Accueil » Test » Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d’une grande

Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d’une grande

Xiaomi s’est fait connaître du grand public français par ses trottinettes avant même de conquérir le marché des smartphones avec ses produits que l’on ne présente plus. L’engouement pour ce nouveau moyen de transport s’est beaucoup cristallisé en effet autour d’un modèle : l’incontournable M365 qui s’était déjà écoulé dans le monde à 560 000 exemplaires fin 2018 ! Nous avions d’ailleurs publié un compte-rendu de son état après 1200 km parcourus à son bord.

Image 2 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
8,5/10

Xiaomi Mi Electric Scooter Essential

299,99€ > Fnac
On aime
  • Qualité de fabrication
  • De vrais pneus !
  • Douceur de conduite
  • Tenue de route
  • Freinage efficace
  • Écran au top
  • Des points fiabilisés (câbles de feu arrière, garde-boue)
On n’aime pas
  • Encore un peu lourde et encombrante une fois pliée
  • Manque de peps en montée
Verdict :

Malgré certaines concessions, cette nouvelle trottinette signée Xiaomi vous en donne pour votre argent. En effet, pour 299 €, le consommateur peut compter sur un produit à la qualité de fabrication indéniable qui laisse augurer d’une bonne durée de vie sachant que les trottinettes souffrent beaucoup en ville (chocs, intempéries…). Elle se conduit très facilement avec des commandes douces et une gestion électronique du moteur aboutie qui évite les effets « turbo » peu rassurants pour les débutants. Pour en revenir sur les concessions à faire, certaines ne nous ont pas réellement gênés. Nous pensons notamment à la vitesse de pointe légèrement réduite ou encore à l’autonomie inférieure à celle des modèles haut de gamme. Finalement, la seule limite véritablement pénalisante à nos yeux est dans sa faible capacité à affronter les pentes positives.

plus

Depuis, le géant chinois a su faire évoluer son produit-phare jusqu’à le décliner en plusieurs versions, avec trois modèles sur la nouvelle génération : Essential, 1S et Pro 2. L’idée est bien entendu de satisfaire tous les budgets, mais aussi de répondre aux attentes en fonction des profils des utilisateurs.

Xiaomi Mi Electric Scooter Essential
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

L’Essential débarque aussi à un tarif abordable, 299 € au lancement en s’adressant à différents types d’utilisateurs. Les jeunes, tout d’abord, au budget serré qui souhaitent découvrir la trottinette électrique sans se ruiner, peut-être simplement pour se rendre au lycée ou à la Fac, mais aussi les jeunes travailleurs urbains qui ne cherchent pas forcément une autonomie et une puissance énorme, car leur trajet est assez court.

Enfin, les utilisateurs qui pour aller travailler doivent combiner transports en commun et trottinette apprécieront le poids contenu de ce nouveau modèle lorsqu’il faut porter la trottinette dans les couloirs du métro, par exemple.

L’Essential copie le design de la Mi Electric Scooter Pro

La mise en œuvre de la Xiaomi Mi Scooter Essential ne réclame pas plus d’une dizaine de minutes. Elle est livrée quasiment prête à l’usage. Il faut simplement fixer l’ensemble potence guidon à la colonne de direction par l’intermédiaire de quatre vis Allen qui ont la bonne idée d’être pourvue de frein filet. Comme toujours chez Xiaomi, les accessoires essentiels sont fournis : nous trouvons ainsi la clé Allen adéquate, des vis de secours et une rallonge de valve pour faciliter les opérations de gonflage des pneus.

Une fois montée, la trottinette est prête à être utilisée, la batterie de notre exemplaire de test, pourtant neuf, étant même chargée à 90 % au sortir de son carton d’emballage. Mais avant de s’élancer, un petit tour du propriétaire s’impose.

Image 3 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

L’air de famille avec les précédentes générations de trottinettes Xiaomi saute aux yeux, et plus précisément avec la Mi Electric Scooter Pro que nous avions pu tester l’an dernier. En effet, nous retrouvons le même écran de contrôle accompagné de commandes identiques avec à gauche celle pour le frein arrière à disque mécanique et à droite la gâchette de l’accélérateur. L’éclairage Led avant et arrière reprend aussi le même design. Le châssis de la Mi Scooter Essential est habillé d’une belle peinture anthracite poudrée. Une finition robuste a priori. Les soudures sont larges et régulières, ce qui rassure sur la fiabilité de l’engin.

