Accueil » Actualité » Mars : Elon Musk veut une économie basée sur la cryptomonnaie

Mars : Elon Musk veut une économie basée sur la cryptomonnaie

Selon le PDG de SpaceX, Elon Musk, la future économie martienne pourrait être basée sur les cryptomonnaies, telles que le Bitcoin. C’est en tout cas ce que laisse croire une de ses déclarations sur son compte personnel Twitter.

Le milliardaire, un des cofondateurs du géant du paiement en ligne PayPal a bien l’intention d’envoyer les premiers humains sur Mars grâce à ses fusées.

Bitcoin - Aleksi Räisä / Unsplash
Bitcoin – Crédit : Aleksi Räisä / Unsplash

Selon Elon Musk, SpaceX est confiant pour faire atterrir des astronautes sur Mars en 2026. Cependant, si tout se passe comme prévu lors des essais des prototypes de la fusée Starship, celle-ci pourrait décoller vers la planète rouge dès 2024. SpaceX sera confronté à un grand nombre de défis à relever pour permettre l’aller-retour en toute sécurité d’un vol habité.

De la cryptomonnaie sur Mars ?

Lex Fridman, un chercheur en intelligence artificielle, a demandé si l’économie de Mars fonctionnerait par cryptage, ce à quoi un utilisateur a répondu avec un nom possible pour la monnaie appelée Marscoin. Elon Musk a répondu avec un simple « Oui ». Quelques jours plus tôt, Elon Musk avait tweeté le mot « Doge », ce qui avait fait s’envoler le cours de la cryptomonnaie Dogcoin.

Même si Elon Musk arrive à envoyer des humains sur Mars, on doute qu’il ait l’autorité de décider comment fonctionnera l’économie locale. Cependant, la cryptomonnaie semble être un bon candidat pour construire une nouvelle économie sur une nouvelle planète. Si les gouvernements décident d’approuver cette décision, on ne sait pas s’ils se baseront une cryptomonnaie déjà existante ou en créeront une nouvelle, dédiée à la planète rouge.

Elon Musk a pour ambition de construire une ville autonome sur Mars dès que possible. Bâtir une société sur une autre planète entrainerait la nécessité de mettre en place une nouvelle économie, mais aussi un système de lois pour encadrer la colonie.

Pour l’instant, SpaceX a récemment fait s’envoler à 15 km d’altitude son prototype de Starship, nommé SN8. La société est revenue sur le vol avec une vidéo détaillée. Tous les yeux sont à présent tournés vers SN9, qui devrait bientôt prendre le chemin de la zone de lancement. SpaceX avait rencontré quelques problèmes après le vol de SN8, puisque SN9 avait perdu l’équilibre dans son hangar.

Source : Forbes