Accueil » Dossier » Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Image 1 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Mais c’est qui, Deadpool ?

Deadpool 2 le film sort le 16 mai 2018 en France (voir la bande-annonce finale).

Après bien des déboires, le film Deadpool sorti en 2016 a fait un véritable carton en rapportant plus de 780 millions de dollars à travers le monde. Le plus déjanté des super-héros récidive cette année avec un second volet, dans lequel il réunit une équipe de personnages aussi « bras cassés » que lui. Deadpool, le super-héros anticonformiste, conscient d’être le protagoniste d’un film, revient sur grand écran pour le plus grand bonheur des fans…
Malgré tous ses défauts (et il en a !) et sa relative jeunesse (il est apparu en 1991 dans les pages des comics Marvel), Deadpool reste l’une des meilleures créations en matière de BD, un personnage bourré d’humour et de talent. Mais Deadpool, c’est avant tout un personnage complètement fou, qui a toujours quelque chose à dire, qui dézingue à tout va et qui n’a pas beaucoup d’état d’âme. Mais est-il si barré que ça, ou cache-t-il simplement son jeu pour mieux abattre ses ennemis… et dérouter le lecteur/spectateur de ses exploits ?
Avant ou après avoir vu les films qui lui sont consacrés, voici donc un petit résumé de tout ce qu’il faut savoir sur le personnage.

>> A lire aussi – Deadpool : la Geek Critique

Image 2 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Des pouvoirs hérités de Wolverine

Que ce soit dans les comics ou les films, les origines de Deadpool sont à peu près identiques. Wade Wilson est un assassin, une sorte de mercenaire surentraîné (dans les BD c’est un agent d’une division secrète de la CIA chargée de faire le sale boulot). Il na pas beaucoup d’états d’âme quand il s’agit de descendre quelqu’un. Un jour, il apprend qu’il souffre de multiples tumeurs et que ses jours sont comptés. Des médecins du projet Arme X font alors des expériences sur lui, mais sans véritable succès. Plus par sadisme que par compassion, le professeur Killbrew tente de le doter du pouvoir d’autoguérison de Wolverine : toujours atteint du cancer, Deadpool guérit (mais pas totalement, car privé de ce pouvoir, le cancer resurgirait). En contrepartie de cette « résurrection », sa peau rougit et se craquelle, un peu comme si le personnage avait été gravement brûlé. Il parvient à s’échapper des griffes de l’Arme X et redevient le mercenaire qu’il a toujours été. Il adopte néanmoins un costume rouge et noir et sombre rapidement dans une grande folie, tantôt sympathique, tantôt franchement inquiétante.

>> À lire aussi :
20 super-héros qui mériteraient d’avoir leur film

Image 3 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Deadpool, vrai super-vilain…?

Que ce soit dans les films ou les comics, Deadpool n’est pas un tendre, et cela se ressent dès que l’on fait connaissance avec le personnage. Contrairement à la plupart des autres personnages Marvel (comme Spider-Man par exemple, qui ne donne quasiment jamais la mort et se contente de toujours envoyer ses ennemis en prison), il n’hésite pas à tuer quiconque se met en travers de sa route. Et il n’y va pas avec le dos de la petite cuillère : combattant émérite, il se sert tour à tour de ses sabres pour tailler ses adversaires en rondelles, ou de ses pistolets pour leur tirer une balle dans la tête.
En dehors de la violence avec laquelle il se bat, Deadpool possède à son actif quelques exactions dont il n’est pas trop fier : à l’origine, il a été engagé pour tuer Cable, le fils de Cyclope (chef des X-Men). Il a également séquestré sans trop de raison et pendant longtemps une vieille femme aveugle, connue sous le nom d’Al (que l’on peut apercevoir dans le film). Et il affronte très régulièrement les autres super-héros, qui le prennent pour un mercenaire psychopathe, ce qu’il est peut-être. D’ailleurs, Marvel est allé jusqu’à imaginer Deadpool massacrant tous les personnages de l’éditeur, dans une saga certes jouissive, mais qui en dit long sur la place qu’occupe le mercenaire disert dans son univers.

Image 4 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

… ou vrai super-héros ?

