http://media.bestofmicro.com/Q/G/564712/original/Livres_photo.jpg

Livre photo : quel est le meilleur service d'album photo ?

Le livre photo a la côte. Après un mariage, une naissance, des vacances, ou en guise de cadeau, c’est un bon moyen de partager ses photos et ses souvenirs. Le nombre de sites et de services qui proposent de faire son propre album photo est pléthorique. Tous les sites offrent-ils les mêmes possibilités ? Le prix d’un livre photo varie-t-il d’un service à l’autre ? Pour répondre à ces questions, nous avons testé onze solutions de livres photos, de la création jusqu’à l’impression, dans notre comparatif des albums photo.

Le constat que l'on peut faire est que chacun des sites propose une panoplie de livres photos, il y a du choix chez tout le monde. Les propositions sont sensiblement les mêmes et au final, il a été assez facile de réaliser le même album photo (à quelques détails près) sur les onze sites que nous avons testé. Tous utilisent un outil de création assez aisé à prendre en main et des fonctions plus ou moins équivalentes. Néanmoins le prix de ce livre a varié d’un site à l’autre, allant de 29,90 euros à 38 euros, frais de port compris. D’ailleurs, ces frais de port sont une donnée à prendre en compte lorsqu’on commande un livre photo car ils peuvent beaucoup faire varier le prix. Gratuits chez Myfujifilm, ils dépassent les 7€ chez monalbumphoto et Photoservice, soit environ 20% du prix total.

Dès lors, pourquoi choisir tel ou tel site pour réaliser un livre photo ? Tout va dépendre du niveau de personnalisation et de finesse que vous voulez y mettre. Et du souhait de retoucher ou de traiter les photos en même temps que vous créez votre produit, certains ne proposant pas cette possibilité et imposant donc de retoucher les photos en amont via un autre logiciel (Picasa, Photoshop, Paint, etc.).

Une grande différence dans la qualité d’impression

L’autre constat important concerne la qualité d’impression de ces livres. Cela fait plusieurs fois que nous réalisons ce comparatif et à chaque mise à jour le constat est le même : nous sommes marqués par la différence de rendu entre chacun de nos livres de test. Que ce soit sur le respect des couleurs, du contraste ou le grain des photos, tous les livres photos ne se valent pas. La première chose à savoir c’est qu’une impression de livre photo n’est pas un tirage photo. La qualité des livres est inférieure. Et ça commence dès la couverture dont le rendu a beaucoup varié d’un livre à l’autre.

Ensuite, il y a un fossé entre les meilleurs livres photos (Cewe, Pixum, Myfujifilm, Flexilivre et Photobox) et les moins bien imprimés (Photoservice et monalbumphoto), le reste se situe entre les deux.

Au final, deux services sortent du lot : Cewe et Pixum. Ils offrent les plus grandes possibilités de personnalisation, le plus grand nombre de fonctionnalités et même la meilleure qualité d'impression. Cewe, le plus fourni des deux est tout bonnement le plus complet de tous, pour quelques euros de plus que la moyenne. Néanmoins, si vous souhaitez faire baisser un chouya le prix et passer à côté de deux options facultatives et payantes (à savoir l'ajout de cartes et le service design), nous vous conseillons d’utiliser Pixum qui est un « clone » de Cewe et qui utilise les mêmes laboratoires photo (Cewe est également actionnaire de Pixum).

Quant aux autres, ils ne sont pas en reste : Myfujifilm représente le meilleur rapport qualité/prix (notamment parce que les frais de port y sont offerts). Mention spéciale pour Blurb qui s’illustre par sa créativité et son grand potentiel, il y a de quoi faire en originalité après avoir fait connaissance avec ses logiciels plus complexes. Et si vous manquez d’inspiration, c’est Flexilivre qui est le mieux doté en thématiques et en outils de personnalisation pour vous aider à illustrer vos photos.

Une dernière chose à garder en tête sur la qualité d’impression : les erreurs d’impression ne sont pas rares. Une tâche persistante, une bordure manquante ou un mauvais alignement des images, ce sont des choses qui arrivent au cours d’une impression d’un livre photo. Dans ce cas, il ne faut surtout pas hésiter à demander la réédition de votre album. La plupart des services s’y prêteront volontiers, une fois que vous avez pris la peine de leur montrer le défaut (une photo ou une copie d’écran suffisent).

