Accueil » Test » Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?

Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?

L’iPhone 12 Pro est coincé entre le 12 Pro Max et l’iPhone 12. Il risque l’étouffement à moins que les quelques différences qu’il cultive avec son petit frère, l’iPhone 12, ne justifient son existence.

Image 2 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
8/10

Apple iPhone 12 Pro

1159€ > Boulanger
On aime
  • Format parfait
  • Qualité de fabrication et finitions sublimes
  • Un écran lumineux aux couleurs naturelles
  • Autonomie correcte
  • Système photo efficace (mais moins bon qu'un Mate 40 Pro)
  • Étanchéité au-dessus du lot
On n’aime pas
  • Toujours un écran bloqué à 60 Hz
  • Absence de chargeur secteur dans la boîte et d'adaptateur minijack
  • Vitesse de charge dans la moyenne
  • Photos parfois trop lumineuses, zoom limité à x2 en optique
  • Pas le meilleur rapport qualité/prix de la gamme
Verdict :

L’iPhone 12 Pro est en n’en pas douter un excellent smartphone. Son format presque compact se montre très agréable au quotidien et il est utilisable assez facilement d’une seule (grande) main. Inutile de revenir sur son superbe design et sa finition exceptionnelle, car ce sont tout simplement les mêmes que l’iPhone 12. Même chose pour son écran dont la dalle OLED se montre lumineuse et très précise en matière de colorimétrie. À l’usage, difficile de sentir le gain de vitesse apporté par les 2 Go de mémoire vive supplémentaires et pour cause : le duo iOS et plateforme A14 Bionic est une référence absolue. Difficile de faire plus fluide qu’extrêmement fluide. À moins d’offrir un écran à la fréquence de rafraîchissement doublée, mais ce n’est pas le choix qu’a fait Apple qui se cantonne au 60 Hz. Si vous n’avez goûté au plaisir d’utiliser une dalle 120 Hz, cela ne vous manquera pas. Dans le cas contraire, la déception pourrait poindre le bout de son nez. En photo, l’iPhone 12 nous avait séduits en se montrant particulièrement convaincant en basse luminosité. Les couleurs sont séduisantes tout en conservant un grand naturel. L’iPhone 12 Pro va encore plus loin en intégrant désormais un téléobjectif x2 et un scanner LiDAR. Le résultat obtenu est bon, mais moins qu’un Mate 40 Pro, champion toute catégorie, notamment avec une luminosité trop prononcée et un zoom optique limité. A quantité de mémoire équivalente, 200 € de moins, l’iPhone 12 offre un zoom numérique convaincant. Il nous semble donc que le 12 Pro manque un peu d’arguments pour justifier un tel écart de prix.

plus

L’iPhone 12 Pro est très proche de l’iPhone 12 que nous avons testé ici. En effet, il en diffère seulement par la présence d’un troisième module photo et par 2 Go de RAM supplémentaire pour une différence de prix au final de 200 € à capacité de stockage identique. Le jeu en vaut-il la chandelle, car en investissant la différence tarifaire en accessoires il est possible de s’équiper d’une coque et de la station de recharge MagSafe ou encore d’AirPods.

Jamais Apple n’aura proposé autant de déclinaisons de son smartphone vedette simultanément. De quoi certainement combler tous les utilisateurs en fonction de leurs besoins et de leur budget, mais aussi à parfois les décontenancer un petit peu. Nous n’avons rarement eu autour de nous de personne hésitant entre un iPhone 12 Mini (dont les ventes sont décevantes), un 12 ou un 12 Pro sans compter le 12 Pro Max.

Image 3 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Prix et disponibilité

L’iPhone 12 Pro vient se situer au sein de ce que l’on peut désormais appeler une véritable gamme entre le Pro Max qu’Apple destine aux passionnés de photo et sans doute aussi aux personnes adorant les très grands smartphones et le 12, un produit raisonnable sans véritable point faible. L’iPhone 12 Pro est proposé en trois capacités : 128 Go, 256 Go et 512 Go pour des tarifs de respectivement 1 159, 1 279 et 1 509 €. Il est donc plus proche du point de vue pécuniaire du Pro Max que de l’iPhone 12.

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?

Quatre couleurs sont proposées aux consommateurs : graphite, argent, or et bleu pacifique. Vous l’aurez compris, l’iPhone 12 Pro n’est pas, pour le moment en tout cas, concerné par le rouge lié au programme (Product) RED. Comme toujours avec les produits signés Apple, la comparaison avec la concurrence est ardue pour plusieurs raisons. Par exemple, les smartphones Android connaissent invariablement au cours de leur carrière des baisses de prix et leur marché de l’occasion est nettement moins dynamique.

Prenons le cas du Samsung Galaxy S20+ 5G qui peut être considéré comme le pendant de l’iPhone 12 Pro dans le catalogue du constructeur coréen. Il a été lancé au prix de 1 109 euros en 128 Go. Un tarif qui le situe quasiment dans les mêmes eaux que notre iPhone de test. Mais depuis il est devenu très facile de le trouver à moins de 750 €.

Un design toujours aussi réussi

Le design de l’iPhone 12 Pro est le même que celui de l’iPhone 12. Nous retrouvons donc avec le même plaisir les flancs rectilignes en métal de celui-ci qui évoquent des générations plus anciennes comme l’incontournable 5s. Le tout est servi par une qualité de fabrication tout simplement parfaite. L’étanchéité de ce smartphone impressionne puisqu’il serait capable selon Apple de faire face sans mal à une impression de 30 minutes sous 6 mètres d’eau. Des informations à prendre avec précaution : l’eau de mer par exemple nécessite un rinçage très rapide après le plongeon.

Image 4 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Avec son écran de 6,1 pouces qui occupe 86 % de la façade du mobile, l’iPhone 12 Pro offre une surface d’affichage confortable parfaitement adaptée aux usages actuels comme la vidéo ou les jeux mobiles. En haut, une fois encore Apple a opté pour une large encoche qui accueille le système de reconnaissance faciale FaceID ainsi que la caméra frontale. Bien sûr cela vient grever une partie de la surface d’affichage, mais on s’habitue très vite à sa présence. Malgré tout, cet iPhone demeure plutôt compact par rapport aux mastodontes du marché avec ses 146,7 x 71,5 x 7,4 mm soit des mensurations identiques à celles de son petit frère. En revanche le poids diffère assez nettement entre les deux puisque le Pro pèse 189 g contre 164 g pour l’iPhone 12.

Image 5 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Le dos est en verre, mais la finition glossy cède sa place à du satiné instantanément moins sensible aux traces de doigt sur certaines couleurs. Si vous êtes du genre maniaque, vous devriez apprécier. Les éléments liés à la photo sont regroupés dans un bloc carré : nous retrouvons trois caméras, un flash leds et la fenêtre de l’autofocus. Ces trois modules photo se remarquent de loin en raison du grand diamètre des optiques.

Un excellent écran, mais toujours en 60 Hz !

Du côté de l’affichage, on prend les mêmes et on recommence puisque l’écran du 12 Pro est identique à celui de l’iPhone 12. À la manœuvre, une dalle 19,5/9e Super Retina XDR OLED qui affiche une définition de 1170 x 2532 pixels soit 460 ppp. Nous l’avons soumis à notre batterie de tests habituelle grâce à notre sonde X-Rite i1 Display. Pour la luminosité, Apple laisse difficilement la main et nous avons donc dû simuler une forte luminosité ambiante avec le flash d’un autre smartphone pour obtenir la luminosité maximale qu’est capable de produire l’écran. Dans ces conditions, notre sonde annonce 828 cd/m2, un excellent chiffre témoignant d’une luminosité très élevée.

Nul doute que l’écran de l’iPhone 12 Pro demeurera pleinement utilisable à l’extérieur y compris face au soleil. La température des couleurs mesurée par nos soins est de 6 400 kelvins soit quasiment la valeur idéale qui est de 6 500 kelvins. Quant au fameux DeltaE qui correspond à la différence entre la couleur affichée et celle théorique, il est là aussi tout proche de la perfection puisque notre sonde octroie à l’écran de l’iPhone 12 Pro un excellent 1,6. Voilà donc un très bel afficheur qui nous laisse toutefois sur notre faim.

