Accueil » Actualité » Covid-19 : des scientifiques ont étudié la dispersion des gouttelettes en fonction de la protection utilisée

Covid-19 : des scientifiques ont étudié la dispersion des gouttelettes en fonction de la protection utilisée

En cette période de pandémie, il est conseillé de se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude en cas de toux. Mais, est-ce réellement plus efficace que de se couvrir avec la main ? Qu’en est-il du port du masque ? Voici ce que les scientifiques ont découvert.

Image 1 : Covid-19 : des scientifiques ont étudié la dispersion des gouttelettes en fonction de la protection utilisée
Crédit : Gustavo Fring / Pexels

Depuis l’intensification de la propagation du virus SARS-CoV-2 à travers le monde, les conseils divers et variés abondent sur Internet. Certains viennent de sources réputées et fiables telles que l’Organisation mondiale de la Santé tandis que d’autres proviennent des réseaux sociaux dont la crédibilité est douteuse.

En règle générale, comme vous avez certainement pu le voir sur l’affiche de l’Agence nationale de santé publique, il est recommandé de « tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ». Des scientifiques de l’Organisation indienne pour la recherche spatiale et de l’Institut des sciences et de la recherche cardiovasculaires de Sri Jayadeva ont représenté visuellement la dispersion des gouttelettes lors d’une toux en fonction de la protection utilisée. Leur étude a été publiée dans le journal Physics Of Fluids.

Covid-19 : tirer la chasse d’eau augmente la propagation du virus

Tousser dans le pli de son coude découvert est responsable de la dispersion des gouttelettes dans plusieurs directions

En plus des autres gestes barrières et de la distanciation sociale, les diverses protections pour réduire la propagation des particules sont tout aussi importantes. D’après Padmanabha Prasanna Simha, « si une personne peut réduire la manière avec laquelle elle contamine l’environnement en atténuant la propagation, c’est une bien meilleure situation pour d’autres personnes en bonne santé qui peuvent entrer dans des endroits ayant des zones contaminées ».

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’image de gauche représente les différents scénarios qui ont été étudiés : tousser dans un masque, dans la main, dans le pli du coude, etc. L’image de droite correspond, quant à elle, à la dispersion des gouttelettes en fonction de chaque scénario. Bien entendu, le masque N95 est le plus efficace à limiter la dispersion, suivi de près par le masque chirurgical jetable. Ce dernier permet en effet de réduire le risque d’infection au coronavirus de 65 %. À ce sujet, une étude récente avait prouvé que le masque en coton épais protège finalement mieux qu’un masque commercial conique.

Image 2 : Covid-19 : des scientifiques ont étudié la dispersion des gouttelettes en fonction de la protection utilisée
Crédit : Credit: Padmanabha Prasanna Simha, Indian Space Research Organisation

Cette nouvelle étude est intéressante car elle démontre que tousser dans le pli du coude découvert propage en réalité les particules dans plusieurs directions. Étonnamment, tousser dans sa main est plus efficace à limiter la dispersion des gouttelettes dans différentes directions. Avec leur étude, les deux scientifiques espèrent faire prendre conscience au public que les masques doivent continuer à être utilisés en plus de la distanciation sociale.

Source : Phys.org