Accueil » Test » Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

Nouveau fer de lance de la gamme Reno de Oppo, le Reno 4 Pro embarque un bel écran fluide, un processeur véloce (mais pas le plus rapide) et – surtout – la technologie SuperVooc 2.0, qui apporte une recharge hyper rapide de la batterie. Cela suffit-il pour justifier une différence de prix de 100 € avec le Find X2 Neo ?

Image 2 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
7,5/10

Oppo Reno 4 Pro

799,00€
On aime
  • Ecran OLED 90 Hz
  • Recharge 65 watts très rapide
  • Ecran incurvé
  • Poids et dimensions réduits
  • Haut-parleurs stéréo
  • Haute luminosité
  • Mode Super économie d'énergie
  • Performances photo satisfaisantes
On n’aime pas
  • Prix élevé
  • Pas de lecteur de cartes microSD
  • Autonomie légèrement en retrait
  • Pas de vidéo 4K / 60 images par seconde
  • Pas de certification IP
Verdict :

Le Reno 4 Pro a des caractéristiques techniques très proches de celles du Oppo Find X2 Neo, qui est aujourd’hui disponible pour 699 €. Il s’en distingue principalement par sa recharge SuperVooc 2.0, qui s’avère très efficace et permet de compenser quelque peu une autonomie qui n’atteint pas les deux jours auxquels nous ont habitué les smartphones récents. Le smartphone demeure néanmoins séduisant par son format svelte et son superbe affichage.

plus

Il y a quelques mois, Oppo lançait sa série Find X2 avec les Find X2 Lite, Find X2 Neo (testé ici) et Find X2 Pro (lire son test ici). Aujourd’hui, le constructeur chinois Oppo revient à la charge, avec trois nouveaux modèles de sa gamme Reno : les Reno 4 Z, Reno 4 et Reno 4 Pro. C’est ce dernier, le plus haut de gamme des trois, que nous avons testé.

Ce nouveau membre de la famille Reno affiche des caractéristiques techniques moins sophistiquées que celles du Find X2 Pro (vendu plus de 1000 € !). En revanche, il s’avère très proche du Find X2 Neo, avec le même type d’affichage, le même processeur, la compatibilité avec les futures offres 5G et les mêmes capteurs photo principal et téléobjectif (avec zoom optique 2x). Pour le reste, son capteur photo grand angle – signé Sony – offre une meilleure définition (12 mégapixels au lieu de 8 mégapixels), et le capteur de profondeur n’est plus d’actualité.

Image 3 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Prix et disponibilité

L’Oppo Reno 4 Pro pourra être pré commandé dès demain, pour une disponibilité effective le 22 octobre. Une seule configuration est au programme, dotée de 12 Go de mémoire et de 256 Go d’espace de stockage. Elle est commercialisée 799 €.

Deux autres smartphones de la famille Reno, à savoir les Reno 4 et Reno 4 Z, plus abordables (et donc moins sophistiqués) seront eux aussi disponibles au même moment, aux prix respectifs de 549 € et 379 €.

Cerise sur le gâteau, dans le cadre d’une offre promotionnelle de lancement, Oppo offre un casque B&O BeoPlay H4 de deuxième génération (d’une valeur de 300 € !) pour l’achat d’un Oppo Reno 4 ou Reno 4 Pro. Ce dernier permet de remplacer avantageusement les écouteurs filaires fournis avec les smartphones, et de profiter de sa musique tout en ayant une totale liberté de mouvement, grâce à la technologie Bluetooth. C’est intéressant… si on ne dispose pas déjà d’un casque audio sans fil !

Image 4 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans la boîte, en plus du smartphone, on trouve une coque de protection souple et transparente, le chargeur de 65 watts (c’est la principale nouveauté matérielle !), le câble USB et des écouteurs filaires, qui se connectent directement à la prise USB C.

Oppo offre un design tout en finesse au Reno 4 Pro

L’Oppo Reno 4 Pro dispose de bords arrondis. Il est disponible en deux finitions : noir et bleu « Glow ». Ce dernier procure un effet pailleté / irisé qui est censé ne pas retenir les traces de doigts.

Image 5 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le modèle noir que nous avons testé, quant à lui, est doté d’un revêtement plus conventionnel, de type Corning Gorilla Glass 5 des deux côtés. C’est agréable au toucher mais présente l’inconvénient d’assez bien retenir les traces de doigts. Celles-ci sont donc particulièrement visibles à l’avant, lorsque l’écran est éteint, mais aussi à l’arrière. Mais, comme ce type de revêtement est de nos jours utilisé par de nombreux constructeurs, on ne peut pas vraiment blâmer Oppo.