Nos livres photo préférés

Livre photo : logiciel ? Service en ligne ou application ?

C’est décidé, vous allez vous lancer dans la création d’un livre photo. Que vous ayez choisi Albelli, Snapfish, Fujifilm ou un autre service de notre comparatif vous aurez à faire un choix : quel outil utiliser pour réaliser son livre photo ?

Au mieux, trois possibilités s’offrent à vous : le logiciel, le service en ligne et, enfin, l’application pour tablette ou smartphone.

Le logiciel de création de livre photo CeweLe logiciel de création de livre photo CeweL’application en ligne, à lancer sur votre navigateur Internet, est la solution la plus commune. Tout le monde la propose. Elle évite d’avoir à installer un logiciel mais a une contrainte de taille : le transfert des photos est dépendant de votre connexion Internet. Du coup plus le livre est gros, plus il compte de photos, plus le temps de téléchargement des photos est long. Sans compter le risque de plantage qui augmente aussi.

Les logiciels n’ont pas ce défaut mais demandent à être installés sur votre ordinateur. Par contre, une fois l’installation terminée, la création va plus vite. L’autre avantage des logiciels c’est qu’ils sont parfois plus complets que leur équivalent en ligne. Sur Cewe ou Blurb, par exemple, les outils sont plus nombreux et les possibilités de personnalisation aussi.
Sur l'interface, les différents services sont assez similaires dans leur approche. Seul Snapfish sort du lot en proposant un outil plus original (une boite à outils latérale) d'une extrême simplicité et qui conviendra beaucoup plus à ceux qui travaillent sur de petits écrans.

L'interface simple et claire de SnapfishL'interface simple et claire de Snapfish

Les applications iOS et Android sont désormais disponibles chez tout le monde. Mais, surtout, elles sont un peu plus limitées que les deux autres solutions plus classiques. Néanmoins, tous les acteurs progressent sur leurs applications en y intégrant de plus en plus de fonctionnalités présentes dans leurs logiciels. Là encore Cewe a une longueur d'avance et les dernières mises à jour de l'application confirment la volonté de l'éditeur allemand de mettre l'application au même niveau que son logiciel. Enfin gardez en tête que malgré l'interface tactile, créer un album photo via une application n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. Privilégiez notamment la tablette au smartphone. Plus confortable elle évite pas mal d'erreurs de précision.

Faut-il s’y connaître en photo ou en Photoshop pour faire un album en ligne ?

Même pour réaliser les plus beaux albums photo, il n’y a pas besoin d’avoir des notions de photo, d’imagerie ou encore de retouches. Quelque soit le site utilisé, la création est accessible à tous. Nous avons dénombré trois méthodes :

L'outil de création de MyfujifilmL'outil de création de Myfujifilm

La solution simple et rapide : l'assistant automatique

C’est la fonction qui s’est le plus développée ces dernières années dans les services de livre photo : l’intégration automatique, souvent appelée « assistant de création » ou « éditeur automatique ». Sur le papier, c’est simple, rapide et ajustable. Dans les faits, il y a de grosses différences de performance entre les différents assistants. S’il fallait les noter sur ce point, la très grande majorité n’obtiendrait pas la moyenne. Remplissage aléatoire, incapacité à faire la différence entre une photo au format portrait et une autre au format paysage, doublons et autres incohérences de remplissage sont le lot commun de ces robots relativement peu performants. Sur ce point seul Flexilivre sort du lot en proposant une édition moins chaotique que ses concurrents. Au final, cette solution « clés en main » vous demandera de nombreux ajustements et ne vous fera gagner que peu de temps.

Les autres éditeurs automatiques créeront le livre photo et les emplacements vierges laissant l’utilisateur placer ses photos dans les cases souhaitées.

Pour ceux qui veulent tout créer de A à Z :

Ici le point de départ c’est la page blanche. A vous de décider où vos photos et vos textes seront placés et comment vous voulez les mettre en valeur (cadre, effets, contours, relief). A moins d’avoir recours aux mises en pages proposés par les différents services. Cette solution est plus simple qu’elle en a l’air. On prend le logiciel en main rapidement et on comprend assez vite ses subtilités. Et si on est un peu perdu, tous les services mettent à disposition des tutoriels (vidéo), des aides à la création et pour certains des modèles à suivre pour faire son propre livre photo.

