Accueil » Actualité » James Webb repère Earendel, l’étoile la plus lointaine jamais observée

James Webb repère Earendel, l’étoile la plus lointaine jamais observée

Détectée il y a quelques mois par son collègue Hubble, l’étoile la plus lointaine connue de l’univers a été repérée par le télescope James Webb.

Image 1 : James Webb repère Earendel, l'étoile la plus lointaine jamais observée
Earendel sous l’œil de James Webb – Crédit : Twitter @CosmicSprngJWST

Sa lumière a mis 12,9 milliards d’années pour parvenir jusqu’à nous. En mars dernier, le télescope Hubble avait immortalisé une image d’Earendel, l’étoile la plus lointaine jamais observée de l’univers. Une prouesse rendue possible par le phénomène de lentille gravitationnelle (quand la lumière est déviée par une masse, en l’occurrence ici par l’amas de galaxies WHL0137-08). Earendel signifie « étoile du matin » en vieil anglais. Il s’agit d’une référence à un demi-elfe qui apparaît dans Le Silmarillion de J. R. R. Tolkien.

Nous disposons désormais d’un nouvel aperçu grâce à la contribution du télescope spatial James Webb, fraîchement déployé dans le cosmos. « Nous sommes ravis de partager la première image d’Earendel de JWST, l’étoile la plus éloignée connue de notre univers, photographiés et agrandie par un énorme amas de galaxies », ont détaillé les astronomes aux manettes du compte Twitter JWST Cosmic Spring.

À lire > Le télescope James Webb a subi un « changement non corrigible » à la suite d’un impact de météoroïde

James Webb profite de l’effet de lentille gravitationnelle

Les chercheurs évoquent ici l’effet de lentille gravitationnelle qui améliore sensiblement les capacités des télescopes spatiaux en étendant leur portée. Lorsque la lumière d’une étoile aussi éloignée passe près d’un amas de galaxies, c’est comme si elle traversait la lentille d’un télescope. Cela a un effet grossissant ce qui permet de repérer une étoile indétectable autrement.

À première vue, il est très complexe de distinguer l’étoile dans la nouvelle image capturée par James Webb. Mais en se référant à l’image originale de Hubble, on peut en déduire où regarder. Earendel n’est autre que le minuscule point blanchâtre sous un amas de galaxies lointaines . En comparant l’image de Hubble avec celle capturée par Webb, il est possible de trouver l’insaisissable Earendel.

Les astronomes pensaient qu’ils ne pourraient pas observer directement les étoiles individuelles des galaxies post Big Bang avec James Webb. C’était sans compter sur le phénomène de lentille gravitationnelle qui pourrait leur permettre d’étudier en détail l’intérieur de ces premiers groupements stellaires.

Pour rappel, le télescope ne chôme pas depuis qu’il a démarré ses opérations. Après avoir repéré une galaxie ressemblant à l’Upside Down de Stranger Things, James Webb a notamment capturé sa première supernova.