Accueil » Actualité » Covid-19 : faut-il se faire vacciner chaque année ? Le PDG de Pfizer répond

Covid-19 : faut-il se faire vacciner chaque année ? Le PDG de Pfizer répond

Le vaccin contre la Covid-19 devra-t-il être renouvelé chaque année à l’instar du vaccin antigrippal ? Le PDG de Pfizer, l’une des sociétés pharmaceutiques ayant mis au point un vaccin contre le coronavirus, a répondu à cette question.

La vaccination contre la Covid-19 continue de progresser dans le monde. Plus de deux millions de Français ont reçu la première dose sur les deux qui sont recommandées pour une efficacité optimale. La question de la protection offerte avec le vaccin se pose alors à nouveau. Le vaccin propose-t-il une résistance permanente ou provisoire contre le coronavirus ? Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a expliqué lors d’une interview avec NBC News qu’il faudra se faire vacciner chaque année.

Un flacon du vaccin Pfizer contre la Covid-19
Un flacon du vaccin Pfizer contre la Covid-19 – Crédit : U.S. Secretary of Defense, CC BY 2.0

En effet, Albert Bourla a confirmé que la pandémie sera bientôt terminée, mais nous n’en aurons pas pour autant fini avec la Covid-19. Le SARS-CoV-2 va probablement devenir un virus endémique qui affectera principalement les enfants de moins de cinq ans étant donné que les personnes plus âgées auront déjà acquis une réponse immunitaire efficace contre le coronavirus.

Le vaccin contre la Covid-19 renouvelé chaque année comme celui de la grippe

Lors de l’interview, Albert Bourla a déclaré que : « chaque année, vous devez aller vous faire vacciner contre la grippe. Ce sera la même chose avec la Covid-19. Dans un an, vous devrez aller chercher votre vaccin annuel pour être protégé ». Cette revaccination annuelle ne nécessitera qu’une seule dose. De plus, Albert Bourla a précisé que Pfizer utilisera peut-être le même vaccin qu’à l’heure actuelle ou une version légèrement modifiée pour s’adapter aux variants présents dans le monde. Le vaccin serait donc très similaire à celui contre la grippe.

Pour le moment, Pfizer ne connaît pas encore la durée de la protection offerte par le vaccin puisque toutes les données remontent à seulement six mois. Quoi qu’il en soit, la protection actuelle six mois après l’administration de la première dose semble être très prometteuse. D’ailleurs, la société pharmaceutique a récemment annoncé que le vaccin pourrait être conservé à des températures plus accessibles, et non à -70°C.

Enfin, Albert Bourla a également parlé d’une troisième dose qui serait donnée six mois après la première pour renforcer l’efficacité du vaccin. Encore une fois, il ne sait pas s’il s’agira d’une version modifiée ou du même vaccin, mais des essais cliniques vont permettre de le déterminer. Enfin, le PDG de Pfizer a également mentionné le début des essais cliniques pour la vaccination des enfants de 12 à 16 ans, puis celle des plus jeunes âgés de 5 à 11 ans.

Source : BGR