Le système de pliage est simple et efficace. On notera cependant que tout le poids repose toujours sur le garde-boue arrière, le guidon venant s’y fixer. Sur la première M365, nous avions rencontré des problèmes avec ce garde-boue qui s’était cassé par deux fois en 1200 km. Xiaomi a revu son système en ajoutant deux barres fixant le garde boue au moyeu, de quoi renforcer cette partie. Idem pour le feu arrière dont les câbles étaient exposés à toutes les turpitudes extérieures sur les premiers modèles de Xiaomi. A la longue, il se déchiraient, laissant l’utilisateur sans signalisation arrière. L’Essential corrige ce souci en protégeant ces câbles dans une enveloppe passant dans le garde-boue.

En revanche, on n’y échappe pas, une fois la trottinette pliée elle demeure plutôt encombrante. Autre bémol, la hauteur du guidon n’est pas réglable. Elle nous semble un peu haute pour les personnes mesurant moins de 1 m 60. Xiaomi joue avant tout la carte de la fiabilité en limitant les pièces susceptibles de casser ou de complexifier l’entretien de la trottinette.

Ajoutons que durant notre test, nous n’avons observé aucun jeu dans la potence, mais le système demeurant le même depuis la première M365, on imagine qu’il pourrait arriver à la longue. Un serrage de cette partie s’imposera alors.

Image 4 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

L’Essential n’embarque pas de suspension, que ce soit à l’avant ou à l’arrière. Seule petite concession, la marque demeure fidèle aux vrais pneus. Nous retrouvons donc des roues de 8,5 pouces habillées de pneus équipés de chambre à air. Un système certes susceptible de crever, mais qui absorbe les vibrations. Ces pneus améliorent donc le confort, mais aussi la tenue de route de l’engin.

Petit poids, mais petite batterie et petit moteur

Pour réduire le prix de ce modèle, Xiaomi n’a pas donc pas réduit la qualité du châssis ni supprimé des accessoires comme l’écran. L’essentiel du gain tarifaire s’est fait sur la partie électrique du produit. Premier « sacrifice », la batterie toujours placée sous le deck voit sa capacité ramenée à 5 200 mAh contre par exemple 12 800 mAh pour la Pro 2 annoncée en même temps.

Cela a deux impacts directs. Le premier sur le poids qui s’établit désormais à 12 kg, soit deux bons kilogrammes de moins que sa consœur, et le second sur l’autonomie. L’Essential doit ainsi se contenter, malgré la présence d’un système de récupération d’énergie au freinage, d’une autonomie de 20 km selon la marque, contre 45 km pour la Pro 2.

Image 5 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédits : Xiaomi

Cette batterie alimente un moteur aux prétentions également revues à la baisse. Toujours placé dans la roue avant, il délivre une puissance de 250 W (500 W en pic) et un couple de 16 Nm. La Mi Scooter Electric Essential doit se contenter d’une vitesse maximale de 20 km/h, 5 km/h de moins que les modèles plus haut de gamme qui respectent la législation avec une vitesse max de 25 km/h. Cela ne semble pas véritablement gênant à nos yeux. En revanche, les plus faibles capacités de cette nouvelle trottinette à monter les pentes le semblent davantage. Xiaomi indique que celle-ci déclarera forfait au-delà des 10 % de pente.

Image 6 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédits : Xiaomi

Un vrai écran sur une trottinette d’entrée de gamme

Une fois à bord, on ne se sent pas vraiment dépaysé, l’Essential reprenant à son compte l’écran de contrôle de la Pro. Cet affichage est toujours aussi lisible. Il donne accès aux informations essentielles comme la vitesse instantanée ou le mode de fonctionnement utilisé. Nous retrouvons trois modes qui se changent d’un appui sur le gros bouton central. Il s’agit des modes Économique, Standard et Sport.

Image 7 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

Le premier va limiter la vitesse de la trottinette à 6 km/h : c’est donc celui à utiliser si vous devez emprunter des portions de trottoir. Xiaomi est une marque éminemment high-tech et ses trottinettes n’échappent pas à la règle. Elles peuvent donc se connecter à un smartphone par le biais du Bluetooth. L’opération se déroule sans problème, que ce soir sur iPhone ou sur un smartphone Android.

Il n’y a pas d’application officielle spécifique pour la trottinette. Il faut en passer par l’application Mi Home qui assure la gestion de tous les produits connectés du constructeur : épurateurs d’air, ampoules, caméras de sécurité… et donc trottinettes utiliseront donc la même application. C’est un peu déconcertant au début, mais on s’y fait.

Image 8 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
MI Home / Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

Il est ainsi possible de se servir de l’écran de son smartphone comme d’un tableau de bord géant. Il servira aussi à accéder à des réglages avancés et à mettre à jour le firmware de l’Essential. Enfin l’application permet de bloquer et de débloquer la trottinette, une sorte de super clé de contact. Nous vérifions que les feux avant et arrière soient bien allumés, même de jour nous optons toujours pour ce réglage, prudence est mère de sûreté, et nous voilà partis.

Image 9 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Mi Home / Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

Xiaomi Essential : une trottinette confortable et sûre

Premier constat, même en mode Sport, la gâchette permet de doser avec précision l’accélération et de maintenir une vitesse constante. Un élément important pour la sécurité, car il facilite l’adaptabilité en fonction des circonstances. Nous avons pu ainsi maintenir une vitesse constante de 12 km/h sur un bon kilomètre sur une piste cyclable parisienne particulièrement encombrée en fin de journée.

Le freinage demeure toujours rassurant : il est lui aussi facile à doser, mais en cas d’urgence il peut arrêter la trottinette en moins de 10 mètres. En anticipant au maximum et dans des rues calmes, il est même possible de n’utiliser que le frein moteur sur de longues distances. Cela permet aussi d’améliorer l’autonomie de l’engin grâce à la récupération d’énergie. Vous l’aurez compris, la Mi Scooter Electric Essential est un modèle très facile à piloter et ce d’autant plus que son moteur est géré sans à-coups grâce à une partie logicielle aboutie.

Image 10 : Test Xiaomi Mi Scooter Electric Essential : la trottinette pas chère qui a tout d'une grande
Xiaomi Mi Electric Scooter Essential – Crédit : Tomsguide.fr

Son excellente tenue de route, les pneus n’y sont sans doute pas pour rien, met rapidement en confiance, y compris les débutants. Son moteur n’est certes pas le plus puissant, mais ses capacités nous semblent plutôt adaptées au programme. Si les 15 km/h sont atteints très rapidement, il faut un peu plus de temps pour aller chercher les 5 km/h restants et atteindre la vitesse maximale avec un utilisateur de 75 kg.

L’Essential n’est pas à l’aise dans les montées

Comme nous le redoutions, les limites de cette motorisation apparaîtront plutôt face aux pentes. Les faux plats parisiens suffisent à voir la vitesse de la trottinette chuter de manière sensible contrairement à des modèles plus coupleux. Les pentes de Montmartre auront le dernier mot et nous voilà rapidement contraints de pousser la trottinette.

Bien entendu, avec un pilote moins lourd, 75 kg pour nous, rappelons-le, l’Essential fera sensiblement mieux, mais dans tous les cas elle n’est pas à conseiller si vous avez régulièrement de fortes pentes à affronter. Mais sur le plat aucun souci, sa vitesse suffit à nos yeux dans le cadre d’un déplacement « utilitaire ». L’autonomie n’est pas non plus la plus élevée que nous ayons croisée. En fonction de votre conduite, du terrain affronté et peut-être votre poids, elle devrait s’établir entre 15 et 20 km. Une distance qui demeure confortable dans le cadre d’une utilisation urbaine, une utilisation de type « dernier kilomètre ».

Plus légère que les modèles haut de gamme de la marque, la Mi Scooter Electric Essential pèse tout de même 12 kg et sa longueur une fois pliée la rend difficile à manipuler dans les couloirs bondés du métro parisien. Difficile aussi d’échapper à certains regards courroucés de certains usagers. Les choses sont évidemment moins compliquées dans le RER et dans les trains de banlieue, des moyens de transport plus adaptés aux usages multimodaux.