Mais avec Deadpool, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser. Il vénère certains super-héros, Captain America en priorité. Il tente de rentrer chez les Avengers et les X-Men, sans grand succès. Mais il lui arrive aussi régulièrement de s’allier à d’autres super-héros pour déjouer les plans des super-vilains. L’homme sait aussi faire preuve d’un altruisme hors du commun. Que ce soit dans les comics ou sur grand écran, il n’hésite pas à se sacrifier et prendre des tirs ou se faire taillader à la place des autres. Son pouvoir autoguérisseur ayant des limites, il risque souvent d’y laisser sa peau.
Deadpool est aussi capable de faire preuve d’une grande compassion : il a par exemple « hébergé » pendant longtemps l’esprit d’une défunte dans sa propre tête, aidant ainsi sa résurrection. Et si l’on vous dit que Deadpool s’est marié le croiriez-vous (bon d’accord, à une succube) ? Et si l’on ajoute qu’il a aussi eu une fille d’une précédente union, fille qu’il peine à retrouver et qu’il chérit plus que tout ?

>> A lire X-Men : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Image 5 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool : Copycat

  • Création : 1991
  • Apparitions : Deadpool (2016), Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Vanessa Carlysle est, dans les deux films Deadpool, la petite amie du super-héros. Interprétée par Morena Baccarin (Firefly, V, Homeland, Gotham…), la jeune femme représente son principal soutien lorsque Deadpool apprend son cancer. Dans les comics, le personnage est beaucoup plus ambigu : super-vilaine, elle prend l’apparence de la super-héroïne Domino afin d’infiltrer l’équipe de X-Force. Car Copycat est métamorphe, c’est-à-dire qu’elle peut prendre les traits de n’importe qui (exactement comme le personnage de Mystique dans les X-Men). Elle s’éprend ensuite de Deadpool durant un temps, avant que celui-ci ne lui préfère une autre super-héroïne. On a longtemps qu’elle était morte suite à un affrontement avec Dents de Sabre, mais le personnage a finalement ressurgi sous les traits d’un vendeur de chimichanga, l’un des plats préférés du mercenaire disert.


>> A lire aussi :
Le top 50 des films de super-héros

Image 6 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Cable

  • Création : 1986
  • Apparitions : Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Dans les comics, Cable est le fils de Scott Summers (alias Cyclope des X-Men) et de Madelyn Pryor (un clone de Jean Grey, alias Phénix). Infecté par un virus technovirus dès son plus jeune âge, il est expédié dans le futur pour y trouver un remède. Les esprits de ses parents y sont également envoyés, afin qu’ils puissent élever leur progéniture. Le jeune Nathan Summers apprend alors à maîtriser ses pouvoirs et grandit donc dans le futur, tandis que les esprits de ses parents reviennent à leur époque. Disposant d’un bras techno-organique et de pouvoirs télékinésistes, sous le pseudonyme de Cable, il revient plusieurs décennies dans le présent (comble du paradoxe, Nathan est alors plus âgé que son père). Il prend la direction d’un groupe de mutant appelé X-Force, puis fait régulièrement équipe avec Deadpool. Quelques années plus tard, il finit par recueillir un bébé mutant, appelé Hope, qu’il protège de la folie de Bishop en voyageant constamment dans le temps.
    Dans le film, c’est Cable qui traque un jeune mutant, sans que l’on sache véritablement, et c’est Deadpool et son équipe X-Force qui font tout pour le protéger.
Image 7 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Negasonic Teenage Warhead

  • Création : 2001
  • Apparitions : Deadpool (2016), Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Avec son nom à rallonge, Negasonic Teenage Warhead est probablement l’une des protagonistes les moins connues de l’univers Marvel. Si son rôle est important dans le film Deadpool, elle n’apparaît finalement que dans quelques numéros des comics. En outre, dans le monde des BD, le personnage dispose d’un pouvoir télépathique et se retrouve dans la classe d’Emma Frost (l’une des plus puissantes télépathes du monde Marvel), tandis qu’au cinéma, Negasonic Teenage Warhead semble disposer d’un pouvoir de projection d’énergie et joue les partenaires de Deadpool.
Image 8 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Colossus

  • Création : 1975
  • Apparitions : X-Men 2 (2003), X-Men 3 L’Affrontement Final (2006), X-Men Days of Future Past (2014), Deadpool (2016), Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Déjà apparu dans les différents films de la franchise X-Men et incarné par Daniel Cudmore, ce sont finalement deux nouveaux acteurs qui prennent les traits de Colossus (Andre Tricoteux et Stefan Kapicic) dans le long-métrage Deadpool premier du nom. Colossus est l’un des X-Men les plus célèbres : il possède la capacité de transformer son corps en acier organique, ce qui lui confère une force et une résistance à toute épreuve. Fait intéressant, il est le seul personnage qui établit une liaison entre Deadpool et les autres films X-Men.
Image 9 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Domino

