La véritable autonomie des ordinateurs portables

Comment les constructeurs calculent-ils ?

Le test qui nous a procuré la meilleure autonomie sur les cinq PC portables consistait à baisser totalement la luminosité  (à 0%) en fermant toutes les applications et en coupant de maximum de processus, seul le Wi-Fi était resté allumé. Le benchmark BatteryMark nous a permis de mesurer ainsi un peu plus que l’autonomie annoncée dans quatre cas sur cinq. Le portable de Samsung annoncé à 5h d’autonomie est celui qui plafonne à 3h50 au repos.

Extrémiste, ce protocole de test n’illustre pas un usage classique puisque l’ordinateur est inutilisé. Néanmoins, aucun autre test n’a révélé une valeur proche de celles annoncées par les fabricants qui se réfugient derrière leurs protocoles de test.


Pour expliquer une telle différence de résultats, Angelo D’Ambrosio, directeur marketing de Acer explique qu’ils « utilisent le Mobilemark de Bapco pour sa facilité d’utilisation. » Précisons que ce logiciel simule l’utilisation de plusieurs programmes d’usage courant tels que ceux de la suite Office, un navigateur Web ou encore la suite Adobe. Nous-mêmes avons essayé d’utiliser ce benchmark, mais nous avons rencontré un problème de compatibilité sous Windows 7, ce qui nous a conduit à réaliser nos tests manuellement, une opération totalement transparente.



De son côté, Samsung utilise Batterymark 4.0.1, un autre benchmark qui apporte des résultats bien différents des nôtres. Pour Christopher Portridge, chef produit notebook de Samsung, « on observe des différences de résultat, selon le logiciel utilisé pour faire le test. Il y a un autre résultat encore si on utilise BatteryEater ou MobileMark. » Dans notre cas, tout ce qui pouvait consommer était éteint ou fermé. Seul le Wi-Fi était resté activé. Il est difficile de croire que cette unique connexion puisse mettre à mal la batterie du R580 en ne lui accordant que 3h50 d’autonomie au repos.