Les Gardiens de la Galaxie vol.2 : la Geek Critique du film co(s)mique de l'année

Le pitch : les Gardiens de la Galaxie sont de retour et se font engager par les Souverains, un peuple extraterrestre hautain (il porte bien son nom) et à la peau dorée. Les Gardiens ont pour mission de protéger d’énormes cellules d’énergie d’une gigantesque créature. Une fois la mission terminée tant bien que mal, nos super-héros font connaissance avec un étrange barbu, qui prétend être le père de Star-Lord. Leur périple les conduira sur une planète inconnue, où ils devront s’allier à certains de leurs anciens ennemis pour… sauver l’univers, encore une fois ?

5 raisons d’aller voir (ou pas) Les Gardiens de la Galaxie vol.2

C’est reparti pour un tour dans l’espace : les Gardiens de la Galaxie, l’équipe de super-héros la plus improbable de l’univers, reviennent sur grand écran. Si près de 3 ans se sont écoulés depuis leur première apparition au sein du MCU (l’univers Marvel cinématographique), ce nouvel opus se déroule peu de temps après le premier. Le premier épisode ayant créé un tel engouement et rapporté plus de 773 millions de dollars à travers le monde, on imaginait mal les studios Marvel faire une suite à l’emporte-pièce. Mais parvenir à renouveler l’exploit et même se surpasser, voilà qui peut aussi se révéler une mission impossible. Alors, que vaut cette suite ? Faut-il courir voir Les Gardiens de la Galaxie vol.2, ou au contraire, rester tranquillement à la maison et attendre que le Blu-Ray sorte, voire que le film soit diffusé à la TV ?

1 – Oui, parce que les scènes d’action tabassent tout

James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie vol.2, l’a parfaitement compris : pour qu’un film de super-héros fonctionne, il faut en mettre la plein la vue. Mais encore faut-il savoir doser ces scènes d’action avec des moments plus calmes, plus posés et plus humoristiques. Avec cette suite, on est vraiment servi. Et si l’on est happé tout du long, la scène finale, qui dure plus d’une demi-heure, en rajoute une couche : il s'agit d'une véritable prouesse cinématographique. Malgré sa longueur, elle parvient à nous tenir en haleine de bout en bout : pas un temps mort, pas un plan séquence inutile, tout est calibré au millimètre près.

2 – Oui, parce c’est encore plus drôle que le premier

Si le premier volet faisait déjà la part belle aux situations comiques et aux réparties cultes, le second épisode des Gardiens de la Galaxie le surpasse. Les situations burlesques s’enchaînent, sans jamais tomber dans la lourdeur ni le graveleux. Même Drax, qui n’y va pas avec le dos de la cuiller, se révèle finalement le plus drôle de la bande. Les Gardiens de la Galaxie vol.2, c’est une sorte d’anti « Batman v Superman ».

3 – Oui, parce que les protagonistes sont plus développés que dans le premier

Si l’humour et les scènes d’action s’enchaînent, le film laisse quand même la place aux moments plus intimistes. L’équipe est toujours composée de Peter Quill (alias Star-Lord), Gamora, Drax, Rocket Raccoon et Groot. Mais elle va accueillir de nouveaux membres. On regrettera néanmoins que Mantis, la petite nouvelle de l’équipe, soit trop rapidement éclipsée. C’est d’autant plus dommage quand on connaît le personnage originel, elle que l’on appelle dans les comics la « Madone Céleste ». Au risque de faire bondir les fans, force est de constater que la jeune femme n’apporte pas grand-chose au film.

En revanche, les autres personnages ont évolué et ont gagné en profondeur. Les liens entre les membres de l’équipe se sont resserrés. Star-Lord s’interroge de plus en plus sur ses origines et cherche du soutien auprès de Gamora, devenue son amie et confidente. Drax revient sur son passé et l’assassinat de sa famille par Thanos. Rocket montre des signes de faiblesse, tandis que Groot n’a toujours pas récupéré sa forme originelle, et il est devenu, bien malgré lui, la mascotte « mignonne » de l’équipe. En clair, une certaine cohésion dans l’équipe s’est installée et ses membres ne passent pas leur temps à se crêper le chignon façon « Avengers ».

4 – Oui, parce que le film se suffit à lui tout seul

Alors que les films de super-héros ont une nette tendance à faire du fan service à tous les étages et à glisser de nombreuses références aux autres films (Doctor Strange est en un très bon exemple), Les Gardiens de la Galaxie vol.2 prend le pari inverse. Et c'est justement ce qu'il fallait faire : proposer un film accessible à tous, qu'ils soient fans des comics et/ou des précédents films du MCU, ou qu'ils n'aient jamais vu le moindre film de super-héros. C'est l'un des principaux atouts de ce nouveau volet, dans lequel les quelques clins d'oeil adressés aux fans sont glissés dans les différentes scènes post-génériques. Tout le reste du film se suffit à lui-même, et il n'est même pas nécessaire d'avoir vu le premier volet pour apprécier ce nouvel opus.

5 – Non, parce qu’il y a des petites longueurs

C’est peut-être le tout petit point faible du film : quelques rares scènes traînent en longueur, voire ne servent à rien. Afin de ne pas vous dévoiler le déroulé du film, nous éviterons de vous donner quelques exemples. Retenez simplement que ces scènes pour la plupart se déroulent sur la planète sur laquelle vit Ego, le père de Star-Lord. Au final, les Studios Marvel nous livrent ici un excellent film de super-héros, probablement l'un des meilleurs de ces deux dernières années (avec Logan, pour lequel nous avons véritablement eu un coup de foudre il y a quelques mois). Il est juste dommage que le film ne prenne aucun risque pour réellement étonner le spectateur, comme cela avait été le cas avec le premier opus. Espérons que le 3e volet, déjà annoncé par son réalisateur, saura davantage relever le défi.

Les Gardiens de la Galaxie vol.2

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire