Accueil » Test » Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Équipé pour répondre aux aspirations des gamers, le Poco F4 séduit par sa conception de bonne facture, ses performances satisfaisantes et son prix raisonnable. Peut-il rivaliser avec le récent realme GT Neo 3T qui offre un positionnement proche ?

Image 2 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
8/10

Poco F4

Le bon plan des gamers

On aime
  • Le bon rapport qualité-prix
  • L’écran Amoled 120 Hz finalement paramétrable
  • La charge rapide 67 W
  • La puissance de la plateforme
  • Le design fin du boîtier
  • La photo de jour au grand-angle
  • La coque de protection offerte
  • L’adaptateur USB-C mini-Jack inclus
  • L’OS à jour : Android 12 avec MiUI 13
On n’aime pas
  • Pas de port Micro SD
  • L’autonomie, surtout en jeu
  • L’ultra grand-angle et l’objectif macro
  • La photo de nuit
  • Pas de certification IP 68
Verdict :

Le Poco F4 propose dans un boîtier agréablement fin un moteur suffisamment puissant pour retenir l’attention des gamers, surtout s’ils ne disposent pas d’un gros budget. L’écran de ce nouveau smartphone s’avère très réussi, on apprécie son OS mobile de dernière génération et la charge rapide est de la partie, ce qui ne gâche rien. Seul bémol, un realme GT Neo 3T qui joue les trouble-fêtes avec un équipement un cran au-dessus (RAM plus importante, batterie de 5000 mAh, etc.) et vendu, hors promotion, seulement 30 euros plus cher. Comme à son habitude, Poco propose fort heureusement une offre de lancement pour son F4, qui le positionne à un prix extrêmement intéressant. Mais à la fin de cette période promotionnelle, le consommateur pourrait bien se tourner vers le smartphone de realme, plus performant dans certains domaines.

Après un Poco F4 GT lancé au printemps dernier, la marque est déjà de retour cet été avec son petit frère, le Poco F4, moins ambitieux en termes de puissance et surtout sensiblement moins cher. Le premier était équipé du puissant processeur Snapdragon 8 Gen 1, présent sur de nombreux smartphones haut de gamme. Ce nouveau F4 intègre pour sa part le Snapdragon 870 5G. Un Soc un peu plus daté, qui diffère peu du Snapdragon 865 de 2020, mais qui n’est pas pour autant « has been » en termes d’usage gaming.

Image 3 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Même si elle sévit en France depuis quelques années, la marque Poco n’est pas forcément connue du très grand public. Elle appartient pourtant à l’écosystème de Xiaomi, réputée pour ses produits à l’excellent rapport qualité-prix. Les smartphones Poco s’inscrivent dans cette même lignée. Il s’agit de mobiles milieu de gamme qui embarquent des composants premium, surtout au niveau du processeur ou de l’écran, tout en restant d’un prix très raisonnable. Ces smartphones disposent donc généralement de tous les atouts pour séduire une clientèle en quête d’un gros « moteur », mais soucieuse de ne pas trop dépenser.

Image 4 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Le nouveau Poco FA répond complètement à cette attente avec un prix de démarrage sous la barre des 400 euros et un équipement de nature à retenir l’attention des gamers sur mobile. L’appareil est disponible en 6/128 Go au prix de 399,90 euros et en 8/256 Go au tarif de 449,99 euros. Le Poco F4 bénéficie d’une offre de lancement attrayante pour tout achat avant le 2 juillet. Sur Po.co et sur mi.com, il sera vendu 50 euros moins cher, soit respectivement 349,90 et 399 ,90 euros. Sur Amazon.fr, la version 256 Go est également vendue 399 euros.

Image 5 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Que vaut précisément à l’usage ce nouveau smartphone ? Est-il la bonne affaire du moment ? Nous l’avons testé quelques jours pour vous éclairer.

À lire > quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2022 ?

Poco F4 : les principaux points positifs

Décliné en trois coloris scintillants (Night black, moonlight silver et nebula green), le Poco F4 ne manque pas d’arguments pour convaincre. Voici ce qui nous a le plus convaincus.

