Accueil » Actualité » Une maison prend feu, un iPad visé, le propriétaire porte plainte contre Apple

Une maison prend feu, un iPad visé, le propriétaire porte plainte contre Apple

Un iPad défectueux aurait été responsable d’un incendie de maison qui s’est produit l’année dernière aux États-Unis. La victime porte plainte contre Apple afin de rembourser les 142 000 $ payés par sa compagnie d’assurance pour réparer les dégâts.

Un iPad défectueux serait-il à l’origine d’un incendie de maison s’étant produit l’année dernière à Milford, aux États-Unis ? Selon le propriétaire Michael Macaluso, la tablette tactile serait l’unique responsable du feu dont les dégâts ont coûté 142 000 $ de réparation à la compagnie d’assurance.

Un iPad
Un iPad – Crédit : Francois Hoang / Unsplash

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’un incident de ce genre arrive. Il arrive parfois que des batteries défectueuses soient à l’origine d’une combustion des smartphones. Tout le monde se rappelle encore du fiasco du Galaxy Note 7 de Samsung qui s’enflammait subitement à cause de sa batterie.

Le dysfonctionnement de cet iPad aurait causé 142 000 $ de frais de réparation

Le magazine britannique The Register a rapporté que la plainte a été déposée ce mois-ci contre Apple devant la Cour des plaidoyers communs du comté de Philadelphie, en Pennsylvanie. Elle vient d’être renvoyée devant un tribunal de district fédéral à l’est de cet État américain. La plainte indique que : « un incendie s’est déclaré dans les locaux en question en conséquence directe d’un ou plusieurs défauts et / ou dysfonctionnements de l’iPad en question liés au système électrique / à la batterie de l’appareil ».

Le géant de Cupertino est ainsi accusé d’avoir vendu un appareil défectueux. Michael Macaluso assure ne pas avoir mal utilisé son iPad ou l’avoir modifié. D’après lui, l’iPad en question a été manipulé et utilisé de la même manière que ce pour quoi il a été commercialisé par Apple.

Si le défaut de l’iPad est avéré, cet incident ne se serait sûrement pas produit s’il n’était pas équipé d’une batterie au lithium-ion. De son côté, Xiaomi a trouvé une alternative à ce type de batterie, laquelle sera présente sur son prochain smartphone. Le Mi 11 Ultra, dont l’annonce officielle est prévue d’ici quelques heures, utilisera une batterie à anode silicium-oxygène. Samsung, pour sa part, serait en train de développer une batterie au graphène.

Source : PhoneArena