Accueil » Actualité » Intel compare ses processeurs Tiger Lake avec la puce M1 d’Apple à l’aide de benchmarks pas très objectifs

Intel compare ses processeurs Tiger Lake avec la puce M1 d’Apple à l’aide de benchmarks pas très objectifs

Intel serait-il inquiet face au M1 d’Apple ? C’est en tout cas ce que laisse croire la comparaison effectuée entre ses processeurs Tiger Lake de 11e génération et la puce M1 d’Apple avec laquelle Intel cherche à prouver que ses processeurs sont plus rapides.

Le nouveau logo d'Intel
Le nouveau logo d’Intel – Crédit : Intel

Après plusieurs mois de silence depuis la sortie de la puce M1 d’Apple, Intel prend enfin la parole pour défendre ses processeurs Tiger Lake de 11e génération dévoilés en septembre 2020. Selon lui, les ordinateurs équipés des Intel Core i7 de 11e génération sont plus rapides et performants que les MacBook M1. Nos confrères de PC World et Tom’s Hardware ont rapporté qu’Intel a partagé une série de benchmarks faisant la comparaison. Seulement voilà, les circonstances dans lesquelles les processeurs ont été testés ne semblent pas être très objectives.

Des benchmarks qui arrangent davantage Intel et ses processeurs Tiger Lake plutôt qu’Apple et sa puce M1

D’après les résultats des benchmarks effectués par Intel, les processeurs Tiger Lake sont plus rapides dans la navigation web sur Chrome, dans la suite de productivité Office 365, dans les applications créatives d’Adobe et dans l’intelligence artificielle. Par exemple, Intel a comparé la vitesse d’exportation d’une présentation PowerPoint en PDF qui s’est révélée plus rapide sur un processeur Tiger Lake plutôt que sur le M1 d’Apple. Néanmoins, il ne faut pas oublier que PowerPoint et les autres applications d’Office 365 sont bien mieux optimisés sur Windows et Intel que sur macOS.

De même, Intel a testé les applications de Topaz Labs alors qu’elles sont optimisées pour prendre en charge l’accélération matérielle des processeurs Tiger Lake. Le géant de l’informatique n’a pas non plus hésité à utiliser un Intel Core i7 différent pour chaque benchmark. D’ailleurs, Intel a récemment dévoilé les NUC 11 équipés des processeurs Tiger Lake et même de la GeForce RTX 2060 pour le modèle gaming.

Apple M1 manque de compatibilité avec les jeux et les écrans externes

En ce qui concerne les jeux vidéo, il n’y a pas de différence fulgurante entre les deux, mais Intel a pris l’avantage en expliquant que certains jeux ne sont tout simplement pas disponibles sur les Mac M1. De plus, Intel s’est servi du MacBook Pro pour les tests de performance, mais il est passé au MacBook Air pour les tests d’autonomie alors que ce dernier est légèrement inférieur. Par conséquent, une autonomie similaire a été constatée entre le processeur Tiger Lake et la puce M1.

En plus des performances, Intel a également précisé que ses processeurs prennent en charge différents appareils tels que plusieurs écrans externes alors que les MacBook ne sont compatibles qu’avec un seul, du moins pour le moment. Enfin, Intel a donc choisi des benchmarks qui l’arrangeaient bien pour se comparer à Apple, mais cela reste une pratique courante dans le monde de l’informatique. En tout cas, n’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs PC portables de 2021 par marque si vous ne savez pas encore quelle machine choisir.

Source : Engadget