Test GoPro Hero 12 Black : des progrès à petits pas pour une action cam exceptionnelle

Quasiment inchangée extérieurement, à peine revue matériellement, la GoPro Hero 12 Black pourrait décevoir les fans de nouveautés, et pourtant elle creuse le sillon de ses aînées et s’impose comme l’une des meilleures action cam du marché, si ce n’est la meilleure…

Sommaire
GoPro Hero 12 Black
GoPro Hero 12 Black
Image 1 : Test GoPro Hero 12 Black : des progrès à petits pas pour une action cam exceptionnelle
  • GoPro Hero 12 Black
    339.99€
  • Rakuten
    339.99€
  • RueDuCommerce
    355€
  • Fnac
    372.99€
  • Darty
    372.99€
  • Amazon
    399€
  • Cdiscount
    399.90€
  • E.Leclerc
    449€
  • Pixmania FR
    449.90€
  • Boulanger
    449.99€
  • Carrefour
    449.99€
Plus d'offres

Dans un marché à faible volume (un peu moins de 14 millions d’unités en 2020) mais en forte croissance (les analystes projettent un marché à près de 30 millions d’unités en 2027), GoPro demeure la référence à abattre, le concurrent de choix. Même s’il faut bien reconnaître que, depuis plusieurs générations, la société américaine se livre à des mises à jour itératives. Finies les révolutions ! Et pour cause, le travail déjà effectué est colossal. Alors, la GoPro Hero 12 donne l’impression de reprendre les mêmes et de recommencer, mais comme toujours l’essentiel est dans les détails, qui changent…

💸 GoPro Hero 12 Black : un prix en baisse…

Depuis quelques années, le marché des action cam a vu débarquer les acteurs chinois et même des géants de la photographie et de l’optique comme Sony. Les uns ont attaqué le marché par le bas, les autres misent plutôt sur la valeur, dans tous les cas, les action cam de qualité affichent généralement un prix qui a de quoi faire réfléchir.

Au fil des dernières générations, le prix des GoPro avait d’ailleurs eu tendance à suivre une courbe croissante marquée, passée de 479 euros pour la Hero 9 Black en 2020 à 549 euros pour la Hero 11 Black en 2022, voilà qui pouvait inquiéter pour cette nouvelle itération.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro Hero 12 Black n’a pas peur de l’eau… ou de la glace…

Bonne nouvelle GoPro est revenue à des positions tarifaires plus abordables.

  • La GoPro Hero 12 Black, vendue 450 euros, seule.
  • La GoPro Hero 12 Black, vendue 500 euros, avec un lot d’accessoires.
  • La GoPro Hero 12 Black, vendue 560 euros, avec un module d’objectif Max 2.0
  • La GoPro Hero 12 Black Creator Edition, vendue 680 euros, avec un module camera, un module d’éclairage, une poignée d’alimentation Volta, un étui rigide.

Pour 450 euros, vous devenez l’heureux propriétaire d’une GoPro Hero 12 Black, d’une batterie rechargeable amovible, d’un câble USB-C pour la recharge, d’une fixation adhésive incurvée et d’une boucle de fixation avec vis moletée. Si vous avez des accessoires d’une GoPro de génération précédente, ils seront compatibles sans problème. Parfois, l’absence de changement important dans le design a du bon.

A noter que pour pleinement profiter de sa GoPro, il est préférable – mais pas indispensable – de souscrire à un abonnement GoPro. Il coûte 25 euros la première année et 50 euros par an par la suite. Il donne accès à un espace de stockage dans le cloud, ce qui très pratique, ainsi qu’à la synchronisation des fichiers de votre GoPro vers votre smartphone. Il vous garantit également la puissance pleine et entière de Quik, l’outil de montage intégré au service et qui fut développé en France, cocorico.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro Hero 12 Black est compatible avec tous les accessoires des GoPro précédentes et aussi avec les accessoires “génériques”.

Il vous faudra par ailleurs acheter une carte microSD dont la capacité de stockage et la capacité en lecture/écriture seront suffisantes pour l’enregistrement de vos exploits… ou de votre quotidien. Car, rappelons-le, aucune GoPro n’est livrée avec des motocross, des descentes de pics enneigés sous un soleil éclatant, des sauts en parachute, des séances de plongée dans des lagons paradisiaques… Parfois, le vélotaf est un peu moins aventureux.

