Accueil » Actualité » StopCovid : premières captures d’écran de l’application de contact tracing contre le Covid-19

StopCovid : premières captures d’écran de l’application de contact tracing contre le Covid-19

Bercy partage les premières captures d’écran de StopCovid, l’application de suivi des contacts contre le Covid-19. L’outil mise sur la simplicité et la transparence pour tenter de convaincre un maximum de Français avant son lancement prévu le 2 juin.

Près de deux mois après son annonce, l’application de suivi des contacts est désormais prête à être déployée sur le Play Store et l’App Store. Selon Bercy, StopCovid est « techniquement opérationnelle » et les tests sont « conclusifs ». L’outil doit permettre d’accompagner le déconfinement en limitant la propagation du virus. Grâce à la technologie Bluetooth, elle permet d’établir un historique anonyme des contacts pour identifier rapidement les personnes ayant été exposées au SARS-CoV-2. Prévue pour le 2 juin, le ministère de l’Économie et des Finances en livre un aperçu en publiant une série de captures d’écran réalisées sous iOS.

Image 1 : StopCovid : premières captures d’écran de l’application de contact tracing contre le Covid-19
Crédit : Tom’s Guide

On s’y attendait, L’Institut national de recherche en informatique et en automatique et ses partenaires ont accordé un soin particulier à l’ergonomie et la transparence. Trois onglets donnent un accès direct aux fonctionnalités principales et l’interface graphique est limpide avec de larges boutons. Le respect de la vie privée StopCovid fait débat, et ce n’est pas un hasard si le premier écran présenté est justement celui qui permet de désactiver le suivi, et d’accéder aux écrans dédiés à la confidentialité et aux données collectées. 

Image 2 : StopCovid : premières captures d’écran de l’application de contact tracing contre le Covid-19
Crédit : Ministère de l’Économie et des Finances

L’onglet « Me déclarer » permet d’indiquer qu’on est porteur du virus et que le dispositif doit avertir tous ceux qu’on a côtoyés d’une éventuelle contamination. Pour éviter les fausses déclarations, le code à saisir manuellement ou le QR Code à scanner sont fournis lorsque le résultat d’un test au Covid-19 s’est révélé positif. Bien que l’installation de StopCovid soit basée sur le volontariat, un écran encourage le partage de l’application, probablement par email et sur les principaux réseaux sociaux.

Image 3 : StopCovid : premières captures d’écran de l’application de contact tracing contre le Covid-19
Crédit : Ministère de l’Économie et des Finances

Quels smartphones Huawei auront les mises à jour d’Android pour le traçage Covid-19 ?

StopCovid : dernier examen de passage devant l’assemblée avant le lancement prévu le 2 juin

L’application est prête à être publiée, mais il lui reste encore à passer devant les députés. Le 27 mai, le secrétaire d’État au numérique Cédric O défendra à nouveau le projet dans l’hémicycle. Devant la pression des parlementaires, le débat sera finalement suivi d’un vote qui devrait sceller le sort de StopCovid. Sauf surprise, l’application sera disponible à partir du 2 juin. C’est bien sûr à cette date qu’elle passera son véritable baptême du feu, et qu’on saura si les Français ont été convaincus, notamment les possesseurs d’iPhone. En se privant de l’API Exposure Notification d’Apple, StopCovid doit se passer du Bluetooth en tâche de fond sur les iPhone, et dispose donc d’une efficacité limitée sur ces appareils.

Source : Ministère de l’Économie et des Finances