Image 6 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En effet, alors que la plupart des smartphones Android haut de gamme présentent une fréquence de rafraîchissement de 90 ou 120 Hz, voire parfois encore plus. Ce chiffre caractérise le nombre de fois où l’image affichée va être mise à jour par seconde. Plus il est élevé plus cela donnera une impression de fluidité dans les jeux vidéo bien sûr, mais aussi dans les mouvements de scrolling dans l’interface utilisateur. L’iPhone 12 Pro, comme tous les iPhone 12 d’ailleurs, se contentent du 60 Hz le standard. Dommage.

Bien entendu, la dalle OLED bénéficie de la protection du fameux Ceramic Shield, un matériau unique ultra-sophistiqué présenté comme étant 4 fois plus résistant aux chutes que le Gorilla Glass utilisé par la précédente génération d’iPhone.

Une fluidité impossible à prendre en défaut

En maîtrisant de A à Z les aspects matériels et logiciels de son smartphone, Apple est capable d’atteindre un niveau d’optimisation tout simplement impressionnant. L’iPhone 12 Pro ne viendra pas mettre à mal cette affirmation. En effet, la nouvelle plateforme maison, l’A14 Bionic reprise de l’iPhone 12 affiche une santé de fer avec son processeur hexacœur qui tutoie la barre des 3 GHz. Par rapport à celui-ci, le Pro bénéficie de 2 Go de mémoire vive de plus soit un total de 6 Go. Les benchmarks témoignent bien évidemment de cette puissance comme vous pouvez le constater sur les différentes captures d’écran que nous vous présentons. Il convient de prendre avec des pincettes les résultats obtenus avec AnTuTu qui ont énormément varié au cours de nos tests.

Image 7 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Toujours est-il que l’iPhone 12 Pro fait tourner les jeux les plus exigeants avec une fluidité parfaite tandis que les tâches les plus lourdes sont exécutées avec brio. C’est par exemple le cas pour réaliser des montages de vidéos 4K avec iMovie.

La partie radio est reprise de l’iPhone 12 et vient aussi se placer sous le signe de la vitesse ou plutôt de la Vitesse. Nous retrouvons ainsi la fameuse et désormais incontournable 5G avec un modem développé par Qualcomm. La 4G gigabit est aussi présente, tout comme les dernières versions des protocoles Wi-Fi et Bluetooth. La 5G millimétrique qui permet d’atteindre des vitesses de transfert encore plus élevées n’est pas encore implémentée dans les iPhone vendus en dehors du marché américain. Il faudra sans doute attendre la prochaine génération pour que cela soit le cas sur nos iPhone.

Une photo convaincante, mais pas parfaite (versus Huawei Mate 40 Pro)

Comme ses prédécesseurs, l’iPhone 12 Pro est scruté quant ses capacités en photo. Pour évaluer ses performances en la matière, nous avons fait rentrer à la rédaction le Mate 40 Pro de Huawei. Assez confidentiel de par l’absence des services Google en son sein, le haut de gamme chinois est cependant un excellent photophone et même le meilleur du moment selon le laboratoire DxOMark qui lui a attribué un score de 136 points. Quoi de mieux pour affronter le petit nouveau d’Apple ?

Image 8 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

À l’arrière de l’iPhone 12 Pro, on trouve une large protubérance, logement de ses capteurs photo. Carré et de même dimension que celui de l’iPhone 11 Pro, il déséquilibre toujours l’iPhone lorsqu’il est posé, sans coque, sur une table. Côté organisation, on y trouve toujours trois capteurs, celui qui le différencie de l’iPhone 12 étant son téléobjectif, un module de 12 mégapixels avec une ouverture f/2.0. Les deux autres, le grand-angle et l’ultra grand-angle sont communs à tous les iPhone 12. Comparés à la génération précédente, ils sont identiques à un détail près : une meilleure ouverture pour le capteur principal qui passe de f/1.8 à f/1.6, de quoi garantir une meilleure prise lumineuse.