  • Création : 1992
  • Apparitions : Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Domino est un personnage ambigu : tout comme Deadpool, elle est tantôt justicière, tantôt mercenaire. Neena Thurman (un nom d’emprunt ?) est une mutante qui possède une chance insolente. En fait, elle peut affecter les probabilités et se tirer des pires situations. C’est aussi une combattante aguerrie et une athlète accomplie. Dans les comics, elle a été remplacée un temps par la mutante Copycat, qui possédait la capacité de prendre l’apparence de n’importe qui (tout comme Mystique). Mais la vraie Domino a finalement repris sa place au sein de X-Force et toujours fait partie de l’équipe depuis lors, malgré les multiples changements que le groupe a connus.
Image 10 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Shatterstar

  • Création : 1991
  • Apparitions : Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? pas nécessairement très connu et malgré un costume assez ridicule, il faut bien l’avouer, Shatterstar est un super-héros assez intéressant. Issu de la planète Mojoworld, Shatterstar est un personnage qui a modifié génétiquement. Il possède des aptitudes hors normes au combat, peut se régénérer et possède une force accrue. Il est également capable de générer de l’énergie au travers des armes qu’il manipule. Ses parents ne seraient autre que Dazzler et Longshot, deux personnages affiliés depuis longtemps aux X-Men. Depuis 2009, il est établi que Shatterstar est homosexuel et qu’il entretient une relation avec le mutant Rictor, qui était capable de contrôler des ondes de choc, mais qui a perdu ses pouvoirs.
Image 11 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Bedlam

  • Création : 1998
  • Apparition : Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Bedlam est un mutant capable de générer et de contrôler des champs de force électriques. Il peut également gérer les courants neuraux de ses adversaires, les faisant ainsi souffrir ou les poussant à s’endormir. Dans les comics, Bedlam est un personnage aujourd’hui décédé, suite aux tortures infligées par l’église de l’Humanité, un groupuscule anti-mutant.
Image 12 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Weasel

  • Création : 1993
  • Apparition : Deadpool (2016), Deadpool 2 (2018)
  • C’est qui ? Jack Hammer est un autre partenaire (avec Negasonic Teenage Warhead) de Deadpool. Mais cette fois, c’est à la fois dans les comics et dans le film Deadpool de 2016. Il ne possède pas de pouvoir, mais c’est une sorte de petit génie touche-à-tout. En France, il est surtout connu sous le nom de La Fouine. Acoquiné à l’organisation criminelle Hydra, il se laisse facilement manipuler par Deadpool, qui obtient de lui toute sorte de gadgets électroniques, et même une machine à remonter le temps.
Image 13 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Ajax

  • Création : 1998
  • Apparition : Deadpool (2016)
  • C’est qui ? C’est lui le super-vilain du premier film Deadpool. Dans les comics, il est aussi l’un de ses plus redoutables adversaires et réussit à tuer littéralement Deadpool (Wade sera ensuite ressuscité par La Mort elle-même). Ajax profite d’une rapidité, d’une force et d’une agilité exemplaires, mais il est surtout insensible à la douleur. Ne vous fiez pas à son apparence de laborantin dans le film, car il cache bien son jeu et sait se montrer impitoyable envers notre héros.
Image 14 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Les personnages de l’univers Deadpool – Angel Dust

  • Création : 2002
  • Apparition : Deadpool (2016)
  • C’est qui ? Angel Dust est à l’origine une Morlock, une communauté de mutants qui vivent dans les tunnels de différentes villes (New York, Chicago et Londres). Elle est capable de faire monter son adrénaline à un niveau extrêmement élevé, ce qui lui confère une force surhumaine durant quelques secondes, voire quelques minutes.


>> A lire aussi :
[Vidéo] Comic Con Paris 2015 : on est parti à la chasse aux super-héros

Image 15 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Un personnage conscient d’être dans une BD

L’une des plus grandes particularités de Deadpool, c’est que le personnage est capable parfois de s’adresser au lecteur (ou au spectateur, dans le cas du film). Cela le rend finalement très humain. Notez au passage que ce n’est pas le seul à avoir cette aptitude : Rick Jones, Miss Hulk ou le Joker l’ont déjà fait. Mais ses troubles mentaux ne sont peut-être qu’une façade, une manière pour le personnage d’oublier qu’il n’existe pas vraiment.