Image 6 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un smartphone fin et léger

En revanche, le Reno 4 Pro séduit immédiatement par ses mensurations réduites. Malgré son écran de 6,5 pouces, le smartphone demeure léger, puisque son poids n’est que de 176 grammes. Et son épaisseur est de seulement 5,5 mm, sauf au niveau du bloc des capteurs photos, où celle-ci passe à 7,6 mm. Avec un écran au format 20:9, la prise en main est satisfaisante.

Image 7 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si vous avez des petites mains et que vos écrans d’Android sont entièrement recouverts par les icônes des nombreuses applications que vous utilisez, celles qui sont disposées en haut de l’écran peuvent être difficilement atteignables du pouce. C’est assez inévitable à l’heure où les écrans mesurent en moyenne 6,5 pouces de diagonale. Cela force donc l’utilisateur à faire glisser le smartphone vers le bas dans sa main (ou d’utiliser son autre main !), ce qui n’est pas toujours très pratique.

Image 8 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour remédier à ce petit désagrément, Oppo a ajouté une fonction à sa surcouche logicielle Color OS 7.2, qui complète Android 10, accessible dans le menu « Thèmes / Geste de déroulement des icônes ». Une fois activée, elle vous permet d’effectuer un demi arc de cercle, à l’aide du pouce, en partant d’un des bords de l’écran, afin de regrouper toutes les icônes de l’écran d’Android vers le bas de l’affichage (les quatre icônes de la téléphonie, des SMS, de Chrome et du module photo disparaissent alors). Les applications et groupes d’applications deviennent alors facilement accessibles du pouce. L’opération s’avère rapide et intuitive.

Image 9 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Outre le bouton de démarrage, placé comme toujours sur la tranche droite du smartphone, on retrouve les deux touches du réglage du volume sur la tranche droite. Au bas du Oppo reno 4 Pro figurent le haut-parleur, le port USB C ainsi que le tiroir pouvant recevoir deux cartes SIM, mais pas de cartes microSD, ce qui peut rebuter les utilisateurs qui accumulent photos, vidéos et applications…

Lecteur d’empreinte sous la dalle et reconnaissance faciale

Le lecteur d’empreintes digitales est placé directement sous la dalle OLED, au bas de l’écran. Sa réactivité et son efficacité se sont avérées excellentes lors de nos tests. Pas besoin d’effectuer une pression trop franche ou prolongée pour déverrouiller l’accès au smartphone du premier coup.

Image 10 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Celui-ci est complété par une fonction de reconnaissance faciale, toujours pratique pour ceux qui ont du mal à utiliser le lecteur d’empreintes digitales. Toutefois, l’identification de l’utilisateur n’étant réalisée qu’en deux dimensions par le capteur photo frontal, contrairement aux méthodes de reconnaissance en 3D mises au point par Apple et Google par exemple, le niveau de sécurité n’est pas optimal…

L’Oppo Reno 4 Pro brille par son écran incurvé lumineux

Le Oppo Reno 4 Pro embarque un écran OLED de 6,5 pouces. Cette technologie délivre une image nettement meilleure que celle des dalles LCD, grâce en particulier à des noirs très profonds (les pixels ne diffusent pas du tout de lumière), ce qui permet d’obtenir un taux de contraste quasi infini.

Image 11 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran est compatible HDR10+, avec pic de luminosité dans ce mode annoncé à 1000 nits. La luminosité est comprise entre 500 et 800 nits dans les autres cas.

Cela se confirme en pratique, à la vue des mesures issues de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus. en effet, nous avons pu constater une luminosité maximale de 595 nits, ce qui permet d’obtenir une image très lumineuse, ce qui facilite la lisibilité en plein soleil.

En ce qui concerne la fidélité des couleurs, le delta E moyen de l’écran a été mesuré à 3,7 / 3,8, respectivement dans les modes d’affichage Doux et Vif. C’est plutôt bien, même si idéalement une valeur inférieure à 3 aurait été préférable.

Image 12 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

La température moyenne des couleurs, quant à elle, est de 7600 (quel que soit le mode d’affichage sélectionné), ce qui traduit une image tirant légèrement vers le bleu, globalement un peu plus froide donc que la valeur 6500 de l’éclairage ambiant naturel. Cela n’est absolument pas problématique. D’autant moins que chacun peut modifier ce paramètre à sa guide, afin d’obtenir un affichage plus chaud ou encore plus froid.

