Accueil » Actualité » Non, regarder Netflix ne participe pas au réchauffement climatique

Non, regarder Netflix ne participe pas au réchauffement climatique

Regarder Netflix pendant des heures ne serait pas si mauvais pour l’environnement. Une chercheuse experte en changement climatique revient sur ces études qui accusent les services de streaming d’être aussi polluants que les voitures.

Les géants du numérique sont de plus en plus montrés du doigt dans le débat sur le réchauffement climatique. Parce-que notre utilisation d’internet ne cesse de s’intensifier, le nombre de data centers qui traitent et stockent les données augmente lui aussi. Ces derniers sont très énergivores, et à leur consommation il faut ajouter celle engendrée par notre propre utilisation des appareils qui nous servent à nous connecter.

Image 1 : Non, regarder Netflix ne participe pas au réchauffement climatique

Les études sur cette « e-pollution » se multiplient, et les consommateurs s’inquiètent de plus en plus de l’impact de leurs activités numériques sur la santé de notre planète. Récemment, un rapport publié par le site Big Think, a renforcé cette crainte en comparant l’utilisation d’un service de streaming avec un déplacement en voiture. Regarder 30 minutes de Netflix serait équivalent à rouler 6 kilomètres en voiture, affirme l’étude.

Netflix serait mauvais pour la santé et l’environnement

Le streaming n’est pas si énergivore

Pourtant, il semblerait que tous les experts ne soient pas du même avis. Le Dr. Jacquelyn Gill, qui a analysé l’étude relayée par Big THink, a relevé quelques incohérences qui rendent les conclusions du rapport erronées. Selon elle, et d’autres de ses collègues spécialistes en écologie, les chiffres sur lesquels se basent les experts ont été gonflés. Le calcul de la consommation énergétique du serveur permettant de visionner une vidéo de trente minutes serait donc inexact.

Gill a commenté l’étude sur son compte Twitter en expliquant que l’intention de telles informations étaient probablement de décourager les gens dans leur combat contre le réchauffement climatique. Elle termine son commentaire par un message rassurant pour tous les binge-watchers écolos : « Je promets que les climatologues ne se soucient pas vraiment que vous veniez de binge-watcher The Expanse. La moitié d’entre nous l’a fait aussi. ». Vous pouvez donc reprendre votre troisième visionnage de The Witcher la conscience tranquille.

Les smartphones, tablettes et PC sont 5 fois plus nocifs que les voitures pour la planète

Source : CBR