1. Un moteur puissant à refroidir

Malgré son design fin et un poids assez léger, ce qui est peu banal sur un smartphone plutôt orienté gaming, le Poco F4 est équipé pour répondre aux attentes des joueurs. Son processeur Snapdragon 870 est certes d’ancienne génération et ne peut rivaliser avec l’actuel Snapdragon 8 Gen 1, mais il offre encore de beaux restes avec une fréquence qui atteint 3,2 GHz sur ses 4 coeurs les plus puissants. Précisons que cette puce de Qualcomm, gravée en 7 nm, est compatible 5G. De quoi télécharger ses applis plus rapidement, mais gare au stockage de 128 Go du modèle de base, non extensible, qui pourrait vite saturer.

Image 6 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

À la mémoire vive de 6 ou 8 Go LPDDR5 selon la version choisie, 2 Go de mémoire virtuelle peuvent être ajoutés (pris sur le stockage à la norme UFS 3.1) tandis que la technologie Liquid Cool 2.0 du constructeur aide à la dissipation de la chaleur et au maintien des performances. En pratique, cette configuration ne devrait pas décevoir les joueurs, d’autant plus que l’écran rafraîchi à 120 Hz apporte une fluidité bienvenue. Les graphismes s’affichent donc par défaut, sans grande surprise, en « moyen » dans Genshin Impact avec un FPS de 30.

Image 7 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

On remarque toutefois face à un realme GT Neo 3T à l’équipement très proche un peu plus de chauffe dans les tests (45 degrés au lieu de 43 degrés dans 3DMark) et sous les doigts quand on pousse le mobile dans ses retranchements. La stabilité reste cependant bonne sur ce Poco, même si elle n’est pas aussi impressionnante que sur le realme. On regrette également que Poco n’ait pas été un peu plus généreux en RAM, alors que le GT Neo 3T embarque 8 à 12 Go.

2. Un écran lumineux qui s’adapte à vos envies

Le grand écran de 6,67 pouces du Poco F4 se pare de la technologie Amoled et d’une définition Full HD+ qui offre un bon niveau de résolution (395 ppp), un contraste absolu et des couleurs éclatantes flatteuses à l’oeil. La qualité est tout aussi bonne que sur le F4 GT, le grand frère ultra puissant du F4, avec une dalle lumineuse, Poco annonçant même des pointes à 1300 nits lorsque c’est nécessaire, en extérieur en plein soleil notamment. On apprécie l’immersion dans ses continus avec des bords suffisamment fins pour se faire oublier (même si le bord inférieur est un peu plus épais) et un poinçon des plus discrets.

Image 8 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Que vous privilégiez un affichage aux teintes naturelles ou au contraire que vous préfériez les teintes vives, Poco vous laisse régler finement l’écran au travers de 3 modes : « Intense » (par défaut, et assez équilibré), « Saturé » et « Couleur original ». Et si cela ne vous convient toujours pas, vous pouvez aller plus loin dans la personnalisation en optant pour des couleurs qui s’adaptent à la lumière ambiante ou grâce aux paramètres avancés qui donnent le choix entre un espace DCI-P3 ou sRGB ou encore accès à un réglage manuel. Difficile de trouver plus complet même chez les ténors de la mobilité.

Image 9 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

La dalle offre une bonne sensibilité avec un taux d’échantillonnage tactile de 360 Hz. C’est moins que sur le F4 GT, mais mieux que sur bon nombre de concurrents, à ce niveau de prix. Poco fait appel à du verre Gorilla Glass 5 qui évitera les rayures et on apprécie enfin les nombreuses certifications de cette dalle HDR10+, Dolby Vision, Eye Care display SGS. 

3. Une charge rapide pour les plus pressés

Comme la plupart des smartphones Xiaomi ou Poco, le F4 est compatible avec la charge rapide. Le smartphone est pour cela livré avec un chargeur de 67 W. Il n’est pas aussi efficace que celui de 120 W du F4 GT qui recharge sa batterie en 17 minutes, mais si ce n’est pas exceptionnel cela reste toute de même appréciable.

