il en copie le site web
Crédits : Xpeng / Tesla / Tom’s Guide

La concurrence est rude sur le marché de la voiture électrique. C’est d’autant plus vrai pour les constructeurs occidentaux qui doivent faire face à la montée en puissance de leurs homologues chinois. Parmi les plus pressants se trouve Xpeng qui arrivera bientôt en Europe et ne cache pas ses ambitions de venir marcher sur les platebandes de Tesla.

Quand l’inspiration devient de la copie

Xpeng vient de mettre à jour son site Internet présentant ses 2 modèles phares, la Xpeng G3 et la P7. Ce qui surprend c’est la similarité avec le site de Tesla. Si utiliser une police blanche et un menu horizontal centré en haut de l’écran n’a rien d’exceptionnel, on ne peut pas douter que la mise en page est très clairement inspirée par celle du site de Tesla. Tous deux affichent tous les détails sur seule page web découpée en rubrique et utilisent de larges images en arrière-plan.

Mais le plus flagrant est l’utilisation de boutons aux bords arrondis pour les liens ainsi que le tableau récapitulatif des données importantes avec le chiffre en grand format et le détail en petite ligne. Mettre les 2 côte à côté montre clairement leur similarité. Cela est plus visible encore sur la page de la Xpeng P7 qui reprend le même style que celle de la Tesla Model S, sa concurrente directe, jusqu’à la barre de positionnement à gauche. Cette décision confortera les détracteurs qui voient en Xpeng un simple copieur.

D’autant que Xpeng est empêtré dans des problèmes juridiques avec Tesla. Ce dernier reproche à son concurrent d’avoir débauché un ancien employé afin qu’il vole le code source de l’Autopilot. Le constructeur chinois nie toute implication dans le vol, pourtant une affaire similaire s’est produite avec un ancien employé d’Apple, lui aussi travaillant sur le logiciel du projet de voiture électrique de la firme à la pomme.

Image 2 : Xpeng s’inspire tellement de Tesla qu’il en copie le site web
Image 3 : Xpeng s’inspire tellement de Tesla qu’il en copie le site web

A lire aussi : Les 10 pick-ups électriques les plus attendus par Fully Charged

Source : Electrek