Accueil » Actualité » The Walking Dead : pourquoi les scénaristes ont-il dû tuer Shane à la fin de la saison 2 ?

The Walking Dead : pourquoi les scénaristes ont-il dû tuer Shane à la fin de la saison 2 ?

De nombreux personnages marquants de The Walking Dead ont quitté la série. Mais tous ces départs ont une explication. Celui de Shane, ancien ami et collègue de Rick, était lui aussi nécessaire pour la suite de l’intrigue.

Tous les fans de The Walking Dead se souviennent particulièrement bien du personnage de Shane Walsh. Et pourtant, celui-ci a quitté la série il y a 8 saisons maintenant. Alors pourquoi les scénaristes ont décidé de se passer de cet antihéros tant apprécié du public ?

Image 1 : The Walking Dead : pourquoi les scénaristes ont-il dû tuer Shane à la fin de la saison 2 ?
Crédit : AMC

La mort de Shane, comme celle de beaucoup d’autres personnages, était indispensable. Dans la saison 2, les tensions entre ce dernier et Rick sont de plus en plus fortes. Tout oppose désormais les anciens amis. Shane, qui a veillé sur Lori et Carl pendant le coma du shérif, vit très mal le réveil de ce dernier. Rick est de retour avec sa femme, alors que Shane est désormais amoureux d’elle et convaincu qu’elle est enceinte de son enfant. En plus de cette jalousie amoureuse, Shane est frustré du nouveau rôle de leader que Rick tient au sein du groupe de survivants qu’il a autrefois guidé.

The Walking Dead : Carol aurait dû mourir dès la saison 3

Shane devait mourir pour la survie de Rick et du groupe

Avec tant d’animosité entre les deux personnages, il était évident qu’un seul pouvait survivre. Shane étant déjà devenu incontrôlable et violent, c’est bien sûr le héros Rick qui devait rester en vie. Dans les comics, Shane est éliminé encore plus tôt de l’histoire. Il meurt en effet tué par Carl dans le volume 6 de la bande dessinée. C’est ensuite Rick qui tire une balle dans la tête de Shane zombie. Dans la série, c’est l’inverse qui a lieu, puisque Rick poignarde Shane dans la poitrine et Carl l’achève ensuite.

Le showrunner de l’époque Glen Mazzara explique que Shane devait absolument mourir, afin que Rick puisse pleinement assumer son rôle de leader. Et cette mort devait avoir lieu avant la saison 3, afin que le groupe puisse survivre à la prison et au nouveau grand méchant le Gouverneur. Pour Rick, le fait d’avoir tué son ancien meilleur ami a cependant laissé des traces. Cet événement est l’un des premiers traumatismes qui ont contribué à façonner un Rick plus brutal, prêt à tout pour protéger sa famille et ses amis.

The Walking Dead : Robert Kirkman sort un nouveau comic sur Negan

Source : SCREEN RANT