Accueil » Actualité » The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Personne n’ira dire le contraire, Homelander est le plus sinistre des personnages de The Boys. Et voici 10 scènes pendant lesquelles le leader des Sept s’est montré particulièrement dérangeant.

Image 1 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander
Une sélection des moments sinistres avec Homelander – Crédit : Amazon Studios

The Boys, série acclamée de Prime Video, vient de clôturer sa saison 3. Pendant 8 épisodes, les spectateurs ont découvert la nouvelle vie des Boys un an après les précédents événements et le sauvetage de Ryan par Billy Butcher. Mais Eric Kripke a surtout eu l’occasion de développer encore plus Homelander, dont l’interprète Antony Starr a imaginé un « happy ending », dont le comportement borderline se renforce. L’occasion d’une sélection des 10 moments pendant lesquels le leader des Sept s’est montré particulièrement dérangeant, violent, cruel et sadique !

À lire > The Boys, saison 4 : intrigue, casting, date de sortie… voici ce qu’il faut savoir

10/ Homelander se masturbe sur un toit (saison 2, épisode 8)

Image 2 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Lorsque Homelander se prend un revers, ce n’est jamais beau à voir. L’épisode final de la saison 2 le prouve lorsque le leader des Sept tente de se remonter le moral après une série de défaites et autres humiliations. Placé sur un toit, le pantalon baissé, le super-héros se masturbe en répétant : « Je fais ce que je veux ». L’annonce d’une saison 3 encore plus violente.

9/ Abattre l’avion d’un maire (saison 1, épisode 1)

Image 3 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Dès le premier épisode, Homelander prend une décision radicale. Lorsque le maire de Baltimore menace Vought de dévoiler au monde l’existence du Composé V si aucune ristourne ne lui est faite sur la « location » d’un super-héros pour protéger sa ville, le leader des Sept prend les choses en main. Il abat l’avion de l’homme politique alors que son jeune fils se trouve à bord.

8/ Se faire masturber par Stormfront qui encense le nazisme (saison 3, épisode 1)

Image 4 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Homelander n’épouse pas vraiment le nazisme de Stormfront mais se pense d’une race supérieure aux humains. Une doctrine fasciste qui passe par cette scène dérangeante pendant laquelle la super-héroïne, lourdement handicapée, le masturbe depuis son lit d’hôpital. La scène devient de plus en plus étrange lorsque Stormfront tente de l’exciter en parlant du Troisième Reich. Certes, Homelander l’arrête en lui disant que ça ne lui plait pas, mais la scène reste… glauque.

7/ Pousser Ryan d’un toit (saison 2, épisode 3)

Image 5 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Homelander ne représente pas vraiment l’idée d’un bon père. Convaincu que son fils Ryan doit suivre sa voie et utiliser ses pouvoirs, il n’hésite pas à le pousser d’un toit pour le forcer à voler. Sauf que le gamin s’écrase et perd connaissance un court moment. OK, Homelander a raison lorsqu’il dit que Ryan n’est pas blessé grâce à sa résistance de super-héros mais c’est un véritable traumatisme qu’il lui fait subir.

6/ Abandonner le vol 37 (saison 1, épisode 4)

Image 6 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Homelander et Maeve sont envoyés sauver le vol 37 pour convaincre le gouvernement de l’utilité des super-héros dans l’armée. Sauf que les choses tournent mal, le leader des Sept tue accidentellement le pilote et détruit les contrôles. Il préfère donc abandonner les passagers plutôt que de laisser des témoins. Maeve veut sauver une petite fille sous les supplications de sa mère. Mais Homelander l’en empêche. C’est à partir de ce moment que l’héroïne décide de tout faire pour combattre le sinistre personnage.

5/ Pousser une femme au suicide (saison 3, épisode 2)

Image 7 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Lors de l’anniversaire de Homelander, le super-héros déraille complètement en apprenant que Stormfront a mis fin à ses jours alors qu’il doit sauver une femme qui veut commettre un acte similaire. Après un long monologue de psychopathe (difficile de mieux résumer), le leader des Sept la pousse à sauter alors qu’elle a changé d’avis. Contrairement à ses autres meurtres, Homelander n’a aucune raison de l’inciter à se suicider. Il a juste perdu la raison. Encore.

4/ Révéler sa vraie nature à la télévision (saison 3, épisode 2)

Image 8 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Toujours dans cet épisode, Homelander perd pied pendant son anniversaire en direct à la télévision. Jusqu’à maintenant, le super-héros se contenait pour ne pas perdre ce qu’il aime le plus au monde : l’amour des gens. Mais pendant cet événement, il prend le micro en annonçant qu’il est plus fort, plus intelligent et meilleur que tout le monde. Alors qu’il déprime en pensant avoir tout perdu suite à ce coup de sang, sa popularité monte en flèche auprès des citoyens.

3/ Traite une vache et boire son lait (saison 3, épisode 7)

Image 9 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Homelander adore le lait. Cette boisson lui rappelle Stillwell qu’il aimait voir allaiter son fils en regardant à travers les murs du siège de Vought. À sa mort, il se met même à boire l’une des bouteilles qu’elle a laissées dans le frigo de son bureau. Et dans l’avant-dernier épisode de la saison 3, Homelander erre dans une ferme, déprimé, puis tombe sur une vache. Il se met alors à la traire pour boire le lait à même le sceau. De quoi se souvenir de Stillwell… à sa façon dérangée.

2/ Forcer The Deep à manger son ami Timothy (saison 3, épîsode 3)

Image 10 : The Boys : 10 des scènes les plus dérangeantes avec Homelander

Homelander adore torturer psychologiquement les gens. Jusqu’à forcer The Deep, pour réintégrer les Sept, à manger son ami Timothy. Une scène saluée par la PETA dans laquelle, avec dégoût, le super-héros dévore le poulpe qui le supplie de l’épargner. Un moment très dérangeant qui prouve le sadisme du personnage joué par Antony Starr.

1/ Exploser la tête d’un homme en public (saison 3, épisode 8)

La scène finale de la saison 3 montre que Homelander perd pied. Autrefois calculateur, son enchaînement d’échecs le pousse à des actions irréfléchies et autres actes de cruauté. Dénué de toute logique, le leader des Sept fait exploser en public la tête d’un manifestant qui a jeté une canette sur son fils, Ryan. Non pas que s’en prendre à un gamin n’est un acte fortement répréhensible mais une mort instantanée sans autre forme de procès en guise de punition représente une ligne terrible franchie par le super-héros. Le tout sous les applaudissements de ses adorateurs.

Une scène référence à Donald Trump qui a dit lors d’une apparition : « Si je tirais sur quelqu’un en pleine 5e Avenue, je ne perdrais aucun électeur ». La preuve par l’image avec Homelander !

La saison 3 se termine sur un sourire sinistre de Homelander (mais aussi de Ryan…) après avoir commis son meurtre, grisé par ses fervents adorateurs qui l’applaudissent.

Source : Den of Geek