Windows 11 : les PC AI écraseront les MacBook d’après Microsoft

D’après une documentation interne, Microsoft estime que les PC AI sous Windows 11 feront mieux qu’Apple avec ses MacBook dotés d’une puce M3. Un pari ambitieux de la part de la firme de Redmond qui mise plus que jamais sur l’intelligence artificielle.

PC AI Windows 11 puces MacBook M3 ordinateur intelligence artificielle
© Envato

  • Selon de la documentation interne, Microsoft estime que ses PC AI sous Windows 11 seront meilleurs que le MacBook doté de la puce M3
  • On parle d’apps émulées plus rapidement qu’avec la couche d’émulation Rosetta 2 d’Apple
  • Microsoft pense aussi que d’ici la fin 2026, la moitié des PC sous Windows seront équipée de puces dédiées à l’IA

Malgré ses efforts, Microsoft a encore du mal à imposer le mal-aimé Windows 11. Windows 10 reste en tête mais heureusement, la firme de Redmond mise sur ses updates même si plusieurs applications pourraient bloquer celles à venir. L’entreprise, plus confiante que jamais, estime que les PC AI sous Windows 11 seront meilleurs que les MacBook M3 grâce aux processeurs ARM.

À lire > Windows 11 booste enfin cette application connue pour sa lenteur

Les PC AI seront meilleur selon la documentation interne de Microsoft

Microsoft s’apprête à lancer des PC dédiés à l’IA et équipés de puces ARM de nouvelle génération. On parle des Surface Pro 10 et Surface Laptop 6 présentées lors d’un événement au mois de mai. Et selon The Verge, Microsoft estime que les fameux PC AI sous Windows 11 pourront rivaliser avec le MacBook et sa puce M3. Dans une documentation interne, on lit que ces futurs appareils pourront émuler des apps plus rapidement que la couche d’émulation Rosetta 2 d’Apple.

Rien d’étonnant à ce que Microsoft soit confiant puisque l’entreprise compte énormément sur Copilot, son assistant boosté à l’IA. La firme de Redmond pense même que d’ici la fin 2026, la moitié des nouveaux PC sous Windows seront équipés de puces dédiées à cette technologie. Un pari ambitieux.

Microsoft doit faire face à une forte concurrence

D’autant plus qu’en plus d’Apple avec ses puces ARM, Windows a un autre concurrent de taille : Qualcomm et ses futurs SoC Snapdragon X Elite. L’entreprise annonce qu’ils sont plus puissants que ceux de ses concurrents et permettront de jouer à la plupart des jeux. Preuve que tous les géants de la tech s’intéressent beaucoup à ces puces, Google a enfin lancé une version de Chrome qui gère les processeurs ARM.

Pour rappel, c’est le 20 mai 2024 que Microsoft présentera ses Surface Pro 10 et Laptop 6, des PC AI dotés de fonctionnalités que l’on imagine inédites et optimisées pour cette technologie.

En novembre 2020, un MacBook doté de la puce M1 avec Windows 10 ARM était plus rapide que la Surface Pro de Microsoft. Autant dire que la firme de Redmond a du retard à rattraper sur son concurrent numéro 1, Apple.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !