Accueil » Actualité » Diablo 4 : les premiers avis ont fuité

Diablo 4 : les premiers avis ont fuité

Diablo 4 est programmé pour l’année 2023. Certains privilégiés ont déjà pu tester une version alpha du futur RPG de Blizzard Entertainment. Et ils ont fait des retours positifs !

Image 1 : Diablo 4 : les premiers avis ont fuité
Diablo IV – Crédit : Blizzard Entertainment

10 ans après la sortie de Diablo 3, les amateurs de hack ‘n’ slash attendent de pied ferme l’arrivée de son successeur, Diablo 4 qui sera hautement inclusif. Celui-ci se déroulera dans la continuité du précédent opus, marqué par la chute de Malthaël et la destruction des fragments de la pierre d’âme noire. De quoi provoquer la résurgence de démons à l’instar de Lilith, fille de Mephisto, qui sera la principale menace de Diablo 4.

C’est en 2023 que les joueurs pourront se frotter au jeu. Celui-ci leur permettra d’arpenter Sanctuaire en monde ouvert et de partir à l’assaut des multiples donjons hostiles remplis de monstres et de butins. En amont, ils devront évidemment choisir leur classe parmi les cinq suivantes : druide, nécromancien, voleur, sorcière et barbare. Les premiers avis ont en tout cas fuité, comme le révèle Jason Schreier, journaliste chez Bloomberg.

Diablo 4 : les premiers retours sur l’alpha sont élogieux

Plusieurs initiés testent actuellement une version alpha de Diablo 4. Et s’ils sont évidemment soumis à un accord de non-divulgation, Schreier assure avoir surtout entendu « des retours positifs » au sujet de cette version préliminaire. Un internaute lui a ensuite signalé que Diablo Immortal avait aussi été accueilli positivement par les testeurs avant d’être vivement critiqué. « Parce que, de l’avis de tous, c’est un excellent RPG d’action mobile », souligne le journaliste.

Et de rappeler que c’est uniquement le modèle pay-to-win de Diablo Immortal qui avait suscité l’ire des critiques et de la communauté. « Les gens devraient réserver leur jugement sur Diablo IV jusqu’à sa sortie, bien sûr, mais Blizzard a dit assez clairement que les microtransactions seront uniquement cosmétiques », précise Schreier. L’éditeur a effectivement martelé que Diablo 4 ne sera pas un pay-to-win comme Diablo Immortal où les joueurs sont incités à payer pour performer en PvP.