🎛️ Caractéristiques techniques : pareil, mais mieux

La GoPro Hero 12 Black affiche une fiche technique très proche pour ne pas dire rigoureusement identique à celle de la Hero 11 Black. Au cœur de ce boîtier dont les dimensions ne changent pas d’un iota, se cache le GP2. Un processeur introduit en 2021 avec la GoPro Hero 10 Black. Ce n’est toutefois pas n’importe quelle puce. Il a été pensé pour s’accompagner ensuite d’un travail d’optimisation logicielle et d’une montée en puissance.

Autrement dit, on retrouve dans la GoPro Hero 12 Black, la même puce que dans les deux modèles précédents. Mais, tout cela fait partie d’un plan bien mûri, qui voit les équipes de GoPro s’atteler progressivement à en tirer la moindre once de puissance de calcul. Et il semblerait que la puce conçue par la société américaine en ait encore sous le pied.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro Hero 12 Black est extrêmement compacte.

L’arrivée d’une nouvelle version du système de stabilisation logicielle HyperSmooth (en version 6.0, désormais) n’en est qu’une illustration parmi d’autres.

  • Dimensions : 7,18 x 5,08 x 3,36 cm
  • Poids : 152 g (avec batterie et carte microSD)
  • Processeur : GP2
  • Capteur d’image : CMOS 1/1,9 pouce
  • Longueur focale : 12 à 39 mm (en équivalent 35 mm), champ de vision de 177°
  • Photos : 27,13 Mpixels (5 568 x 4 872 pixels), jusqu’à 24,69 Mpixels à partir d’une vidéo
  • Définitions vidéo : 5,3K60, 4K120 et 2,7K240, 1080p240
  • Format : 16:9 (9:16), 4:3 (3:4), 8:7 (7:8)
  • Encodage : 8 bit, 10 bit LOG
  • Stabilisation : logicielle, HyperSmooth 6.0
  • Écran arrière : 2,27 pouces
  • Écran avant : 1,4 pouce
  • Mémoire intégrée : Non
  • Carte mémoire : microSD V30 ou UHS-3 minimum
  • Résistance : étanchéité jusqu’à 10 m
  • Autonomie : batterie 1 720 mAh amovible, jusqu’à 2h30 en 1080p30
  • Micro et haut-parleur : trois / stéréo
  • Connectique : USB-C, Wi-Fi 5, Bluetooth 4.2
  • GPS : Non

La Hero 12 Black introduit également un mode vidéo HDR, avec le support du profil colorimétrique LOG 10 bit pour une plage dynamique plus importante. Un élément essentiel pour ceux qui utilisent leur GoPro pour produire des vidéos de qualité (quasi) professionnelle.

GoPro Hero 12 Black
Le module optique fourni par défaut.

Pour le reste, on retrouve le même capteur 8:7, avec le même module optique (avec un champ de vision large (177°), et une longueur focale qui peut varier entre 12 et 39 mm (en équivalent 35 mm). Comme l’an dernier, GoPro se sert de ce capteur de manière plus complète en proposant des formats d’image variés, notamment pour faciliter les formats vidéo verticaux. On trouve ainsi le ratio 8:7 (où la totalité du capteur est sollicitée), et les classiques 16:9 et 4:3. A noter que le 9:16 est parfait pour les vidéos sociales, et permet de conserver la caméra dans la même position tout en ayant un format vertical.

Enfin, pour ceux qui jugent l’élément important, sachez que la GoPro Hero 12 Black est dénuée de module de géopositionnement, là où la Hero 11 Black affichait une compatibilité avec les réseaux GPS, GLONASS et Galileo.

A lire aussi : Meilleures GoPro : quelle caméra acheter en 2024 ? 

GoPro Hero 12 Black
En haut, la GoPro Hero 11 Black, en bas, la GoPro Hero 12 Black. Le changement dans la continuité…

🧑‍🎨 Design : changement, continuité, etc.

GoPro fait donc évoluer son action cam par petites touches. On trouve ainsi le même design pour la quatrième année consécutive. Un boîtier râblé qui inspire confiance et est donné pour résister aux chocs et être étanche jusqu’à 10 mètres – ses séjours dans la piscine ou la neige ne lui feront pas peur. Sur ce point, une de ses deux concurrentes majeures, la DJI Osmo Action 4, fait mieux en annonçant 18 mètres, mais son autre concurrente, l’Insta360 One RS, fait moins bien, à seulement cinq mètres. GoPro est donc à un point d’équilibre, en quelque sorte, sachant que l’ajout d’un caisson lui permet d’atteindre une étanchéité à 60 m.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro Hero 12 Black est compatible avec les casques et écouteurs Bluetooth.

