Accueil » Actualité » Vous pouvez avoir plus de 150 amis, une nouvelle étude revient sur la théorie de Dunbar

Vous pouvez avoir plus de 150 amis, une nouvelle étude revient sur la théorie de Dunbar

Oui, vous pouvez avoir plus de 150 amis malgré la théorie de Robin Dunbar émise en 1992. Une nouvelle étude menée par des chercheurs suédois est revenue sur cette théorie en confirmant qu’il est bel et bien possible de dépasser le nombre de Dunbar.

En 1992, le chercheur Robin Dunbar a publié une étude selon laquelle il existe un nombre maximum de personnes avec lesquelles vous pouvez entretenir une relation sociale stable et saine. Ce nombre est 150. Selon Robin Dunbar, ce nombre maximum de personnes est lié à la taille du cerveau de l’être humain et plus particulièrement du néocortex.

Des amis
Des amis – Crédit : Simon Maage / Unsplash

Robin Dunbar a également étudié les groupes de primates non humains pour établir ce nombre et d’autres études plus récentes l’ont confirmé. D’ailleurs, nous avons récemment découvert que les premiers primates sont apparus presque immédiatement après l’extinction des dinosaures.

Vous pouvez avoir entre 2 et 520 amis, selon une nouvelle étude

Des chercheurs suédois viennent de mener une nouvelle étude qui revient sur la théorie de Dunbar. À la suite de leur analyse, les chercheurs ont obtenu des résultats différents. Les résultats étaient soit largement supérieurs à 150, soit largement inférieurs. Patrik Lindenfors qui est un professeur agrégé d’écologie zoologique à l’université de Stockholm et à l’Institute for Future Studies et qui fait partie des chercheurs de cette étude a déclaré que : « le fondement théorique du nombre de Dunbar est fragile. Le cerveau des autres primates ne gère pas les informations exactement comme le fait le cerveau humain, et la socialité des primates s’explique principalement par d’autres facteurs que le cerveau, tels que ce qu’ils mangent et quels sont leurs prédateurs ».

Pour leur étude, les chercheurs suédois ont répété les analyses de Dunbar, mais ils se sont servis de méthodes statistiques plus modernes ainsi que de nouvelles découvertes qui concernent le cerveau des primates. D’après les résultats, le nombre moyen maximum d’amis qu’une personne peut avoir est souvent inférieur à 150. Cependant, les nombres varient de 2 à 520 personnes. Les chercheurs ont donc conclu que « ce n’est pas possible de faire une estimation pour les humains avec une quelconque précision en utilisant les méthodes et les données disponibles », d’après Andreas Wartel qui est co-auteur de l’étude.

Le nombre maximum d’amis dépend aussi de la culture des personnes

En fin de compte, le nombre de Dunbar ne doit pas être considéré comme une référence absolue, mais plutôt comme une estimation générale. Les interactions sociales humaines ne dépendent pas que de la taille du néocortex, mais aussi de l’éducation et de l’héritage culturel de chaque individu.

Comme l’a précisé Johan Lind qui est l’un des chercheurs de l’étude et le directeur adjoint du Center for Cultural Evolution de l’Université de Stockholm, « la culture affecte tout, de la taille des réseaux sociaux à savoir si nous pouvons jouer aux échecs ou si nous aimons la randonnée. Tout comme quelqu’un peut apprendre à se souvenir d’un nombre énorme de décimales dans le nombre pi, notre cerveau peut être entraîné à avoir plus de contacts sociaux ».

Source : Phys.org