Image 10 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Un peu plus de 40 minutes sont en effet nécessaires pour faire un plein intégral du F4, sachant que sa batterie atteint une capacité de 4500 mAh. En l’espace de 15 minutes, l’appareil recouvre plus de 40%, ce qui parlera plus aux étourdis pressés. Ceux qui oublient de brancher leur smartphone avant d’aller se coucher et n’ont pas beaucoup de temps le matin. On le verra plus loin, cela compense un peu l’autonomie perfectible du Poco F4.

4. Aussi moderne à l’intérieur qu’à l’extérieur

On l’a vu précédemment, Poco a soigné le design de son appareil un boîtier fin et un dos brillant, ultra lisse, mais qui ne prend pas trop les traces de doigts.

Image 11 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

L’épaisseur limitée à 7,7 mm et le poids contenu de 195 grammes facilitent la prise en main, malgré le grand écran. Logé dans un bloc rectangulaire, le triple module photo créée une double épaisseur assez limitée, puisqu’elle ne déséquilibre pas le mobile lorsqu’on le pose sur une table, écran vers le haut.

Image 12 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

De plus, le smartphone est livré avec une coque de protection translucide en plastique qui gomme complètement cette surépaisseur. Les tranches sont, à ce niveau de prix en plastique, mais leur texture douce est plutôt agréable sous les doigts.

Image 13 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Pour la partie soft, c’est MiUI 13 qui est aux manettes en renfort d’Android 12, une version qui reste très proche de celle présente sur les mobiles Xiaomi, avec une touche de personnalisation supplémentaire. On est donc sur un système bien à jour, avec quelques éléments de type publicitaire dont on se passerait volontiers, mais cela reste mesuré.

Image 14 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

À titre de comparaison, le milieu de gamme Redmi Note 11 nous avait, en revanche, été livré en Android 11 il y a quelques semaines et il n’est a priori toujours pas passé à Android 12. On ne peut donc que saluer l’effort de Poco dans ce domaine.

Poco F4 : les principaux points négatifs

Le nouveau smartphone de Poco a beau être puissant et équipé d’un bel écran, cela ne parvient pas à effacer deux défauts en matière d’autonomie et de photo.

1. Une autonomie un peu juste

Alors que le realme GT Neo 3T, concurrent direct de notre Poco, affiche une insolente autonomie de 15 heures en streaming vidéo, luminosité poussée à fond, le F4 peine dans des conditions du même acabit à dépasser les 10 heures. Certes, sa batterie de seulement 4500 mAh rapportée à celle de 5000 mAh du realme joue en sa défaveur. Mais peut-être y a -t-il aussi un petit souci d’optimisation et n’oublions pas que le smartphone chauffe un peu plus.

Image 15 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Le poco F4 est fin, mais il est du coup équipé d’une batterie de « seulement » 4500 mAh et ne dispose pas de lecteur de carte microSD.

Lors de longues sessions de jeu, ce manque d’autonomie sera plus criant encore. Selon nos tests avec 3D mark, l’appareil pourra avoir du mal à passer les 3h30. Pas rédhibitoire mais franchement perfectible.

2. A éviter pour des usages photo poussés

Comme bon nombre de smartphones Poco, le F4 cultive plus son caractère gaming que ses aptitudes photo. De jour, l’utilisateur ne sera pas trop déçu.

Image 16 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 17 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Sorti de la prise de vue en grand-angle et avec suffisamment de lumière, il lui sera difficile de rivaliser au niveau de la qualité avec des appareils plus axés photo. Le F4 ne brille pas en photo basses lumières (on peut même dire que l’ultra grand-angle et le zoom 2x sont très mauvais.

Image 18 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 19 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 20 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 21 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 22 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 23 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets

Les portraits sont détourés de façon peu naturelle. Le capteur macro est de son côté assez inutile (on vous épargnera les clichés flous) et il n’y a d’ailleurs pas de mode dédié. Bref, on ne choisira pas ce Poco pour les photos de vacances, même s’il s’en sort parfois assez correctement.

Image 24 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets
Image 25 : Test Poco F4 : le smartphone qui met le gaming à portée de tous les budgets