A l’arrière, on trouve un écran tactile de 2,27 pouces, qui est suffisamment lumineux pour être consulter en plein jour, même s’il nous faut bien reconnaître que le soleil d’hiver n’est pas le plus brutal. Sur la façade avant, on trouve évidemment le mono-objectif, accompagné d’un écran secondaire qui vous permet de contrôler ce que vous cadrez en mode selfie. GoPro n’a pas été le premier à le faire, mais son intégration est bonne et la taille de 1,4 pouce est suffisante pour être lisible sans demander d’y passer trop de temps.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que GoPro a fait en sorte que son action cam soit désormais compatible avec les casques Bluetooth, ce qui permet une prise de son de bien meilleure qualité. Si les trois micros embarqués dans la GoPro font un travail plutôt honnête, ils captent forcément moins bien le son de votre voix, par exemple, que des écouteurs conçus pour ça et logés dans vos oreilles. Ces AirPods, par exemple, ne feront pas aussi bien que des micros Bluetooth dédiés, mais on entre alors dans une autre dimension de production vidéo. Quoi qu’il en soit, il est possible désormais de connecter jusqu’à quatre appareils Bluetooth en même temps à la GoPro, des écouteurs, un micro, une télécommande sans-fil, etc.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro se recharge en USB-C.

Le boîtier change très légèrement esthétiquement parlant, juste de quoi signifier qu’il est désormais fabriqué à partir de plastique recyclé. On y retrouve toujours deux boutons ainsi sur la partie supérieure et un autre sur le côté gauche du boîtier. Le premier sert à lancer la GoPro pour filmer ou photographier. Le second offre une navigation parmi les différents modes Vidéo, Photos, Accéléré. Il sera ensuite possible d’affiner les réglages pour chacun de ces modes depuis l’écran tactile, ce qui est rapidement assez frustrant car l’interface n’est pas optimale. Cela passe par des glissements pas toujours bien contrôlable avec des gants et impose surtout de reprendre la GoPro en main. Nous vous conseillons plutôt de vous tourner vers votre smartphone, connecté en Bluetooth. Nous y reviendrons.

Quoi qu’il en soit, les boutons sont suffisamment résistants à la pression pour ne pas se déclencher dans un sac ou lorsqu’on saisit la caméra, mais sont suffisamment réactifs pour ne pas poser de problème, même avec des doigts gourds, humides ou protégés par des gants. Il suffit juste de savoir où appuyer, ce qui est assez simple même si l’action cam est fixée à un casque sur votre tête. Un bip, qu’on peut désactiver ou dont on peut réduire la puissance, signale que la commande est bien passée.

GoPro Hero 12 Black
La GoPro Hero 12 Black ne propose que deux boutons physiques… Ici, le “déclencheur”.

A droite on trouve une petite trape qui se ferme hermétiquement pour masquer et protéger la batterie amovible, le port USB-C, qui permet la recharge de la batterie ou la connexion de la GoPro à un ordinateur, ainsi que l’emplacement dans lequel il vous faudra glisser votre carte microSD.

Enfin, sur la partie inférieure, il y a les tiges de fixation abattables, afin qu’elles ne débordent pas du boîtier, et une nouveauté bienvenue, un filetage (1/4). Placé entre les deux tiges, il offre une option supplémentaire pour fixer directement une perche ou un ensemble de fixation comme on le souhaite.

GoPro Hero 12 Black
En haut, la GoPro Hero 11 Black, en bas, la GoPro Hero 12 Black, qui gagne un filetage intégré pour être fixée plus facilement à une perche, par exemple.

💪 Vidéo : silence, action…

L’an dernier, GoPro introduisait un capteur 8:7 de 27 Mpixels, davantage pensé pour les vidéos au format horizontal comme celles qui peuplent les plates-formes sociales. On le retrouve cette année. Il permet de filmer en 8:7, en 16:9 ou en 4:3, avec une définition maximale de 5,3K à 60 images par seconde. Bien entendu, le nombre d’images par seconde enregistré peut augmenter si vous réduisez la définition dans laquelle vous filmez. Il est ainsi possible de filmer en 120 i/s en 4K, et à 240 i/s en 2,7K et 1080p. A noter que sa concurrence la plus vaillante, l’Osmo Action 4, de DJI, ne capture pas autant d’images par seconde en 2K.

