Accueil » Actualité » Données personnelles : Un tiers des internautes ont déjà eu leurs données personnelles compromises

Données personnelles : Un tiers des internautes ont déjà eu leurs données personnelles compromises

Selon une nouvelle étude, un internaute sur trois aurait déjà été victime d’une violation de ses données personnelles. Un chiffre en constante progression qui ne reflète pas la confiance que continuent d’octroyer les utilisateurs d’internet aux géants du numérique.

Selon un nouveau rapport, 33% des internautes auraient déjà été victimes d’une violation de leurs données personnelles. Un chiffre relativement important qui contraste cependant avec la confiance accordée par les utilisateurs d’internet aux grandes sociétés du numérique. En effet, selon ce même rapport, si ces derniers apparaissent de plus en plus lucides sur leur vulnérabilité en ligne, ils restent quand même nombreux (82%) à croire que les géants du numérique sécurisent convenablement leurs données. Hors les chiffres mettant en évidence de telles menaces nous laissent penser que la sécurité de nos données reste très fragile.

Image illustration données personnelles
Un internaute sur trois déjà victime d’une violation de ses données personnelles sur internet © Pixabay

Cette hausse croissante des problèmes de sécurité liés aux données personnelles s’explique par différents facteurs. Premièrement, l’augmentation de notre utilisation – voire dépendance – des outils et services numériques (notamment depuis la pandémie), provoque mathématiquement un élargissement des opportunités pour les cybercriminels. Selon la CNIL, c’est notamment le domaine de la santé qui apparaît particulièrement vulnérable. Le caractère confidentiel des données de santé des utilisateurs rend les attaques envers ces dernières particulièrement lucratives. Une autre raison de cette hausse constante des plaintes pour violation de données personnelles est que désormais, la notification aux victimes est obligatoire par les entreprises.

A lire aussi > TikTok : l’utilisation des données personnelles inquiète encore le FBI

La vulnérabilité des données personnelles relative au pays dans lequel on se trouve

En effet l’un des autres grands enseignements de ce rapport est la grande disparité géographique des menaces en ligne. Celle ci est autant valable pour les menaces réelles des données personnelles que pour la confiance qu’octroient les internautes aux entreprises du numérique. Par exemple, alors que les Etats-Unis détiennent l’un des pourcentages les plus élevés en termes d’attaques des données personnelles (48% des utilisateurs d’internet ont déjà été confrontés à une violation avérée de leurs données numériques), c’est également, paradoxalement dans ce pays que les géants du numérique jouissent d’une grande confiance auprès des consommateurs (80%). Et cela malgré les alertes à répétition concernant la fuite de nombreuses informations personnelles des utilisateurs Apple par exemple.

En Allemagne au contraire, alors que les utilisateurs sont, jusqu’à présent, moins vulnérables face à de potentielles violations de leurs données, les citoyens allemands ne font confiance aux entreprises du numérique que très minoritairement (23%). Sans grande surprise, ce sont nous, Français, qui détenons, avec le Royaume-Uni et l’Australie, le plus important taux de méfiance envers ces entreprises (20%). Le Brésil est, quant à lui, le pays où le plus de ses citoyens ont confiance en la sécurité de leurs données numériques (plus de 9 brésiliens sur 10 (95%).

Source : venturebeat.com