Accueil » Actualité » Covid-19 : Uber va obliger les chauffeurs et les passagers à porter des masques aux États-Unis

Covid-19 : Uber va obliger les chauffeurs et les passagers à porter des masques aux États-Unis

Uber va mettre en place de nouvelles mesures de sécurité aux États-Unis et dans d’autres pays afin de limiter la propagation de Covid-19. Parmi celles-ci, le port du masque va notamment être imposé aux chauffeurs et aux clients.

Image 1 : Covid-19 : Uber va obliger les chauffeurs et les passagers à porter des masques aux États-Unis
Crédit : Dan Gold / Unsplash

Alors que le monde entier se rapproche du déconfinement, il va falloir instaurer de nouvelles mesures pendant cette période. En plus de la distanciation sociale et des gestes barrières, le port d’un masque chirurgical ou en textile va bientôt devenir la norme. À partir du 11 mai en France, le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun. Aux États-Unis, la plateforme Uber vient d’annoncer que les chauffeurs et les passagers seront bientôt requis de porter un masque de protection.

Uber joue la transparence et rapporte près de 6000 agressions sexuelles sur deux ans

Le port du masque ou d’une protection du visage obligatoire pour les chauffeurs et les clients

Pour le moment, Uber conseille à ses chauffeurs de rester chez eux le plus possible. Ceux qui continuent à effectuer des déplacements essentiels vont recevoir de l’équipement de sécurité, comme le rapporte CNN Businness. D’ici quelques semaines, le port du masque sera imposé aux chauffeurs et aux passagers afin de limiter au mieux le risque de propagation.

Cette nouvelle politique sera d’abord implémentée aux États-Unis et dans d’autres pays. Uber France n’a pas encore précisé s’il va emprunter le même chemin pour assurer la sécurité de ses salariés et de ses clients. En effet, les chauffeurs Uber ne sont plus considérés comme des entrepreneurs indépendants en France. La Cour de cassation les a déclarés salariés au début du mois de mars.

StopCovid : l’app du gouvernement va-t-elle vous traquer indéfiniment ?

Une technologie pour détecter si les chauffeurs portent un masque

En plus de cette nouvelle politique de sécurité, la firme américaine est en train de développer une nouvelle technologie. Celle-ci est capable d’analyser le visage du chauffeur avant qu’il ne se connecte sur Internet pour accepter une course. S’il ne porte pas de masque, il ne pourra pas prendre de passagers. Uber va également essayer de fournir le plus possible des masques aux chauffeurs. Si ces derniers n’en reçoivent pas, n’importe quelle protection du visage sera acceptée.

En France, Uber se prépare aussi au déconfinement. « D’ici le 11 mai, nous mettrons des centaines de milliers de masques gratuitement à disposition des chauffeurs utilisant l’application Uber en France. Ils bénéficieront également d’un remboursement allant jusqu’à 50€ pour l’installation d’une paroi de séparation entre les compartiments chauffeur et passager à l’intérieur de leur véhicule », a déclaré l’entreprise sur Twitter. Veuillez visiter la page dédiée au Covid-19 sur le site web d’Uber afin d’avoir accès à toutes les ressources mises à disposition.

Source : The Verge