On notera que si la GoPro chauffe très légèrement quand elle est fortement et longuement sollicitée (par une définition ou un nombre d’images élevé), nous n’avons jamais rencontré de véritable problème sur ce point. Nous avons d’ailleurs comparé à circonstances identiques son comportement avec celui de la GoPro Hero 11 Black, et il nous a semblé qu’elle chauffait moins, pour de mêmes réglages. La froidure hivernale nous a certainement aidé en cela. Il est possible qu’en plein été vos sorties en plein cagnard malmènent davantage votre GoPro. A voir.

GoPro Hero 12 Black
Fermé par une trape étanche, la GoPro Hero 12 Black renferme une batterie, et un emplacement pour la carte microSD que vous utiliserez.

Quoi qu’il en soit, nous avons réussi à tourner des vidéos entre 30 et 50 minutes en 5,3K sans problème, si ce n’est que la batterie s’épuise alors rapidement. En Full HD ou 2,7K, nous avons réussi à filmer presque 90 minutes avant que la batterie ne rende l’âme, et environ une heure en 4K à 120 images par seconde. Il est d’ailleurs dommage que la GoPro ne prévienne pas plus clairement que la fin est proche… pour sa batterie tout au moins.

Par ailleurs, la Hero 12 Black permet toujours de jouer avec des focales virtuelles, qui sont « taillées » dans le processeur : des équivalents 12 mm (HyperView), 16 mm (SuperView), 16-34 mm (Large), 19-39 mm (Linéaire). Voilà qui offre des ultra-grands-angles et grands-angles. Ce sera à vous d’apprendre à les utiliser dans les bonnes conditions. Si l’équivalent 12 mm peut clairement avoir son charme lors d’un trajet à vélo ou d’une descente à ski, il est assez clair que la déformation angulaire sera trop prononcée si vous vous en servez pour filmer des personnes. Sauf à ce que cela soit l’effet recherché.

Image 2 : Test GoPro Hero 12 Black : des progrès à petits pas pour une action cam exceptionnelle
GoPro Hero 12 Black
Image 1 : Test GoPro Hero 12 Black : des progrès à petits pas pour une action cam exceptionnelle
  • GoPro Hero 12 Black
    339.99€
  • Rakuten
    339.99€
  • RueDuCommerce
    355€
  • Fnac
    372.99€
  • Darty
    372.99€
  • Amazon
    399€
  • Cdiscount
    399.90€
  • E.Leclerc
    449€
  • Pixmania FR
    449.90€
  • Boulanger
    449.99€
  • Carrefour
    449.99€
Plus d'offres

🎉 Une stabilisation exceptionnelle

De même, les réglages de la stabilisation devront être faits en connaissance de cause, ainsi activer l’AutoBoost, qui adapte l’importance de la stabilisation requise en fonction des conditions de tournage, absorbera évidemment les secousses et tremblements de vos déplacements, mais aboutira également à un recadrage plus important si vos plans sont vraiment très secoués.

Précisons en passant que le mode AutoBoost n’est pas possible en ratio 8:7 (plein ratio du capteur), et pas non plus disponible en 9:16, le ratio vertical. Il faut dans ces deux cas se « contenter » de la stabilisation HyperSmooth, mais nous ne nous en plaindrons pas, car elle est excellente.

GoPro Hero 12 Black

Mais en règle générale, AutoBoost, comme HyperSmooth 6.0, travaille dans l’ombre en se faisant oublier pour rendre vos vidéos agréables. Le travail de GoPro est sur ce point impressionnant. Tout comme ce qui est offert par un autre réglage, celui du verrouillage de l’horizon à 360°. Autrement dit, la GoPro réussit à maintenir une ligne d’horizon parfaitement stable et plane alors que la caméra a possiblement viré fortement à gauche ou à droite, que ce soit en prenant des virages très relevés en VTT ou en prenant une rampe bien vertigineuse en roller, skate ou ski. Si vous êtes à bord d’un manège et que vous vous lancez dans des loopings, la GoPro fera en sorte que tout reste stable et d’aplomb.

