Wi-Fi : comment améliorer la qualité de sa connexion

Si l’on écarte les potentiels (et pour l’instant très controversés) dangers pour la santé, le Wi-Fi constitue l’une des meilleures innovations du monde informatique de ces trente dernières années. Ce mode de transmission des données sans fil offre actuellement un débit théorique de 300 Mb/s dans le cas du Wi-Fi N et de 1,3 Gb/s dans celui du Wi-Fi AC. Il permet à tout appareil high-tech de communiquer avec d’autres périphériques et il est présent partout : dans nos box, nos ordinateurs, nos smartphones, nos téléviseurs, etc.

Mais il reste un problème de taille : la liaison Wi-Fi n’est pas toujours parfaite. Quand le smartphone trouve un point d’accès, il ne parvient pas toujours à s’y connecter. La connexion internet du PC, quant à elle, subit parfois de sérieux ralentissements, voire coupe totalement la liaison au bout de quelques minutes. Bref, il y a parfois de quoi s’arracher les cheveux. D’autant qu’il existe plusieurs normes de Wi-Fi, et qu’il n’est pas évident de paramétrer convenablement chaque appareil et faire en sorte qu’il offre le meilleur débit possible.

Alors oui, les « trolleurs » vous diront que la meilleure façon d’améliorer son Wi-Fi, c’est « d’utiliser une connexion filaire ». Mais on ne peut pas toujours le faire, surtout dans un lieu de grande taille et doté d'un grand nombre d’appareils mobiles (tablette, ordinateur portable et téléphone). Voici donc une série de conseils et de petites astuces dédiées à l’amélioration du Wi-Fi, certaines nécessitant juste un petit logiciel, d’autres nécessitant des aménagements matériels.

Mesurer l'efficacité de sa connexion

Si votre connexion à votre réseau s’établit mal, commencez par vérifier la qualité de votre liaison Wi-Fi de la manière suivante : jusqu’à côté de l’heure de la Barre des tâches de Windows, cliquez sur la petite icône symbolisée par une succession de petites barres de taille croissante (sous Windows 7) ou en de petits arcs de cercle (sous Windows 10).
Vous devez voir votre connexion au réseau Wi-Fi de votre domicile, de votre entreprise ou de celui du hotspot le plus proche. Vous le savez probablement, le nombre de barres vertes ou d'arcs de cercle symbolise la qualité de la connexion. En somme, moins il y a de barres dans la barre des tâches, moins la qualité de connexion est bonne. Pour davantage de précision, cliquez sur l’option Ouvrir le Centre Réseau et partage (Windows 7). Une fenêtre s’ouvre et vous présente une minicartographie de votre liaison locale, ainsi que différentes options et sous-options. Dans la partie Afficher vos réseaux actifs, cliquez sur la fonction Connexion réseau sans fil. Dans la partie Vitesse, vous pouvez observer davantage de précision la rapidité de transfert des données. Le problème, c’est que cette valeur change sans cesse, même lorsque la machine n’est pas en mouvement...

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations, installez le programme Wifi Coverage (capture ci-dessous). L’application est un peu plus complexe à appréhender, mais elle permet de connaître avec précision le débit Wi-Fi environnant.

Mais il y a encore mieux que Wifi Coverage. Il existe quelques applications qui vous permettent d'analyser en détail tout votre réseau, ainsi que les réseaux avoisinants. C'est le cas par exemple de Netspot ou de HeatMapper (capture ci-dessous). Pour utiliser ce dernier, munissez-vous du plan de votre domicile (si vous n'avez pas ce plan, il est possible néanmoins de faire un petit croquis de votre habitation directement dans le logiciel, même si c'est loin d'être convivial). Importez le plan dans HeatMapper, puis déplacez-vous dans votre maison ou votre appartement avec votre ordinateur portable. À l'aide du clic gauche, marquez tous les endroits où vous vous trouvez. Une fois l'opération terminée, vous devriez voir apparaître toutes les bornes Wi-Fi des environs. Cliquez à l'aide du bouton droit de la souris pour analyser la portée de chaque appareil. Plus la zone est verte, meilleure est la couverture.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
5 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • azertyman55
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie
    0
  • CR77
    Anonymous a dit :
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie


    De même que la lumière... as-tu des ampoules chez toi ? Si oui, ôte les immédiatement ! Éloigne-toi aussi de tout écran, il produisent de la lumière, une onde électromagnétique ! Je te conseille aussi de ne jamais prendre l'avion et d'éviter la plage ou la montagne en vue d'éviter le vent solaire. Puis n'oublie pas le chapeau en aluminium sur la tête, c'est de loin la meilleure des protections contre le WiFi de tes voisins !

    0
  • azertyman55
    CR77 : argument habituel. mais la lumière n'est pas une onde pulsée.
    Et ca sert a rien de faire la vierge effarouché
    Le wifi et les ondes electromagnetiques c'est l'omerta généralisé car tout le monde s'en fou, n'y comprend rien et n'en a meme pas conscience. ton post en est l'exemple meme
    Comme d'habitude, rappellons qu'avant qu'une vérité éclate, elle est d'abord moquée, puis contredite, puis enfin accepté, avant d'en devenir l'évidence
    0
  • CR77
    Il suffit de chercher "onde pulsée" avec Google pour se voir proposer une page pleine de résultats de sites de qualité :-)

    Je peux prendre une anecdote, au tout début du WiFi j'avais prévu de relier une imprimante à un AP... finalement le débit théorique de 11 Mb/s s'avérant insuffisant j'ai câblé et désactivé le WiFi pour ne garder que la partie switch / routeur. Une employée a réussi a se plaindre de divers maux liés aux ondes et j'ai donc dévissé l'antenne pour qu'elle me foute la paix. Je ne nie pas l'effet psychologique que peut avoir une installation sur les croyances, inquiétudes, peurs de certains individus. Tu en es visiblement l'exemple même.

    Avec une puissance inférieure à 100 mW il ne faudra vraiment pas être pressé pour faire cuire qqch avec du WiFi... que ce soit un œuf ou ta cervelle.

    Alors qu'il y a d'autres ondes, tout ce qu'il y au demeurant plus naturelles, qui sont bien plus nocives pour nos organismes (ne serait-ce par exemple que les ultraviolets pour notre épiderme).

    Je n'ai à ce jour trouvé aucune étude qui démontrerait que le WiFi est nocif. Et celles qui tentent de le démontrer n'ont soit pas la rigueur scientifique nécessaire, soit un biais manifeste.
    0
  • azertyman55
    CR77 c'est pas parceque tu n'as pas trouvé d'étude qu'il n'y en a pas ou qu'elles ne démontrent aucun danger.
    Moi j'en ai : sur les rats, les fourmis, les oeufs, et les plantes (arrosés avec de l eau du micro onde)
    L'ultraviolet et la lumiere ca n'est pas comparable , encore une fois. La lumiere ne traverse pas la matiere, sinon tu serais transparent. le wifi, par sa porteuse ou sa fréquence, traverse n'importe quoi, c'est pour ca qu'on capte 50 connexions wifi dans un immeuble.
    Concernant l'intensité : "100 mw" : ca pourrait etre 0,0001 mw ca serait exactement pareil : ce n'est pas l'intensité qui est dangereuse, mais la nature meme du signal, qui destabilise les échanges electriques inter cellulles (la encore, c'est de la biologie, et du peu que j'en sais, c'est du vrai)
    Ce débat a déja eu lieu maintes fois et au final il n'y a jamais de résultats clairs car c'est le flou général sur la question pour tout le monde
    En attendant, personne n'accepterai de dormir avec la box a coté, l'oms décrit la tehnologie comme suspecte (mais la encore, ne peut pas apporter de preuve) et le téélphone portable créé bien des problemes au cerveau
    Donc moi ca me gave de savoir que chaque immeuble d'habitation est vaste nuage electro magnetique. On parle souvent de pollution, on parle moins de ce smog aussi, lui qui est invisible
    0