Accueil » Test » Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Avec son Reno 8, Oppo lance un smartphone milieu de gamme aux performances équilibrées. La marque a particulièrement soigné le design et la partie photo pour séduire les amateurs d’appareils premium. Pari réussi ?

Image 2 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
8/10

Oppo Reno8

Le smartphone bien équilibré

On aime
  • L’écran Amoled de bonne facture
  • La qualité photo convaincante
  • La charge SuperVOOC 80 W très rapide
  • L’autonomie très confortable
  • La puissance suffisante pour tout
  • L’OS à jour (ColorOS 12.1 + Android 12)
  • La garantie de 3 ans
On n’aime pas
  • Le prix assez élevé
  • Le rafraîchissement limité à 90 Hz
  • Les bordures d’écran pas assez fines
  • Le son mono
  • Le zoom optique x2 seulement
  • Résistant aux éclaboussures seulement
Verdict :

Le Oppo Reno 8 est un smartphone très réussi aussi bien sur le plan du design avec son boîtier fin et élégant que des performances, quasi sans faute. Son tarif élevé pour un milieu de gamme (si premium soit-il) pourra en décourager certains, mais c’est indubitablement le prix à payer pour profiter d’un mobile parfaitement équilibré au demeurant capable de sortir du lot en photo. Quelques lacunes viennent jouer les trouble-fêtes comme les bordures d’écran pas assez fines à notre goût ou l’absence de véritable certification d’étanchéité de type IP67 ou IP68. Pari gagné toutefois pour Oppo qui propose un téléphone de rentrée séduisant qui on n’en doute pas devrait trouver son public.

Véritable successeur du Reno 6 de 2021, le nouveau Reno 8 d’Oppo débarque en France avec un design premium et un équipement pensé pour clouer le bec de ses rivaux que ce soit en termes de puissance, d’endurance ou même de qualité photo. Une bonne nouvelle après un Reno 7 intermédiaire, aux performances en demi-teinte.

Image 3 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Ce smartphone s’inscrit au cœur d’une série de trois modèles incluant un Reno 8 Lite et un Reno 8 Pro, des appareils un cran au-dessous, en matière d’équipement, des très haut de gamme de la marque, les Find X5. Décliné en Or chatoyant et en Noir chatoyant, le Reno 8 est commercialisé au prix de 599 euros.

Image 4 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

On est donc plutôt sur le haut du panier avec ce mobile qui, comme le Reno 8 Lite (449 euros) et le Reno 8 Pro (799 euros), s’invite en magasin avec une confortable garantie de 3 ans. C’est dire si Oppo se repose sur la fiabilité de ses produits. Ils bénéficient d’ailleurs tous les trois d’une certification TÜV SUD qui garantit une fluidité de navigation stable pendant cette même période de 36 mois.

Image 5 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Pour toute précommande avant le 15 septembre, les écouteurs Oppo Enco, d’une valeur de 199,99 euros, sont offerts avec le Reno 8. L’occasion d’adoucir la facture assez salée si on la compare à celle d’un smartphone Xiaomi ou Realme, réputés pour leur rapport qualité-prix imbattable. Les performances de ce Reno peuvent-elles vous convaincre de sauter le pas ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Oppo Reno 8 : les principaux points positifs

Ecran, batterie, charge rapide, processeur, capteurs photo… Oppo se bat sur tous les fronts pour que le Reno 8 soit incontournable en cette rentrée. Voici les atouts les plus marquants relevés par la rédaction, après un test de quelques semaines.

1. Un écran mis en valeur par un beau boîtier

Pour la conception de son Reno 8, Oppo a fait appel à des composants et des matériaux extrêmement qualitatifs. L’écran Full HD+ de 6,43 pouces, de technologie Amoled avec tous les avantages que cela inclut (noirs profonds, couleurs flatteuses), d’une luminosité satisfaisante, bénéficie de deux modes d’affichage « Vive » (par défaut) et « Naturel » pour les adeptes de la fidélité des couleurs. Avec en sus la possibilité de régler manuellement la température des couleurs, de moins fatiguer ses yeux avec le  mode « Confort des yeux » et d’améliorer le visionnage des vidéos YouTube ou Instagram avec « Amélioration des couleurs de la vidéo » (un moteur à base d’IA).

Image 6 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Cet écran est particulièrement mis en valeur par le boîtier fin et racé du Reno 8 (7,67 mm d’épaisseur pour 179 grammes) au design monocoque. En façade, la protection Gorilla Glass 5 prévient les rayures et au dos, le revêtement Oppo Glow, au traitement oléophobique, s’avère très efficace contre les traces de doigts disgracieuses et agréable sous les doigts.

Image 7 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Les amateurs de sobriété devront composer avec les scintillements de ce dos, surtout sur la version Or chatoyant que nous avons testée. La version noire du boîtier (dos et tranches) composé d’aluminium, de polymère et de fibres de verre sera bien entendu plus discrète.

Image 8 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Si on retrouve dans ce Reno8 le cadre anguleux et les tranches plates du Reno 6 (façon iPhone), le nouveau smartphone d’Oppo trouve aussi son inspiration dans le Find X5 Pro, avec un bloc photo qui se fond littéralement dans la coque. Effet waouh garanti !

2. Des photos globalement réussies, selfies inclus

Pour la partie photo, Oppo a fait appel aux meilleurs capteurs de Sony y compris en façade, en y ajoutant son expertise maintes fois démontrée, plus particulièrement sur les Find X5, champions du domaine.