C’est la méthode qui prend le plus de temps mais c’est celle qui offre le plus de liberté.

Pour ceux qui veulent un résultat professionnel :

Efficace mais payant : le service de création photo. Cewe en est un exemple. Le service a des équipes de spécialistes capables de créer des albums sur mesure, selon les envies et les critères des clients.

Généralement, chacun fait son album photo. Dans ce cas, n’ayez pas d’inquiétude car les logiciels sont simples d’accès, tout comme les applications Web. Certains, comme Blurb, proposent même trois logiciels différents en fonction de votre niveau. Une version basique aux fonctions limitées et deux autres plus poussées pour les accrocs de l’image.

Quelques options de présentation (MyFujifilm)Quelques options de présentation (MyFujifilm)

Les outils d'aide à la création

  • La qualité d’image : pour éviter d’avoir une mauvaise surprise à la réception de votre livre, une partie des sites indique la qualité de la photo en temps réel. Si celle-ci n’est pas assez bonne pour un tirage (trop agrandie par exemple), une alerte visuelle vous l’indiquera.
  • Les doublons : à l’exception de MyFujifilm, tous les services ont un outil qui permet de voir quand une image a déjà été utilisée. Ainsi on évite d’utiliser deux fois la même photo.
  • Mise en page : de petits outils comme l’alignement intelligent ou le centrage de la photo aident à harmoniser la disposition des photos sur la page.
  • Retouches : une partie des éditeurs de livres photo permet de traiter les images. Les plus basiques se limitent à une correction automatique, les plus poussés jouent avec la luminosité, le contraste ou la netteté.

Peut-on tout personnaliser sur un livre photo ?

Il n’y a presque pas de limite à la personnalisation des albums photos. Nombre de pages, disposition des photos, incrustation de texte, de cliparts et même de QR codes renvoyant vers des vidéos, en théorie tout est possible.

La personnalisation sur BlurbLa personnalisation sur Blurb

Par contre, tous les services photos ne proposent pas les mêmes possibilités de personnalisation. C’est Cewe qui offre le plus d’options et de liberté dans la personnalisation de ses albums photo, suivi de près par Photobox et Albelli. Blurb est aussi très complet mais demande de maîtriser son logiciel le plus difficile. À l’opposé Photoservice et Monalbumphoto ont des progrès à faire, même si les options qu’ils fournissent suffiront pour la plupart des utilisateurs.

Mariage, naissance, vacances : à quoi servent les thèmes ?

Vous manquez d’idées ou de créativité ? Les thèmes sont faits pour vous. Comme les livres photos sont souvent faits à l’occasion d’événements particuliers (mariage, naissance, anniversaire, vacances, etc.) les éditeurs d’albums ont eu la bonne idée de mettre à la disposition des utilisateurs des livres pré-formatés. Que ce soit par leurs couleurs, les arrière-plans choisis ou leur forme, ils facilitent la création d’un livre photo en fournissant une structure clé en main. Le plus souvent, il n’y a plus qu’à placer les bonnes photos aux bons endroits pour se retrouver avec un livre réussi.

Mais les thèmes peuvent aussi servir de base de travail. Ils ne sont pas bloquants et vous êtes libres de modifier la structure d’une page si elle ne vous plait pas. Aux jeux des thèmes c’est certainement Photobox qui a le plus grand choix. Sur ce point précis, c'est Flexilivre qui offre le choix de thèmes le plus intéressant ainsi que des stickers plutôt originaux et capables de donner une note ludique à votre projet de livre photo.

Flexilivre offre le meilleur choix de thèmesFlexilivre offre le meilleur choix de thèmes

Combien coûte un livre photo ?

Le prix d’un livre photo peut varier énormément. D’une dizaine à plusieurs centaines d’euros en fonction du nombre de page, du format, du type de papier, etc.

Pour notre comparatif, nous avons choisi de prendre comme point de comparaison l’album photo le plus vendu par les différents services de photo en ligne. Soit un livre photo au format A4 paysage, 24 ou 26 pages en moyenne, pour un prix qui varie entre 20 et 30€.

Promos, réductions, albums photos gratuits ? Comment ça marche ?

Le secteur du livre photo en ligne est ultra concurrentiel. Pour attirer plus de clients les différents services se livrent une guerre à coup de promos. Les réductions peuvent varier de -10% à -70% et certains proposent même des livres gratuits (à la pagination et au format limités).