Vous ne serez peut-être pas appelé à utiliser ce mode tous les jours, mais une chose est sûre, le résultat est impressionnant, ou quand la technologie touche à la magie…. Les vidéos stabilisées produites sont bluffantes d’un point de vue visuel, bien entendu, mais aussi d’un point de vue technique, puisqu’il est possible de l’activer alors que vous filmez en 5K et 30 images par seconde ou 4K et 60 images par seconde.

GoPro Hero 12 Black

🚀 Quelle qualité en vidéo ?

La GoPro embarque une puce performante, qui n’est pas encore au maximum de ses capacités, toutefois, son capteur n’étant pas très vaste, il y a des limites à ce que cette action cam peut produire – tout autant que ses concurrentes d’ailleurs.

Néanmoins, en pleine lumière, et quelle que soit la définition retenu la qualité des vidéos est excellente, les couleurs sont fidèlement reproduites, séduisantes (surtout en activant la HDR ou le profile Log, les bleus et les verts sont alors plus éclatants). L’exposition des plans est plutôt bonne, avec de beaux contrastes et par de zones trop bouchées, même quand les choses vont un peu vite – ce qui arrive bien souvent quand on utilise une GoPro.

GoPro Hero 12 Black

Quand la lumière vient à manquer la qualité n’est pas toujours excellente, mais reste très exploitable pour des vidéos YouTube ou des souvenirs à partager entre amis. La GoPro ne peut monter au-delà des 6400 ISO en vidéo (et 3200 ISO en photo), ce qui est déjà beaucoup pour un capteur de cette taille (de type 1/1.9, soit en l’occurrence 6,3 x 5,5 mm de côté).

Le bruit numérique est relativement contenu, c’est davantage le manque de piqué qu’on relève. Un manque de piqué qu’on retrouve d’ailleurs un peu en plein lumière. Les détails sont généralement bien présents, mais avec une impression d’imprécision relative. Rien de désagréable et de rédhibitoire si vous regardez vos vidéos sur votre smartphone ou même un téléviseur. Malgré l’échantillonnage en 10 bit, on n’a pas affaire à une caméra pro, et ces petites limites sont donc tout à fait excusables.

On remarquera toutefois un point concernant la vidéo, il est parfois assez difficile de savoir quelle définition, nombre d’images par seconde et ratio d’image sont disponibles. En effet, en fonction des réglages choisis pour un de ces critères ou l’activation de la HDR (qui permet de capturer une plage dynamique plus importante), toutes les options disponibles pour les autres ne le sont plus forcément.

Ainsi, activant la HDR, en 4K et 16:9, vous pourrez pousser jusqu’à 60 images par seconde, alors qu’en 5,3K, vous plafonnerez à 30 images par seconde. Abandonnez la HDR et vous repassez à 60 i/s en 5,3K et à 120 en 4K. Maintenant activez le mode Log, toujours en 16:9 et 4K, vous pouvez aller jusqu’à 120 i/s… Bref, ces limitations sont logiques et tiennent aux capacités de la GoPro et notamment de sa puce, néanmoins, c’est un petit casse-tête.

GoPro Hero 12 Black

📷 GoPro : aussi quelques photos

La GoPro Hero 12 Black permet aussi de prendre des photos. A l’heure où tout le monde a un smartphone sur soi et au vu des limites susmentionnées, on ne prend pas trop de risque à dire que cet usage restera anecdotique. D’ailleurs, comme pour la vidéo, il est possible de lui demander vocalement de prendre un cliché, sans avoir à toucher la caméra. C’est une bonne idée quand celle-ci est fixée sur votre casque ou vos mains sont occupées, par exemple.

Quoi qu’il en soit, GoPro a introduit un mode qui permet de prendre des photos selon des intervalles qui vont d’une demi-seconde à 120 secondes. La durée dépendant évidemment de ce que vous recherchez à produire comme effet et de ce que vous filmez.

GoPro Hero 12 Black
Le mode AutoBoost n’est pas disponible dans toutes les définitions d’image.

La qualité des photos est néanmoins honnête, avec les mêmes restrictions que pour la vidéo en matière de focale, notamment. La GoPro est davantage taillé pour les paysages que pour les portraits, vous l’aurez compris. On constatera également que malgré le mode nuit les clichés nocturnes ne sont pas forcément au top, surtout quand la montée en ISO est importante. Cependant, si vous entendez en faire un appareil photo d’appoint pour situation extrême, vous pourrez compter sur un mode Raw, qui vous demandera toutefois pas mal de travail de développement.