Full HD+ et 90 Hz

L’écran du Oppo Reno 4 Pro supporte une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels), des plus classiques sur bon nombre de smartphones « haut de gamme du milieu de gamme » ou « entrée de gamme du haut de gamme ». On n’est pas au niveau du mode QHD+ (3168 x 1440 pixels) offert par certains smartphones plus haut de gamme comme le OPPO Find X2 Pro. Mais cette précision est sans doute suffisante pour la plupart des utilisateurs.

Image 13 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

De la même façon, la fréquence de rafraîchissement maximale de l’écran du Reno 4 Pro est de 90 Hz, ce qui est un cran au dessous des 120 Hz autorisés par le Find X2 Pro. Une fois activé, ce mode permet d’obtenir des animations plus fluides qu’en 60 Hz, ce qui est appréciable en jouant ou en parcourant des fil d’actualités ou de discussion, sur les réseaux sociaux par exemple. On a la possibilité de laisser le système d’exploitation adapter lui même la fréquence en fonction du type d’application utilisée. Car l’activation permanente du mode 90 Hz est inutile dans certains cas et – surtout – a un certain impact sur l’autonomie.

Image 14 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une courbure éclairée

Outre le minuscule poinçon présent en haut à gauche de l’écran, et qui abrite le capteur photo frontal, le Oppo Reno 4 Pro se distingue par ses bords d’écran incurvés. Ça ne sert pas à grand chose (à part à augmenter le taux d’occupation de l’écran sur la face avant !), mais c’est joli. En revanche, cela peut causer le lancement involontaire d’applications lorsqu’on manipule le smartphone. On remarque toutefois que la courbure de l’écran est moins prononcée que celle du Motorola Edge, ce qui permet de minimiser ces désagréments.

Image 15 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro vs Motorola Edge – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Oppo met à profit cette particularité par l’intermédiaire d’une option qui permet d’éclairer les bords de l’écran lorsqu’on reçoit des notifications. Mais c’est en fait une fausse bonne idée. En effet, cet effet lumineux sur les contours de l’écran se déclenche au moment où une notification arrive, puis disparaît. Donc, si on ne se trouve pas à proximité de son smartphone à ce moment précis ou si tout simplement on ne le regarde pas, on ne sait pas qu’on a reçu une notification !

Une petite diode LED, placée en haut de l’écran (ou sur la tranche inférieure du smartphone comme c’est le cas sur l’Asus Zenfone 7 Pro) s’avère finalement plus efficace, mais moins jolie certes, car la diode clignote tant qu’on n’a pas regardé ou effacé la notification.

De bonnes performances… de milieu de gamme

Le Reno 4 Pro exploite une puce Qualcomm Snapdragon 765G, ce qui est un peu étonnant compte tenu de son prix. En effet, il s’agit d’un processeur de milieu de gamme, que l’on retrouve sur les OnePlus Nord et Motorola Edge, qui sont proposés respectivement à 499 € et 599 € (avec 6 ou 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage, certes). D’autre part, ses performances sont assez éloignées de celles des puces Snapdragon 865/865+ qui équipent d’autres smartphones, comme le OnePlus 8 ou le realme X50 Pro.

Ainsi, en les évaluant à l’aide de l’application Geekbench 5, le Snapdragon 765G obtient des scores mono cœur et multi cœur de 614 et 1779. ils sont à comparer aux résultats de la dernière puce Qualcomm (Snapdragon 865+), que l’on trouve par exemple dans l’Asus Zenfone 7 Pro : 983 et 3075, soit de 50 à 70 % de plus !

Image 16 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

En utilisant le bench applicatif PC Mark, le Reno 4 Pro affiche un indice de 9527, alors que le Zenfone 7 Pro obtient un score de 13591, donc supérieur de 40 %.

Enfin, la différence est encore plus grande en 3D, lorsqu’on regarde les scores issus de l’application 3D Mark, qui renseignent sur les performances 3D de la puce Adreno 620 qui accompagne le Snapdragon 765G. Ses indices Sling Shot Extreme OpenGL et Vulkan sont de 3289 et 3079, contre 7840 et 7036 pour le Snapdragon 865+ et sa puce Adreno 650…

Image 17 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’aise, même en jeu

Heureusement, en pratique, cela n’est pas vraiment pénalisant. Ainsi, le jeu Fortnite ajuste automatiquement les réglages graphiques en qualité Epique, avec un maximum de 30 images par seconde. Cela suffit pour jouer dans de très bonnes conditions, avec une excellente qualité graphique et des animations fluides, quelles que soient les circonstances.