Image 9 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Et à côté des trois capteurs de l’iPhone 12 Pro, on découvre une nouveauté de cette génération, le TOF 3D LiDAR. Déjà croisé sur les iPad Pro, ce scanner est voué à de multiples usages, notamment de réalité augmentée en mesurant la distance entre la cible et le capteur afin d’affiner le positionnement. Mais si Apple avait mis ce point en avant lors de la présentation de ses iPad Pro, il a trouvé un usage bien plus commun sur l’iPhone 12 Pro en le mettant à contribution dans sa partie photo. Dans les faits, ce sont les clichés en basse luminosité qui en profitent ainsi que le mode Portrait.

Image 10 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Apple iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Mode portrait

Commençons d’ailleurs par ce mode Portrait. En la matière, comme on peut le voir sur le cliché ci-dessus, l’iPhone 12 Pro se débrouille plutôt pas mal. Les contours sont assez bien délimités. La zone fleurie de la plante prise pour cible est bien nette. Le Mate 40 Pro travaille beaucoup plus en douceur en ne floutant que légèrement les endroits non visés.

Image 11 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 12 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En outre, l’iPhone offre une prévisuailisation intéressante puisqu’elle correspond au cliché qui va être pris. De quoi limiter grandement les erreurs dues à un flou mal placé, par exemple. Mais cette option ne le sauve pas de toutes les situations. Son mode Portrait est à la peine sur des sujets complexes avec des arrière-plan tout aussi fournis. On en veut pour preuve ce Gundam sur fond de la photo précédente. Si le corps est visible, les armes sont floutées. À ce jeu, le Mate 40 Pro est largement moins pris en défaut avec un effet bokeh tout en nuances. Le résultat tranché et optimal, c’est avec notre Pixel 5 que nous l’avons obtenu.

Image 13 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 14 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Côté colorimétrie, l’iPhone 12 Pro tient la route. Nous n’avons noté aucune aberration durant notre test. Sur le cliché qui suit, on notera une teinte qui manquerait légèrement de chaleur, comparé au Mate 40 Pro. En revanche, le ciel nuageux obtenu avec l’iPhone est beaucoup plus proche de la réalité, moins plat et avec un bleu moins édulcoré.

Image 15 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 16 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Respect des couleurs

Pour continuer sur cette photo, on regrettera un manque de piqué dans le fond, notamment le côté en pierre de la maison d’arrière-plan. Ses stries sont plus contrastées avec le Mate 40 Pro et les alvéoles ne s’en détachent que mieux.

Image 17 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro / Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Ultra grand-angle

L’ultra grand-angle de l’iPhone 12 Pro est plus large que celui du Mate 40 Pro. Le rendu est fidèle malgré une légère déformation des bords.

Image 18 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 19 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Luminosité/contraste

Côté luminosité, ces plantes éclairées naturellement par le soleil d’hiver marquent le pas pour l’iPhone 12 Pro. Le résultat est fade. On est sur des teintes presque pastel. Alors que le Mate 40 Pro, de son côté, offre des nuances de vert et de jaune, riches et contrastées, de quoi offrir un rendu plus volumineux.

Image 20 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 21 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Zoom

Constat différent en zoom x2, optique sur les deux appareils. L’image de l’iPhone est mieux contrastée et ajoutons qu’il respecte ici mieux les couleurs, le rouge du bus étant plus proche de la réalité que le rendu du Mate 40 Pro.

Image 22 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 23 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En x5, on est en numérique sur l’iPhone et en optique sur le Mate 40 Pro. Le Spider-Man que nous avons pris en photo se montre sous deux luminosités différentes avec les smartphones d’Apple et de Huawei. Le résultat parle de lui-même. L’iPhone manque de précision dans ses contours. On note également toujours cette luminosité trop présente, ce qui écrase le détail de la réverbération du soleil sur l’arrière de la tête. Détail très bien mis en valeur par le Mate 40 Pro.

