Accueil » Actualité » Toyota dévoile un concept de cartouche pour rendre l’hydrogène portable

Toyota dévoile un concept de cartouche pour rendre l’hydrogène portable

L’un des nombreux problèmes liés à l’hydrogène en tant que source d’énergie propre est qu’il est coûteux à déplacer et à stocker. Toyota et sa filiale Woven Planet pensent avoir une solution avec un nouveau prototype de cartouche à hydrogène portable.

Cartouche d'hydrogène
Une cartouche d’hydrogène © Toyota

Comment rendre l’hydrogène plus facile à transporter et à stocker ? Toyota et sa filiale Woven Planet pensent avoir trouvé une solution avec ce nouveau prototype de « cartouche à hydrogène portable ». L’idée étant qu’elles peuvent être remplies dans une installation dédiée, transportées là où c’est nécessaire, puis retournées.

Des cartouches utiles, mobiles et (presque) écologiques

Ces cartouches seraient relativement petites : 40 cm de long, 18 cm de diamètre et environ 5 kg. Dans un communiqué, Toyota indique qu’il s’agirait d’une énergie « portable, abordable et pratique qui permet d’apporter de l’hydrogène là où les gens vivent, travaillent et jouent, facile à remplacer et à charger ».

Ces cartouches pourraient être utiles pour « la mobilité », c’est-à-dire, les voitures à hydrogène. Mais aussi, les applications domestiques, sans évoquer la quantité de possibilités. Toyota n’a en revanche mentionné aucune utilisation spécifique de ces cartouches. Le groupe japonais indique qu’elles sont supposées générer suffisamment d’électricité pour « faire fonctionner un micro-ondes domestique typique pendant environ 3 à 4 heures ».

À lire : Toyota : des batteries solides arrivent d’ici à 2025 pour ses véhicules électriques

Dans son communiqué, Toyota reconnaît que la plupart de l’hydrogène est fabriqué à partir de combustibles fossiles et n’est donc pas exactement vert. Mais il pense qu’il sera généré avec de faibles émissions de carbone à l’avenir et que les cartouches pourraient aider à résoudre certains problèmes d’infrastructure.

Toyota prévoit de tester ces cartouches en menant des essais dans divers endroits, y compris à Woven City, dans la ville de Susono, située dans la préfecture de Zhizuoka au Japon. La société travaille également à construire une chaîne d’approvisionnement complète à base d’hydrogène.

Source : Toyota