>> A lire aussi :
Cosplay de super-héros : le meilleur et le pire

Image 16 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Ils sont combien dans sa tête ?

Deadpool souffre de personnalités multiples. Il se parle à lui-même, parfois même à trois ou quatre voix. Et le fait d’avoir « accueilli » dans sa tête un autre personnage, l’agent Emily Preston, n’a pas vraiment arrangé les choses, même si la jeune femme avait tendance à lui inculquer une certaine ligne de conduite.
Mais le trait de caractère de Deadpool le plus marquant reste sans conteste ses bavardages incessants. Quelle que soit la situation, même lorsqu’il se fait arracher un bras (qui repoussera ou qu’il recollera, rassurez-vous), Deadpool aura toujours une blague à sortir, du type « Oups ! Les bras m’en tombent ». Ce qui lui vaut d’être souvent détesté par les autres super-héros. Même Spider-Man, qui est lui aussi un super-héros particulièrement bavard, semble avoir du mal à le supporter. Mais tous ces calembours, parfois de mauvais goûts, sont sa marque de fabrique, ce petit quelque chose qui rend le personnage unique, comique et fascinant.

Image 17 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Une première apparition au ciné très controversée

Deadpool a déjà été intégré au film X-Men Origins: Wolverine. Sorti en 2009, suite au succès de la trilogie X-Men au cinéma, le film s’attire les foudres des fans. Non seulement le scénario est loin d’être à la hauteur de leurs espérances, mais le personnage de Deadpool n’a absolument rien à voir avec le héros des BD. Il n’a pas de costume rouge et noir, il peut se téléporter à volonté (le personnage des comics en fut capable un temps, mais à l’aide d’une machine), il peut lancer des rafales avec ses yeux et surtout… Les scénaristes lui ont cousu la bouche ! Mais où est passé le mercenaire le plus bavard de l’histoire des comics ? Interprété par Ryan Reynolds (le même acteur que dans le film Deadpool de 2016), le personnage devient la risée des fans. À oublier illico presto, tant ce Deadpool n’a rien à voir avec l’original.

>> A lire aussi :
Super-héros : les 31 films prévus jusqu’en 2020

Image 18 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Mais il n’était pas mort à la fin du 1er film ?

Mais comment le personnage tué par Wolverine dans X-Men Origins peut-il soudainement ressurgir dans son propre film en 2016 ? Non, il n’a pas ressuscité. En fait, et c’est toute la « magie » des films du cinéma, il existe désormais deux lignes temporelles dans les films X-Men. L’une qui remonte aux trois premiers films X-Men (sortis respectivement en 2000, 2003 et 2006), à X-Men: le commencement (2011) et aux films X-Men Origins: The Wolverine (2009) et Wolverine: le combat de l’immortel (2013). La seconde ligne temporelle, et qui nous concerne ici, est rattachée à X-Men: le commencement (2011), X-Men Days Of Future Past (2014) et Deadpool (2016).
Pour faire simple, on pourrait dire que le temps se divise en deux à partir de X-Men: Days Of Futur Past. À partir de là, tout est possible : le Deadpool de X-Men Origins n’a jamais existé dans la seconde ligne temporelle, et tout reste à faire pour créer le personnage. Deadpool peut finalement acquérir ses pouvoirs comme dans la BD, adopter le même costume rouge et noir qu’on lui connaît chez Marvel… Et se montrer véritablement bavard !

Image 19 : Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Bonus : Deadpool aurait-il copié un personnage DC ?

On doit la création de Deadpool à l’auteur et dessinateur Rob Liefield. L’homme, pourtant très connu dans le monde des comics, n’est pas non plus le plus aimé. Il a souvent été accusé de plagiat, notamment en ce qui concerne Deadpool. Car le héros de Marvel « emprunte » certaines caractéristiques à un autre personnage issu de la concurrence DC et né plus de dix ans avant lui : Deathstroke. Même type de masque, même sang-froid quand il s’agit d’éliminer ses adversaires, le personnage s’appelle dans le civil Slade Wilson (Deadpool se nomme quant à lui Wade Wilson…). En revanche, on ne peut pas vraiment reprocher à Rob Liefield d’avoir créé une pâle copie de Deathstroke. Deadpool peut régénérer son corps, a un sacré sens de l’humour, souffre de multiples personnalités et trouve finalement le chemin de la rédemption, contrairement à Deathstroke, qui reste un super-vilain quoiqu’il arrive.

>> A lire aussi
DC/Marvel : qui a copié qui chez les super-héros?