Accueil » Actualité » La NASA a perdu le contact avec le satellite CAPSTONE en route vers la Lune

La NASA a perdu le contact avec le satellite CAPSTONE en route vers la Lune

Le nanosatellite CAPSTONE est tout seul dans l’espace en direction vers la Lune. La NASA a annoncé avoir perdu contact avec lui seulement quelques jours après son décollage. Le contact n’a pas encore été rétabli, mais l’agence spatiale y travaille activement.

CAPSTONE a décollé le 28 juin à bord du micro lanceur Electron de Rocket Lab, la société aérospatiale d’origine néo-zélandaise. Après avoir passé presque une semaine en orbite autour de la Terre pour prendre de la vitesse, le nanosatellite s’est détaché d’Electron pour se diriger vers la Lune. En effet, CAPSTONE joue un rôle important pour la mission Artemis qui vise à refaire marcher des humains sur la Lune dès 2025.

Illustration du nanosatellite CAPSTONE
Illustration du nanosatellite CAPSTONE – Crédits : NASA/Daniel Rutter

Peu de temps après avoir quitté l’orbite terrestre, le petit satellite est soudainement devenu silencieux. L’agence spatiale a donc complètement perdu le contact avec CAPSTONE depuis le 4 juillet. Néanmoins, l’agence a bon espoir de rapidement rétablir le contact afin de continuer la mission dans les meilleures conditions.

La NASA n’a pas encore rétabli le contact avec CAPSTONE

La porte-parole Sarah Frazier de la NASA a expliqué que : « l’équipe du satellite travaille actuellement pour comprendre la cause et rétablir le contact. L’équipe dispose de bonnes données de trajectoire pour le vaisseau spatial en se basant sur le premier passage complet et le deuxième passage partiel au niveau de la station terrestre du Deep Space Network ». Celui-ci est utilisé par la NASA pour communiquer avec les sondes spatiales.

Si tout se déroule comme prévu, CAPSTONE devrait entrer dans une orbite de halo presque rectiligne autour de la Lune. Cela est prévu pour le 13 novembre. Le nanosatellite a ensuite pour mission de vérifier la stabilité de cette orbite. Celle-ci devrait effectivement être utilisée pour la future station spatiale Lunar Gateway.

Pour le moment, le contact avec CAPSTONE n’a pas encore été rétabli, mais la NASA ne s’inquiète pas. Comme Sarah Frazier l’a ajouté, « si nécessaire, la mission dispose de suffisamment de carburant pour retarder de plusieurs jours la manœuvre initiale de correction de trajectoire post-séparation ». En tout cas, l’agence spatiale américaine se prépare aussi au lancement crucial de la mission inhabitée Artemis 1. Le décollage du vaisseau spatial Orion et du Space Launch System (SLS) ne va plus tarder. Il est en effet prévu entre le 23 août et le 6 septembre. Orion se mettra en orbite autour de la Lune avant d’y revenir avec des astronautes pour la mission Artemis 2.

Source : Engadget