Accueil » Actualité » Loki sera un dieu gender-fluid dans la série Disney+

Loki sera un dieu gender-fluid dans la série Disney+

La série Loki fait le pari de représenter le dieu de la malice comme gender-fluid.

Grande nouveauté au sein du MCU ! Marvel a fait le pari de représenter le dieu de la malice comme étant gender-fluid. Mais cela fait surtout écho aux légendes nordiques originelles dont s’inspire le parcours du personnage. En effet, le dieu apparaît successivement comme un homme ou une femme, assumant pleinement sa bisexualité. C’est une particularité importante dans le cheminement même du personnage. En choisissant son genre selon les situations, Loki peut garder une apparence féminine pendant une longue période.

Loki : dieu gender-fluid
Loki : dieu gender-fluid – Crédit : Marvel Studios

De Loki à Lady Loki, il n’y a donc qu’un pas. Et la nouvelle bande-annonce partagée par Disney + semble confirmer les choses. C’est une grande première au sein du MCU, qui donne une place prépondérante aux héros « diffèrents ».

Un personnage mouvant

L’information a été confirmée d’une manière plutôt inattendue. En effet, une courte bande-annonce présente le dossier de la « Time Variance Authority ». Sur le fichier concernant Loki, on peut lire à la rubrique « sexe » le mot « fluide ». Tout cela semble donc être officialisé pour de bon, après de nombreuses spéculations sur le sujet. Chaque instant de la vie du dieu est répertorié dans ce dossier. Il doit donc contenir de précieuses informations sur le passé genré du personnage.

Depuis plusieurs mois, Marvel confirme sa volonté de mettre à l’honneur la diversité dans ses nouvelles productions. Outre une modernité exacerbée, cela permet également aux studios de faire de la pédagogie détournée pour les jeunes générations. Feige ne veut pas s’imposer de limites et on ne peut que lui donner raison. Ainsi, Eternals mettra en scène le premier super-héros ouvertement homosexuel et la diversité raciale sera mise à l’honneur dans de prochains projets.

Cela aurait été une grave erreur de ne pas le faire. La mythologie, dont s’inspire fréquemment Marvel, est très ouverte sur le sujet. Les dieux assument une sexualité débridée, tombant souvent en amour pour une personne en faisant fi de son genre. Les exemples sont nombreux : Zeus succombe au mortel Ganymède, Apollon fait de Hyacinthe son amant officiel…

Nous avons hâte de voir comment la série abordera à son tour la question. Encore quelques jours de patience avant de découvrir enfin ce programme, qui promet de belles choses aux fans du monde entier.

Source : Screenrant