Accueil » Actualité » Il recharge sa Tesla Model 3 en la branchant à une Honda E

Il recharge sa Tesla Model 3 en la branchant à une Honda E

La Honda E, petite citadine électrique, dispose d’une prise 230 volts normalement destinée à brancher de petits appareils. Mais un Youtubeur a décidé d’y brancher sa Tesla Model 3. Il faut s’armer de patience.

Image 1 : Il recharge sa Tesla Model 3 en la branchant à une Honda E
Crédits : Bjorn Nyland

L’avantage d’une voiture électrique, c’est qu’il est théoriquement possible de la recharger sur n’importe quelle source d’énergie. Cela donne la possibilité de charger un véhicule à partir d’un autre. C’est ce qu’a tenté Bjorn Nyland en connectant sa Tesla Model 3 à une petite Honda E.

20 heures pour transférer toute l’électricité disponible

Autant le dire tout de suite étonnamment, la solution fonctionne. La citadine électrique d’Honda, la E, est une voiture aussi agréable à regarder qu’à conduire. Son design a d’ailleurs largement inspiré le constructeur chinois Ora pour sa R1 vendue seulement 7800 euros. Honda n’a pas lésiné sur l’équipement intérieur. En plus des larges écrans qui couvrent quasiment toute la planche de bord, ils ont installé une prise 230 volts.

Toujours présentes dans les camions et les camping-cars, ces prises permettent le rechargement des ordinateurs portables et autres appareils du même type. Le convertisseur de cette Honda E permet de délivrer 1500 watts, ce qui est même suffisant pour un sèche-cheveux. Ce n’est donc pas une véritable solution bidirectionnelle qui permet aux Nissan Leaf japonaises d’alimenter des bâtiments, solution que Tesla a peut-être embarqué dans ses Model 3. Après avoir réglé la recharge de sa Model 3 à 6 ampères pour ne pas abimer la Honda, Bjorn connecte donc les 2 véhicules et la charge se lance.

Avec un rendement de 76 % mesuré au terme de ces 2 heures de test, le système n’est pas des plus efficace. Le plus gros point noir de cette solution est sans conteste sa lenteur. En effet, à 6 ampères seulement, seuls 1000 W sont réellement transférés vers la batterie de la Tesla. Il faudrait donc 20 heures pour transformer les 35,5 kWh de la Honda en 27 kWh dans la Tesla. Comparée aux temps de recharge d’un Supercharger v3, cette solution est donc 250 fois plus lente. Elle a toutefois le mérite de fonctionner, d’être moins risquée que de tracter sa Tesla avec un pickup et d’être plus simple que faire pédaler ses amis cyclistes.

Source : Bjorn Nyland