Image 9 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Pour l’objectif principal, le constructeur a notamment fait confiance au fleuron du japonais, l’IMX766 (50 mégapixels), un capteur grand format, qui gère bien les basses lumières. Le résultat n’est bien sûr pas à la hauteur des Find X5, mais satisfera la plupart des utilisateurs, y compris sur des scènes de soirées, avec un minimum d’éclairage urbain toutefois.

Image 10 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Image 11 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Zoom 2x
Image 12 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Grand-angle
Image 13 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Ultra grand-angle
Image 14 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Image 15 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Grand-angle
Image 16 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Ultra grand-angle
Image 17 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Zoom 2x
Image 18 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Image 19 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Grand-angle
Image 20 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Ultra grand-angle
Image 21 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Zoom 2x
Image 22 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Macro
Image 23 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Image 24 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Image 25 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Grand-angle
Image 26 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Ultra grand-angle

L’Ultra grand-angle (IMX355 en 8 mégapixels) donne de son côté d’honnêtes résultat en journée, mais s’avère un peu à la peine en basses lumières, même en faisant appel au Mode Nuit de la Caméra. Oppo a, en revanche, mis le paquet sur les portraits, diurnes et nocturnes, avec une certaine réussite, y compris avec le capteur de façade.

Image 27 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Portrait de nuit
Image 28 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
Selfie de nuit

3. Une autonomie confortable avec une charge très rapide

Avec un boîtier aussi fin, avouons-le, nous avions quelques doutes quant à l’autonomie du Reno 8, qui parvient tout de même à embarquer une batterie de 4500 mAh. L’inquiétude a vite été éliminée. L’appareil affiche une confortable endurance qui vous fera très largement passer le cap d’un à deux jours d’utilisation loin de toute prise électrique (en fonctions de vos usages). Nous avons relevé un très bon résultat d’environ 13 heures en streaming vidéo, écran poussé au maximum de sa luminosité. Un temps identique à celui mesuré sur le Reno 7, sans trop de surprise avec une batterie et un écran de taille identique. Sur des usages intensifs come le jeu, il sera toutefois difficile de dépasser les 3h30.

Image 29 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

La bonne nouvelle est que le Reno8 est livré avec un chargeur SuperVOOC 80 W qui garantit une charge très rapide. En 32 minutes, le smartphone fait le plein intégral selon nos mesures. Mieux, en une douzaine de minutes, il recouvre 50% d’autonomie !

4. Conçu pour le divertissement, jeu inclus

Equipé du Mediatek  Dimensity 1300, un processeur assez récent gravé en 6 nm (présent aussi le Oneplus Nord 2T) et épaulé de 8 Go de mémoire vive (extensible de 5 Go supplémentaires de mémoire virtuelle prise sur le stockage), le Reno 8 offre une expérience de jeu plaisante avec une belle stabilité. La chauffe est plutôt contenue (avec un pic tout de même à 49 degrés en poussant le mobile dans 3D mark). Dans Genshin Impact, l’appareil affiche en niveau de performances une qualité des graphiques moyenne par défaut, avec 30 images par seconde.

Image 30 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Ce n’est pas un monstre de puissance, mais le Reno 8 se défend avec les honneurs. Oppo met d’ailleurs en avant le système de refroidissement amélioré par rapport au Reno 6, avec notamment une surface de refroidissement liquide (chambre à vapeur) 2,5 x plus grande. Les performances 5G du mobile sont également mises en avant et Oppo met à la disposition des utilisateurs un espace de stockage important pour les téléchargements (256 Go contre 128 auparavant).

Oppo Reno 8 : les principaux points négatifs

Nul n’est parfait. L’Oppo Reno 8 n’échappe pas à la règle avec quelques défauts qui s’invitent sur un smartphone globalement assez irréprochable. Voici ce que nous pouvons trouver à redire.

1. Ce qui pourrait vous faire préférer le Reno 8 Pro

Avec le prix du Reno 8 juste sous la barre des 600 euros, les consommateurs sont en droit d’attendre un équipement milieu de gamme assez irréprochable. On peut comprendre que le processeur soit moins puissant que sur un modèle haut de gamme ou que l’écran soit limité à un taux de rafraîchissement de 90 Hz, mais Oppo pousse le bouchon un peu loin.

Image 31 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe

Pour presque 600 euros, on aurait apprécié que ce taux soit au moins adaptatif et que les bordures d’écran soient un peu plus fines. Et si le son du Reno 8 est étonnamment puissant , il vous faudra pour bénéficier de haut-parleurs stéréo, vous tourner vers le Reno 8 Pro, facturé 200 euros de plus. Enfin la certification du Reno 8 n’est que IPX4 (anti-éclaboussures). Mieux vaut éviter le plongeon par inadvertance dans un lavabo ou une piscine.

2. Les limites en photographie 

Nous l’évoquions précédemment, mieux vaut éviter de faire appel à l’ultra grand-angle pour des clichés en basses lumières, mais c’est souvent le cas sur les smartphones. La présence d’un troisième capteur de 2 mégapixels pour la macro n’était peut-être pas indispensable, un téléobjectif aurait été préférable, mais il est absent même du Reno 8 pro.

Image 32 : Test Oppo Reno 8 : un smartphone premium performant et bon photographe
En zoom numérique 5x, l’image est très pixellisée.

On regrette du coup l’équivalent zoom optique limité à 2x qui ne fait pas honneur à la maîtrise photo du constructeur. Et ce d’autant plus que le zoom numérique (jusqu’à 20x) est vraiment très mauvais, même si on se limite à un agrandissement x5. Assez regrettable.