Image 24 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 25 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En x10, le smartphone de Huawei passe en hybride avec un rendu sans commune mesure avec celui de l’iPhone. Piqué, précision des contours, netteté, tout y passe.

Image 26 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 27 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Selfie

La tendance s’inverse en selfie. Là, l’iPhone reprend le dessus. Que ce soit en mode normal ou en mode portrait, on a un rendu plus naturel, moins lissé. L’iPhone rendu bien le grain de la peau, sans en ôter artificiellement les impuretés. La teinte est aussi meilleure. Côté portrait, si le visage est bien détouré dans les deux cas, la casquette pose encore problème. Le Mate 40 Pro se trompe aussi sur l’épaule de la veste en cuir légèrement prise dans l’effet bokeh.

Image 28 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro / Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 29 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
iPhone 12 Pro / Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Mode nuit

En mode nuit, l’iPhone 12 Pro récupère bien la lumière. Le cliché ci-dessous a été pris dans la pénombre, sous un escalier. Le Mate 40 Pro se distingue par une image moins bruitée, un contraste plus appuyé aussi. En revanche, dans les deux cas, la colorimétrie est affectée : trop de vert sur l’iPhone 12 Pro et trop de rouge sur le Mate 40 Pro. On notera enfin que le mode nuit automatique de l’iPhone n’est pas idéal. Dans notre situation, nous avons eu un meilleur rendu en forçant le temps de pose à 10 secondes, plutôt que les 3 secondes utilisés automatiquement par l’iPhone.

Image 30 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Nuit iPhone 12 Pro / exposition 10 secondes – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 31 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Nuit Mate 40 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr
Image 32 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?
Nuit iPhone 12 Pro / exposition 3 secondes – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

En selfie, c’est encore une fois de plus le Mate 40 Pro qui l’emporte avec une netteté très appréciable et un bon respect colorimétrique. En revanche, on regrette son flash artificiel (écran blanc avec luminosité au maximum) qui surexpose le centre de l’image. Un souci que l’on ne rencontre pas avec l’iPhone 12 Pro, mais celui-ci souffre d’une image un peu flou et bruitée.

Image 33 : Test iPhone 12 Pro : trouve-t-il sa place dans la gamme 2020 ?

Autonomie : correcte, mais un smartphone décevant par sa vitesse de charge

Voilà un chapitre qui sera rondement mené, car le 12 Pro se situe dans les pas de l’iPhone 12. Plutôt logiquement d’ailleurs puisque les deux versions embarquent la même batterie d’une capacité de 2 850 mAh. Un chiffre qui fait pâle figure aujourd’hui, car la concurrence mue par l’OS de Google dépasse souvent les 3 500 mAh.

Sans surprise donc, cet iPhone 12 Pro n’est pas un champion en matière d’autonomie, mais il parvient cependant à limiter les dégâts en se montrant capable d’offrir une bonne journée d’utilisation à son heureux propriétaire. En l’absence de chargeur dans la boîte nous avons utilisé celui d’un iPad Pro qui délivre la puissance maximale exploitée par l’iPhone 12 Pro soit 20 W. Dans cette configuration, il nous a fallu environ 70 minutes pour une charge complète. Clairement, on voit fréquemment nettement plus rapide.

Pour la recharge sans-fil, Apple propose sa technologie MagSafe. Il s’agit d’un jeu d’aimants qui permet au smartphone de tenir dans une position optimale sur le socle de recharge. Le premier socle compatible est bien entendu proposé par Apple. Il propose une puissance de 15 W sachant que sur les autres chargeurs sans-fil, l’iPhone 12 n’exploitera pas plus de 7,5 W. Pour autant, là aussi le smartphone de la marque à la Pomme ne brille guère par sa vitesse de charge avec presque 90 minutes nécessaires. Et pour info, c’est encore pire avec un iPhone 12 Mini, lequel ne profite que de 12 Watts avec le chargeur MagSafe.