Même si votre livre photo est terminé, il vaut mieux attendre quelques semaines afin de bénéficier de l’une de ses réductions. En revanche, mieux vaut se méfier des offres trop avantageuses, qui sont le plus souvent issues des services photos les moins côtés.

En moyenne, vous pouvez considérer que vous avez fait une affaire si vous bénéficiez de 20% de réduction. En étant très patient il arrive même de tomber sur des codes promo de 30% sur les sites de bonne qualité.

Enfin, très souvent les services d’impression de livre photo proposent des offres de bienvenue, valables pour le premier ou le deuxième album imprimé. Seul Cewe est à la traine sur ce point. Peu adepte des réductions, le service allemand est aussi le moins généreux avec ses nouveaux utilisateurs. En faisant quelques recherches vous pourrez, au minimum, économiser les frais de port. 

Un autre moyen permet de faire des économies lorsqu’on commande plusieurs livres photos, après un mariage ou un baptême par exemple.

Dans ce cas, tous les services proposent un tarif dégressif en fonction du nombre d’albums commandés. Là aussi les différences existent. Le tarif dégressif s’applique dès le deuxième livre pour Photoweb et Photoservice, par exemple, alors qu’il faut commander au moins 10 livres chez Cewe pour avoir une réduction de prix.

A quoi faut-il faire attention pour le choix de son livre photo ?

Format

C’est le premier des critères : quelle forme donner à son livre photo ? Carré, portrait ou paysage ? Et en quelle taille ? Le choix est assez large. Il y a au moins une dizaine de possibilités chez chacun des acteurs de notre comparatif.

Papier

Mat ? Brillant ? Satiné ? Faites votre choix. Sur ce point tous les services se valent mais attention, entre 25€ et 30€, sur notre livre de test, tout le monde n’offre pas le même choix. Ca sera du papier brillant ou satiné chez Cewe, uniquement brillant chez Monalbumphoto et simplement mat (170 mg/m2) chez Myfujifilm. Sur ce point, c’est Blurb qui offre le plus grand choix avec 5 types de papier sur son livre Standard landscape Photobook.

Toutefois, il y a du nouveau en matière de papier. Depuis quelques semaines, on note l’arrivée du papier premium mat de chez Pixum et Cewe. Celui-ci utilise une encre HD. Il n’est pas valable sur tous les formats de livre et surtout, il fait grimper le prix du tirage.

Couverture

Le choix de la couverture est aussi important. Pour la moitié des services que nous avons testé, il est possible de choisir entre une couverture souple ou rigide. L’autre moitié n’offre pas ce choix, ou le fait payer.

C’est la même chose pour la personnalisation de la couverture. Certains comme Photoweb ou Pixum permettent de la personnaliser. Photobox propose une « fenêtre » sur la couverture de son livre photo A4 luxe. Quant à Myfujifilm, il est le seul à proposer le similicuir pour moins de 30€.

Nombre de pages

La page c’est le nerf de la guerre. Le nombre de pages est l’un des critères qui fait le plus varier le prix d’un livre photo. Il faut donc faire attention au prix de la page supplémentaire. Le problème c’est que l’offre n’est pas claire. Entre ceux qui proposent d’acheter la page supplémentaire à l’unité (Photoweb, Photoservice, Albelli) et ceux qui ne vendent que des packs de pages, par 4 ou par 8.

Résultat ? Une page peut coûter entre 0,50€ (chez Pixum), et 0,99€ chez Photobox. Sachez qu’en moyenne, le prix de la page se situe aux alentours de 0,70€.

Loading...

Notre méthode de test

Pour réaliser ce comparatif, nous avons composé le même livre photo auprès des neuf services testés. Chacune des 25 pages a été utilisée pour tester une ou plusieurs fonctions des différents éditeurs. Nous avons également sélectionné des photos variées afin de mesurer la qualité d’impression sur des photos de nuit ou de détail par exemple.

Chacun de nos livres de test teste les fonctions suivantes :

- Les mises en pages proposées

- Les possibilités de personnalisation (disposition, arrière-fonds, cliparts)

- Les effets : passe-partout, cadres, filtres

- Le traitement de l’image et la retouche photo

- Les outils de mise en page

- L’utilisation de la double page comme une seule page

- Le texte et les outils d’écriture

- La personnalisation de la couverture

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire