Accueil » Actualité » Call of Duty : Warzone parque les tricheurs sur un serveur dédié pour les punir

Call of Duty : Warzone parque les tricheurs sur un serveur dédié pour les punir

Infinity Wars lance une nouvelle mesure pour lutter contre les tricheurs dans Call of Duty: Warzone. Désormais, tous les joueurs suspectés de tricher joueront ensemble sur les mêmes instances.

Le combat qui oppose Infinity Ward et les tricheurs qui pullulent sur Call of Duty: Warzone vient de prendre un tournant original et amusant. Après avoir banni plus de 70 000 joueurs du free-to-play, le studio a décidé de leur faire profiter d’une expérience de jeu similaire à celle qu’ils imposent aux autres joueurs. L’algorithme de matchmaking a été revu pour les rassembler sur les mêmes instances. 

Image 1 : Call of Duty : Warzone parque les tricheurs sur un serveur dédié pour les punir
Crédit : Activision / Infinity Ward

Depuis hier, tous les joueurs suspectés d’abuser des bugs de CoD ou d’utiliser des programmes tiers pour tricher jouent ensemble. Infinity Ward n’assouplit pas pour autant sa politique anti-cheaters, le studio continue de bannir tous les tricheurs avérés. Une décision qui intervient au moment où une partie des joueurs commençait à perdre patience face à l’impuissance du studio pour enrayer la prolifération des tricheurs. Malgré les annonces d’Infinity Ward et d’Activision ainsi que le bannissement de nombreux joueurs, la situation ne semblait pas s’améliorer. Un problème qui avait conduit certains joueurs console à désactiver le cross-play pour éviter les tricheurs, majoritairement sur PC

Call of Duty : Warzone s’enrichit d’un mode solo

Les mesures anti-triche de Call of Duty : Warzone arrivent

Si certains joueurs estiment qu’Infinity Ward a tardé à réagir, il n’aura fallu que quelques semaines pour implémenter les premières mesures de lutte contre les tricheurs. Le dernier patch corrige plusieurs bugs majeurs, notamment la possibilité de devenir immortel après avoir secouru un coéquipier, et de fabriquer des blueprints sur mesure qu’on pouvait ensuite utiliser en multijoueur ou sur Warzone. Les joueurs qui ont signalé un tricheur reçoivent désormais une notification s’il a été banni. Enfin, Infinity Ward précise que l’équipe en charge du problème a été renforcée, notamment pour répondre plus rapidement aux plaintes des joueurs.

Call of Duty Warzone : bientôt des évènements à la Fortnite ?

Source : Infinity Ward