L’expérience est d’autant plus satisfaisante que les deux haut-parleurs qui équipent le Oppo Reno 4 Pro délivrent un son stéréo. Et leur qualité s’avère assez bonne, même si – comme très souvent – les basses sont en retrait. Elle est également suffisante pour occasionnellement écouter de la musique ou regarder des vidéos sans casque. D’autant que la puissance est au rendez vous !

Reno 4 Pro : bonnes prestations photo

Sans grande surprise, le Oppo Reno 4 Pro embarque trois capteurs photo arrière. Le principal a une définition de de 48 mégapixels. Il s’agit un modèle Sony IMX586, qui offre une focale équivalente à 26 mm, avec une ouverture de 1.7 et un dispositif de stabilisation optique. Par défaut, ce capteur réalise des clichés en 12 mégapixels, afin de capter plus de lumière quand c’est nécessaire (de nuit ou en intérieur). Pour cela, les informations recueillies par le capteur pour quatre pixel sont regroupées pour n’en former plus qu’un (quad pixel binning).

Image 18 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 19 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur principal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le capteur grand angle, un Sony IMX708 de 12 mégapixels, a une focale de 16 mm et peut également faire office de capteur macro. Peut on vraiment se passer d’un quatrième capteur si on désire réaliser de tels clichés ? En pratique, les résultats ne sont pas brillants si on les regarde sur le grand écran d’un PC. Sur la petite diagonale du smartphone, les gros plans peuvent faire illusion. Si l’on s’en tient au grand angle, les clichés produits sont satisfaisants en plein jour.

Image 20 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur grand angle – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, le mode téléobjectif est confié à un capteur de 13 mégapixels avec zoom optique 2x et une stabilisation électronique. Il est possible de faire appel à un zoom hybride 5x pour se rapprocher un peu plus de son sujet (voire même 20x à l’aide d’un zoom numérique). Les clichés générés par le zoom 2x s’avèrent bons dans l’ensemble. Et dans de bonnes conditions de luminosité, même le mode 5x hybride peut être utilisé (si on regarde pas les photos de trop près !).

Image 21 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur Zoom 2x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 22 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Zoom hybride 5x – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, quel que soit le capteur utilisé (grand angle, principal ou zoom), lorsque désire prendre des photos de nuit, on a le choix entre le mode « Photo » normal ou le mode « Nuit ». Si le premier s’avère déjà assez efficace, si quelques sources lumineuses sont présentes à proximité, le second mode augmente considérablement le temps d’exposition lors de la prise de vue, pour que chaque pixel reçoive plus de lumière. Il faut alors rester le plus immobile possible pendant quelques secondes.

Image 23 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur principal mode Photo – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La différence entre les deux modes de prise de vue est significative : le mode « nuit » génère des photos bien plus claires, ce qui permet de faire apparaître des détails dans les zones très sombres (qui étaient plongés dans le noir dans les clichés réalisés avec le mode Photo de base). De plus, les halos lumineux visibles autour des sources de lumières, comme les lampadaires, sont mieux gérés.

Image 24 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur principal mode Nuit – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toutefois, il y a deux bémols. Tout d’abord, les couleurs sont moins réalistes en mode Nuit qu’en mode Photo. Ensuite, certains objets, assez bien éclairés, peuvent bénéficier d’une meilleure précision en mode Nuit, pour peu qu’on n’ai pas trop bougé pendant les quelques secondes de la prise de vue. Dans le cas contraire, on se retrouve avec une photo plus lumineuse, mais aussi un peu floue. Et comme cela ne se voit pas forcément à l’écran, lorsqu’on vérifie le cliché dans le feu de l’action, on peut se retrouver au final avec une photo peu satisfaisante…

Image 25 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur grand angle mode Nuit – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ces remarques sont valables aussi bien pour le capteur principal que pour le grand angle. Toutefois, pour ce dernier, on remarque souvent – en bonus – des effets de lens flare (lumière parasite) autour des lampadaires dans la rue, quel que soit le mode utilisé. Si cela peut parfois produire des clichés originaux, il serait tout de même préférable de ne pas voir ces défauts !

