Airbnb interdit les caméras cachées dans les logements, plus question d’espionner les locataires !

Airbnb va interdire aux hôtes d’installer des caméras à l’intérieur des logements qu’ils louent. Jusqu’alors, les caméras étaient seulement permises dans les parties communes comme les couloirs et le salon. Les contrevenants risquent la suppression de l’annonce ou de leur compte.

airbnb caméras surveillance interdiction
© Envato

Après avoir annoncé la prise en charge des serrures connectées, Airbnb durcit son cadre pour les caméras de sécurité. Soucieuse de préserver l’intimité de ses clients, la plateforme va interdire les caméras de surveillance intérieures. Sur son blog, le spécialiste des locations de courte durée vient de détailler les tenants de ce nouveau cadre réglementaire qui entrera en vigueur à compter du 30 avril.

Pour le moment, les caméras intérieures sont uniquement autorisées dans les zones communes des logements à l’instar des couloirs et du salon. Il faut impérativement que leur emplacement dans le logement soit précisé sur l’annonce. Elles doivent en outre être clairement visibles.

Logiquement, les caméras sont interdites dans les chambres, les toilettes ou les salles de bain. Cela n’empêche malheureusement pas certains hôtes d’en installer quand même. Comme en Haute-Savoie où une caméra espion filmait les douches des vacancières à leur insu.

Airbnb interdit toutes les caméras de sécurité intérieures

A partir de fin avril, toutes les caméras intérieures seront proscrites “quels que soient leur emplacement, leur objectif ou leur divulgation antérieure”, précise Airbnb. En revanche, les caméras de surveillance extérieures seront toujours autorisées. Pour les hôtes, elle apparaissent comme “un moyen efficace et respectueux de la vie privée de surveiller leur maison et d’anticiper des problèmes tels que les fêtes non autorisées, estime la plateforme.

Les hôtes doivent indiquer leur emplacement sur l’annonce. Ils n’ont pas droit d’utiliser ces caméras pour surveiller les espaces intérieurs du logement ou les espaces extérieurs censés offrir de l’intimité (douche extérieure fermée, sauna, etc).

A lire > Airbnb prépare sa révolution, deux gros changements annoncés

Concernant les détecteurs de bruits, qui mesurent seulement le niveau de décibels, ils sont autorisés dans les espaces communs du bien loué. Comme pour les caméras extérieures, les hôtes devront signaler leur emplacement sur l’annonce.

logo Airbnb

Licence Gratuite

Télécharger Airbnb

Playstore : (1587287 votes)

Appstore : (125613 votes)

  • Voyage
  • Développeur Airbnb
Service en ligneIosAndroid

“Afin de donner aux hôtes le temps de se conformer à ces mises à jour, la politique révisée entrera en vigueur le 30 avril”, ajoute Airbnb. Si un voyageur détecte ensuite la présence d’une caméra intérieure, Airbnb ouvrira une enquête pouvant mener au retrait de l’annonce ou à la suppression du compte.

  • Airbnb vient de mettre à jour son règlement.
  • A partir de fin avril, les caméras intérieures seront interdites dans les logements.
  • Seules les caméras extérieures resteront autorisées.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !