Accueil » Actualité » L’esport s’invite aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020

L’esport s’invite aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020

La société Intel a annoncé hier l’organisation d’un tournoi de e-sport qui aura lieu en ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo de 2020. Les jeux choisis pour la compétition sont Street Fighter V et Rocket League.

Image 1 : L'esport s’invite aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020

Intel et le Comité International Olympique seront partenaires d’un tournoi d’esport aux JO de Tokyo. Baptisée « Intel World Open », la compétition mettra à l’honneur les jeux Street Fighter V et Rocket League.

Un tournoi international ouvert à tous

Des joueurs venant du monde entier s’affronteront dans un tournoi d’esport lors des prochains Jeux Olympiques de Tokyo. L’événement aura lieu du 22 au 24 juillet, soit deux jours avant le lancement officiel des JO. Il se déroulera en public, dans une salle de concert mythique de la capitale japonaise. Ce sont les jeux Street Fighter V et Rocket League qui ont été sélectionnés pour le tournoi. Dans une interview donnée au site Esportobserver, Mark Subotnick, directeur du développement commercial des jeux et de l’e-sport chez Intel, justifie le choix de ces deux titres par le fait qu’ils puissent être facilement compris par « le public moyen ». Les jeux sélectionnés devaient être également pas ou peu violents. Ce dernier critère est d’ailleurs une des principales raisons pour lesquelles le Comité International Olympique refuse encore à ce jour que l’esport intègre officiellement les JO.

Douze pays représentant tous les continents seront pré-sélectionnées. Pour avoir la chance d’en faire partie, il faudra d’abord se qualifier au travers de tournois en ligne. Les meilleurs joueurs accéderont ensuite aux qualifications live qui auront lieu en Pologne en juin 2020. Quatre joueurs seront sélectionnés par pays. Ils formeront alors une équipe qui affrontera les autres nations, incluant le Japon.

500 000 $ de récompense seront offerts aux vainqueurs du tournoi, soit 250 000 dollars par jeu. C’est la seconde fois que les JO accueillent un événement d’esport. L’année dernière, un tournoi Starcraft II avait été organisé lors des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud. Intel était également à l’origine de l’initiative. Le Intel World Open sera cependant d’une plus grande ampleur et pourrait bien être renouvelé lors de prochains JO. Le Japon semble donc le pays idéal pour accueillir la première édition.