Image 26 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Capteur grand angle mode Nuit- Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Capteur selfie et vidéo

Le capteur frontal de 32 mégapixels (Sony IMX616) réalise quant à lui des selfies de qualité. Le mode Portrait permet d’ajouter un effet de flou à l’arrière plan (effet Bokeh), plus ou moins prononcé. Parfois, comme le montre la deuxième photo ci-dessous, le capteur a un peu de mal à séparer le visage de l’arrière plan. Une partie des cheveux s’en trouve floutée…

Image 27 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Image 28 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

Enfin, les vidéos bénéficient de certaines optimisations, comme un mode Nuit, qui peut être utilisé aussi bien par le capteur principal que par le capteur grand angle. Des vidéos grand angle de nuit… pourquoi pas ! Toutefois, ce n’est peut être pas vraiment utile pour une bonne partie des utilisateurs potentiels. On aurait préféré pouvoir filmer en 4K en 60 images par seconde, au lieu de seulement 30 images par seconde. D’autre part, si on peut activer un mode Ultra stabilisé, efficace en l’occurrence, c’est en Full HD seulement, ce qui est bien dommage…

L’autonomie du Reno 4 Pro est dans la moyenne

Le Oppo Reno 4 Pro est doté d’une batterie de 4000 mAh, ce qui n’est pas – encore une fois – très élevé. La plupart des smartphones que nous avons testés ces derniers mois intègrent un modèle de 4115 mAh (OnePlus Nord) à 5000 mAh (Asus Zenfone 7 Pro).

Nous avons réalisé nos tests en ajustant la luminosité de 200 nits, ce qui correspond à environ 40% de la luminosité maximale. Ce niveau est tout à fait suffisant pour procurer un affichage satisfaisant la plupart du temps.

L’autonomie mesurée à l’aide de l’application PC Mark, avec une fréquence de rafraichissement d’écran de 90 Hz, a été de 10 heures et 24 minutes, ce qui est nettement inférieur à celle de l’Asus Zenfone 5 Pro (15 heures et 21 minutes).

En pratique, au terme d’une première journée d’utilisation (en 60 Hz), la capacité de la batterie est passée de 100 % à 40 %. Web, photo, vidéos et jeux étaient au programme. Le second jour, en basculant sur un programme moins multimédia, le smartphone a quand même cesser de fonctionner en fin d’après midi…

En outre, il faut savoir qu’une demie heure d’utilisation du jeu Fortnite fait baisser le niveau de la batterie de 11 %. Donc, si l’on ne fait que jouer, le smartphone ne tiendra pas une journée entière.

Image 29 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
Oppo Reno 4 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En cas de niveau critique prématuré de la batterie, il est possible d’activer le mode Super économie d’énergie. Ce dernier permet de définir les 6 applications critiques, dont vous ne pouvez absolument pas vous passer. Celles-ci deviennent alors les seules qui restent accessibles à l’écran. Le smartphone affiche également le temps d’utilisation restant, compte tenu de ces nouvelles conditions d’utilisation.

Image 30 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide

Une charge éclair

A cause des composants relativement performants du Reno 4 Pro, son autonomie n’a rien d’extraordinaire. Cependant, il en va autrement de ses facultés de recharge. Le chargeur fourni par Oppo exploite la technologie SuperVooc 2.0. D’une puissance de 65 watts, il offre une vitesse de recharge tout simplement impressionnante !

En effet, son efficacité est à toute épreuve (à l’heure actuelle tout du moins !). Sa recharge est hyper rapide : 73 % en seulement 20 minutes et 99 % en 40 minutes !

Image 31 : Test Oppo Reno 4 Pro : un Find X2 Neo avec une recharge ultra rapide
De gauche à droite : les chargeurs de l’Oppo Reno 4 Pro, de l’Asus Zenfone 7 Pro et du Motorola Edge

Il suffit de 10 minutes de recharge pour faire passer le niveau de la batterie de 14 % à 52 % (soit + 38 %). Un épisode d’une série Netflix de 60 minutes faisant baisser le niveau de la batterie de 8 %, cette durée de charge permet de visionner un peu moins de 5 heures de vidéo en streaming.

Bon point, les dimensions du chargeur sont contenues. En ce sens, elles ne sont pas beaucoup plus grandes que celles des chargeurs de 30 watts fournis par d’autres constructeurs, comme Motorola (avec son Edge), realme (avec son 6 Pro) ou encore Asus (avec le Zenfone 7 Pro).