Accueil » Actualité » Cybercriminalité : attention les hackers s’attaquent maintenant… aux autres hackers

Cybercriminalité : attention les hackers s’attaquent maintenant… aux autres hackers

La cybercriminalité est en hausse. Les hackers ne savent plus où donner de la tête. Entre appât du gain et règlements de comptes, ils s’attaquent désormais entre eux.

Après les attaques envers des individus lambdas, envers les entreprises, les hôpitaux, les institutions ou les sites web, les cybercriminels élargissent leur champ d’action en s’attaquant… aux cybercriminels. En effet, selon une nouvelle étude, les attaques entre hackers sont de plus en plus courantes. Elles sont justifiées par l’attrait du gain ou de la gloire.

image illustration cyberattaque
Cybercriminalité : attention les hackers s’attaquent maintenant … aux autres hackers © Pixabay

Selon le groupe d’études qui s’est intéressé à la question, ce ne sont pas moins de 600 attaques qui ont été réalisées parmi les hackers. Si le total des gains échangés est estimé à plus de 2,5 millions de dollars, certaines rançons n’étaient que de 2 dollars. Un montant symbolique plus qu’autre chose expliqué, par les experts, par des règlements de comptes plus que par l’attrait des gains.

A lire aussi > De la fortune à la prison, ce pirate chasse désormais les hackers pour le gouvernement

Hacker un hackeur : mode d’emploi

Le plus étonnant dans le rapport publié sont les techniques utilisées par les hackeurs pour parvenir à leurs fins. En effet, dans la plupart des cas étudiés, ce sont les mêmes stratégies que celles employées à destination du “grand public”. L’étude mentionne par exemple les méthodes traditionnelles d’hameçonnage, de phishing, de logiciels piratés, d’applications malveillantes (comme récemment sur certains appareils Android) ou encore de faux sites marchands. Ces affrontements seraient ainsi l’occasion pour les différents groupes de hackers, de s’octroyer un certain prestige et de ridiculiser leur rival.

Pour arbitrer ces différentes disputes, il existerait même, sur les forums d’hacking, des espaces d’arbitrage et de médiation. L’objectif serait ainsi de remettre de l’ordre dans ce cyber-désordre. Ces différentes instances permettent surtout, aux autorités, d’en savoir davantage sur l’organisation interne de ce monde encore peu connu et complètement anonyme. Quelles sont les alliances existantes entre les différents groupes d’hackers, de quels pays sont-ils, quelles sont leurs priorités etc. Enfin, le rapport indique également que ces attaques, permettent également aux institutions de régulation d’en connaître davantage sur les méthodologies utilisées par les cybercriminels.     

Source : techradar.com