GoPro Hero 12 Black
Image 1 : Test GoPro Hero 12 Black : des progrès à petits pas pour une action cam exceptionnelle
  • GoPro Hero 12 Black
    339.99€
  • Rakuten
    339.99€
  • RueDuCommerce
    355€
  • Fnac
    372.99€
  • Darty
    372.99€
  • Amazon
    399€
  • Cdiscount
    399.90€
  • E.Leclerc
    449€
  • Pixmania FR
    449.90€
  • Boulanger
    449.99€
  • Carrefour
    449.99€
Plus d'offres

📱 Quik, l’arme secrète de GoPro

Généralement, on regarde à peine ces vidéos tournées dans des moments d’excitation… Pour éviter que vos descentes à ski mémorables ou vos sorties à vélo épiques ne finissent dans un recoin de SSD, GoPro a un atout dans sa manche.

L’application (et le service) Quik de GoPro construit autour d’une application (Replay) originellement développée par une société française, rachetée par la société américaine en 2016, est un véritable plus. Tout d’abord, pour la gestion des rushes et photos prises depuis la caméra.

Il est ainsi possible de facilement les copier dans le cloud ou sur le smartphone pour pouvoir les consulter à l’envi.

GoPro Hero 12 Black
L’application Quik permet de contrôler la GoPro, mais aussi de réaliser des petits montages vidéos à partir de vos rushes.

Ensuite, Quik propose grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle de créer un montage à partir des vidéos et photos désignées. Vous n’avez qu’à choisir un titre, définir un thème, et déterminer une durée, et le tour est joué. Attendez quelques secondes/minutes et vous aurez une vidéo exportable et que vous pourrez envoyer à vos proches. C’est tellement facile que ça en devient ludique.

GoPro Hero 12 Black
L’interface de création de films est extrêmement simple, et tout est réglé en cinq étapes automatisées…

Enfin, Quik a donné son nom à l’ensemble de l’application qui permet de beaucoup plus facilement contrôler la GoPro, d’altérer ses réglages, de lancer une vidéo, une synchronisation, de consulter les médias enregistrés, etc. C’est donc tout à la fois un excellent moyen de compenser l’ergonomie minimaliste de la GoPro, en transformant votre smartphone en télécommande, mais aussi en terminal de production de vidéos finalisées. Bref, Quik n’est pas qu’une appli anecdotique, c’est un atout majeur pour l’utilisateur de la GoPro, dont il ne faut absolument pas se passer.

⚖️ Le verdict de notre test de la GoPro Hero 12 Black

GoPro Hero 12 Black
8,5/10

GoPro Hero 12 Black 

Peu de changements, mais excellente malgré tout

  • Caméra sport GoPro HERO12 Noir
    339.99€
  • 339.99€
    Voir l’offre
  • 355€
    Voir l’offre
  • 372.99€
    Voir l’offre
  • 372.99€
    Voir l’offre
  • 399€
    Voir l’offre
  • 399.90€
    Voir l’offre
  • 449€
    Voir l’offre
  • 449.90€
    Voir l’offre
  • 449.99€
    Voir l’offre
  • 449.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le boîtier toujours compact et résistant
  • La fixation intégrée
  • La stabilisation toujours incroyable
  • Les vidéos en 5,3K, 4K et 2,7K et le mode LOG
  • La performance de la puce
  • L’autonomie honnête
  • L’intégration de Quik
On n’aime pas
  • L’interface optimisable
  • Les performances en basse lumière
  • L’étanchéité à 10m seulement
Verdict :

On l’a dit d’emblée, la GoPro Hero 12 Black n’est pas une révolution. C’est entendu, mais la société américaine y glisse malgré tout quelques améliorations bienvenues. Elles ne justifient pas forcément que vous l’achetiez pour remplacer votre GoPro Hero 10 ou 11 si cette dernière est opérationnelle. En revanche, puisque son prix a été revu à la baisse et qu’elle fait mieux que la génération précédente (sauf pour le GPS), difficile de ne pas la conseiller si vous souhaitez agrandir votre parc de GoPro ou vous équiper pour la première fois. Malgré ses progrès itératifs un peu frustrants, elle demeure une référence en la matière, surclassant la concurrence, notamment grâce à sa stabilisation exceptionnelle et à son appli Quik.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !